Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Sécurité publique : 117, un numéro à composer en cas d'urgence


Brazzaville, 15 novembre – (CONGO-SITE) – Le directeur général adjoint de la police nationale, le colonel André Fils Obami-Itou, a fait savoir le 14 novembre à Brazzaville que tout individu pouvait appeler le 117 lorsqu’il est en danger ou témoin d’un acte de violence, d’agression, de vol à l’arraché, de cambriolage et autres troubles à l’ordre public.



Sécurité publique : 117, un numéro à composer en cas d'urgence
Le but est d’améliorer les services de police, notamment dans les urgences ; de réduire les actes de délinquance dans les villes, cités et rues des villes congolaises. « Un citoyen qui transmet les bonnes informations permet aux secours d’intervenir plus rapidement et dans de meilleures conditions », a indiqué le colonel André Fils Obami-Itou.

Le numéro 117 est réservé aux vraies situations de détresse. Il n’est pas question d’en abuser, a-t-il signifié. Il est opérationnel depuis quelques jours et joignable gratuitement à partir de tous les réseaux. Le centre d’appel d’urgence est le fruit d’une collaboration entre la  direction générale de la police et l' l’ARPCE. Il devrait « favoriser la proximité entre la police et les citoyens et réduire les délais d’intervention », a souligné, le colonel Jocelyn Francis Koubemba, chef de service du personnel à la direction générale de la police.

Présentant le projet, il a indiqué que cette plateforme était la réponse aux différentes leçons tirées des expériences antérieures avec le projet Centre d’appel d’urgence de la police en 2012. « Ce centre d’appel de la police a pour mission de recevoir les appels nécessitant une intervention d’urgence et de relayer les informations reçues aux différents intervenants primaires (composantes de la force publique) ou secondaire (hôpitaux) identifiés selon la nature et la priorité de l’appel. Il est gratuit et opérationnel avec tous les réseaux. Il est disponible 24h/24 », a-t-il développé lors du lancement du numéro d’urgence.

Le centre d’appel situé au centre-ville de Brazzaville a été entièrement équipé de matériels approprié par l’Agence de régulation des postes et communication électronique (ARPCE). Le régulateur s’est proposé de soutenir l’initiative de la police nationale, soucieuse de renforcer davantage sa présence au sein de la population congolaise et sur l’ensemble du territoire national.

Ce numéro d’urgence a été mis en place avec l’aide de l’ARPCE, qui a fourni l’expertise, les moyens humains et matériels. Elle a formé aussi le personnel au maniement des équipements. « Au-delà de nos missions régaliennes, nous nous permettons parfois, en tant que service public, de prendre des actions qui contribuent au bien être des congolais », a rassuré le directeur général de l’ARPCE, Yves Castanou.

 « Nous nous permettons parfois, en tant que service public, de prendre des actions qui contribuent au bien-être des Congolais », a ajouté, Yves Castanou.

La police nationale avait, en effet, initié un projet similaire avec un opérateur privé de la place mais les résultats ont été mitigés. L’ARPCE, grâce à l’agilité de la police nationale, a consolidé le projet en lui donnant plus d’aptitude et de moyens suffisants.

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15952 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8989 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces