Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Paris ravive la flamme de la paix mondiale


Brazzaville, 12 novembre – (CONGO-SITE) – Après la guerre, place à la paix. Après la commémoration, le 11 novembre, du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, plus de 60 chefs d'Etats et de gouvernements, ainsi que dirigeants d'organisations internationales, participent les 12 et 13 novembre au forum de Paris sur la paix.



Les dirigeants de tous les pays impliqués directement ou indirectement dans la guerre de 1914à 1918 sont aussi invités à ce forum, y compris les Africains et le Moyen-Orient.

Le forum de Paris sur la paix qui tant à devenir un rendez-vous annuel, vise à réaffirmer l'importance du multilatéralisme, défendu par le Président français, Emmanuel Macron. Il sera ouvert par Emmanuel Macron. Le programme prévoit le passage à la tribune de la chancelière allemande Angela Merkel ; du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

Le forum de Paris sur la paix se conçoit comme un «nouveau rendez-vous international» annuel pour «tous les acteurs de la gouvernance», c'est-à-dire tant les États que les organisations internationales, les gouvernements locaux, ONG, universitaires, fondations ou entreprises.

La flamme de la paix mondiale
 
Alors, en effet, que des conflits de diverses natures continuent d'affecter plusieurs régions, que les extrémismes renvoient des signaux alarmants, le président français, Emmanuel Macron, a invité ses homologues à ne pas prêter le flanc à la résurgence des nationalismes.

Dans son allocution de circonstance d'une vingtaine de minutes, il a rappelé les atrocités de la Première Guerre mondiale, mais aussi l'émotion soulevée chez  les soldats et les populations, lorsque fut signé l'Armistice le 11 novembre 1918. Comme quoi, a concédé Emmanuel Macron, « Notre monde peut être meilleur si nous le voulons ».

Pour revenir aux symboles de ces commémorations, on peut noter la présence, à Paris, de la chancelière allemande, Angela Merkel. Le conflit de 14-18 avait, en effet, opposé son pays aux alliés et l'Armistice une capitulation de l'Allemagne.

Présents dans capitale française aussi les présidents américain, Donald Trump, et russe, Vladimir Poutine, dont les pays ont joué et jouent un rôle important dans les moments de conflits comme de dialogue entre les nations du monde.

On a voulu comprendre des appels à leur endroit et notamment à l'endroit du chef de la Maison-Blanche lorsqu'Emmanuel Macron a déclaré préférer le patriotisme et le multilatéralisme au nationalisme et à l'hégémonie. En Europe aussi, les courants nationalistes se signalent à mesure qu'augmentent les problèmes économiques.

L'Afrique, impliquée dans la Grande Guerre à divers degrés, a été associée aux manifestations du 11 novembre comme en témoigne la présence des présidents Denis Sassou N'Guesso, Idriss Deby Itno, Alassane Ouatara, Macky Sall, Mahamadou Issoufou, Christian Marc Kaboré, Ismael Omar Guellet, Patrice Talon, Faustin Archange Touadéra, Mohamed Ould Abdelaziz, Ibrahim Boubacar Kéïta, Azali Asoumani, George Weah et Muhammadu Buhari.

S'il veut faire jouer à son pays un rôle diplomatique de premier plan dans un monde devenu difficile à gérer en raison des intérêts toujours complexes des États, le président français a son doute marqué le coup au regard des nombreuses présences. 

Mais il lui faut encore beaucoup de soutiens en Europe même pour réussir car le souvenir de la guerre, la volonté ne pourraient suffire à rétablir la confiance là où les égoïsmes ont repris de se reconstruire. Pourtant une chose est certaine, tous les peuples aspirent à la paix. C'est sans doute le sens du forum qui a suivi les commémorations du 11 novembre à la Villette.
   Source : adiac-congo.com , par Gankama N'Siah

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15962 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8994 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces