Avant de vous lancer dans la gestion d’un hôtel, vous devez maitriser les indicateurs clef devant permettre sa meilleure gestion. Ainsi, le taux de captage est un indicateur spécifique à la collecte sélective qui permet de connaitre les données statiques retrouvées dans le milieu de l’hôtellerie. En effet, il vous renseigne sur le nombre exact de clients logés et prenant le petit déjeuner dans celui-ci. Certes bon nombre de personnes aiment prendre le repas martial dans les hôtels, cependant certains privilégient des restaurants proches pour limiter leurs dépenses quotidiennes. Un petit aperçu sur cette donnée pour vous permettre de mieux appréhender votre affaire.

Quel est le mode de calcul du taux de captage ?

Pas besoin d’être un génie pour calculer le taux de captage. Vous n’avez pas besoin d’être un surdoué en connaissances mathématiques pour trouver le résultat juste. Ainsi, pour calculer la fréquentation, vous divisez le nombre de clients prenant le petit déjeuner par le nombre de clients séjournant dans l’hôtel. Ensuite, vous multipliez le quotient par 100 pour déterminer le taux de captage que vous pouvez exprimer en pourcentage. C’est assez simpliste comme opération.

Le taux de captage de la plupart des hôtels tourne autour de 80%, certaines disparités peuvent être remarquées. Cependant, le taux de captage des établissements issus d’une zone urbaine et les établissements économiques est très souvent en dessous de 80%. La particularité du premier cas réside dans le fait qu’il existe de nombreux endroits à proximité où les clients peuvent retrouver un repas moins coûteux. Dans ce cas, ces derniers préfèrent quitter l’établissement pour s’offrir un petit déjeuner moins cher. Quant au deuxième cas, les clients sont découragés vis-à-vis de la tarification très élevée de l’hôtel. Donc, ils préfèrent ne pas souscrire aux offres de ce dernier. Les clients qui ont un budget limité aiment prendre leur petit déjeuner ailleurs, plutôt que d’être servi dans l’établissement. Le taux de captage des établissements situés dans les zones où la concurrence est moins rude dépasse souvent la barre des 80% fixés. Ses zones sont dépourvues de café, de boulangerie ou de restaurant. Ainsi, les clients venus d’ailleurs ne peuvent se permettre le luxe d’aller très loin pour trouver à manger. N’ayant pas forcément le choix, ils sont donc obligés de prendre leur petit déjeuner à l’hôtel quel que soit son cout.

Comment suivre le quid du suivi statistique ?

Vous pouvez suivre l’évolution du taux de captage selon 3 façons. D’abord, il y a le suivi hebdomadaire. Ce suivi ne vous impose pas de prendre en compte les 7 jours de la semaine. En effet, le nombre de clients résidant dans votre hôtel varie selon la période de la semaine. A l’instar du dimanche au mardi matin, une grande différence peut se remarquer comparativement aux autres jours. Ensuite, la deuxième façon du suivi consiste à faire la segmentation des clients. Entre clients d’affaires et le reste de la clientèle, il y a un grand écart qui sépare ses deux types de clients. Evitez de les mélanger. Enfin la troisième façon est plus ou moins adaptée aux canaux de distribution. Les clients qui réservent à travers les plateformes virtuelles peuvent avoir des habitudes différentes de ceux qui procèdent par une réservation directe.