Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La stabilité et la quiétude au Congo menacée par l'opposition radicale IDC/Frocad

La procédure adoptée par l’opposition radicale, formée par le Front pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (FROCAD) et l’Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), dans sa lutte pour l’accession à la magistrature suprême est loin d’être rationnelle. Bien au contraire, elle constitue une menace pour la démocratie congolaise, la paix et la stabilité dans le pays.



La Constitution autorise, certes, la désobéissance civile. Mais, celle-ci doit se dérouler dans le strict respect des lois et règlements du pays. Malheureusement, on constate que l’opposition radicale a opté pour la violence, en inspirant surtout des situations en Tunisie et au Burkina Faso, sans tenir compte des spécificités de chaque pays.

Le FROCAD et l’IDC ont réalisé leur projet absurde qui s’est soldé la perte des vies humaines et matérielles. Des appels à l’intolérance et à la violence lancés à l’endroit des populations ont créé une situation de psychose dans le pays. Les populations ont témoigné de leurs  inquiétudes et de leurs angoisses face à cette opposition qui a démontré ses limites et son incapacité à proposer une politique alternative de développement du pays.
 
En tout cas, on a tout vu et tout entendu avec le FROCAD et l’IDC qui ne cessent d’insulter le peuple congolais et de lui faire honte : cette coalition politique a refusé de participer aux consultations nationales de Brazzaville et au dialogue national de Sibiti, alors qu’elle tenait à rencontrer le chef de l’Etat ; elle n’a pas participé aux opérations de révision des listes électorales, après avoir crié haut et fort qu’elle était écartée de ces opérations, etc.   
 
L’opposition radicale va de plateformes en plateformes, sous le prétexte de défendre la constitution du 20 janvier 2002. Le peuple sait que son souci n’est pas tant le changement de la constitution, mais plutôt la personne de Denis Sassou N’Guesso qui est un adversaire trop fort. Parmi ceux qui s’affichent actuellement comme grands défenseurs de cette constitution sont les mêmes qui l’ont  critiquée dès son adoption.

Il est désolé de constater qu’une certaine opinion internationale présente les dirigeants du FROCAD et de l’IDC comme les défenseurs de la démocratie congolaise. Pour les Congolais, il s’agit d’une injure envers la démocratie et le Congo.
 
Les leaders de l’opposition radicale sont incapables de définir une stratégie commune. Ils sont chefs des partis politiques sans instances crédibles. Les partis politiques qui forment l’opposition radicale sont des formes d’entreprises familiales.
C’est le cas du MCDDI (actuellement divisés en deux entre Parfais Kolélas et Landry Kolélas) ; l’UPRN de Mathias Dzon, etc.
Le FROCAD et l’IDC ne sont pas les défenseurs de la démocratie. Sinon, ils n’allaient pas opter pour une démarche violente, pour le refus des élections et pour la contestation des résultats du référendum.

Depuis quinze ans, les Congolais vivent dans la quiétude et ne ménagent aucun effort pour la préservation de l’unité nationale. Ils ont compris les règles du jeu démocratique. La logique des insurrections populaires ou des guerres pour résoudre les problèmes démocratiques n’est plus une conception acceptable chez eux.

Le Congo enregistre des avancées significatives dans tous les domaines, même si beaucoup de choses restent encore à réaliser. Dans le respect des principes universels de la démocratie, les Congolais veulent adapter la démocratie aux spécificités de leur pays. 

Laury Bokoto (CaP 2016.Club)



Commentaires articles

1.Posté par HEULOGE le 09/11/2015 10:06
ce qui compte actuellement au pays c'est la paix et c est que nous voulons

2.Posté par junior olembo le 09/11/2015 10:19
je peux dire que c'est juste une simple appréhension car la stabilité et quiétude règne maintenant au Congo Brazzaville, car le cours de la vie est revenue, on constate que tous les congolais vaquent à bien à leurs occupations quotidiennes et ceux que l'opposition radicale est entrain de faire s'est rien qu'amuser la galerie car les congolais n'ont qu'une idée dans la tête celui de la paix et toutes les déclarations de l'IDC et du FROCAD ça ne tombe que dans les oreilles de sourds

3.Posté par B52 le 09/11/2015 11:15
la paix est la priorité des Congolais, vive dans la peur c'est n'est plus notre affaire ils ont essayer de nous faire croire qu'ils sont démocrate, or fois non juste des aventuriers politiques à la recherche d'un seul homme SASSOUI, mais pour avoir Sassoui faut d'abord passer par le peuple, ce qui veut dire aux urnes.

4.Posté par franck yakadia peta le 09/11/2015 12:49
je me demande pourquoi nous allons continuer à tomber dans le piège des opposants.je crois qu'il est temps que le gouvernement mette fin à ce désordre organisé par ces terroristes en prenant des mesures sévères en leur égard. Des gens qui ne savent réellement pas ce qu'ils veulent, même entre eux il manque de cohésion possible, ils évoluent de contradictions en contradictions. Leur projet de société c'est créer la psychose au sein de la population, alors jusqu'à quand doit on continuer à bercer ces bandits de grand chemin.

5.Posté par dadniel fontaine le 09/11/2015 13:01
L' opposition qui devrait etre une branche de réserve pour le bon fonctionnement du politique de notre pays comme partout mais chez nous c' est le contraire parce que l' opposition c' est constituer en obstacle de la paix et de la stabilité dans notre pays je qualifie ses membres comme les ennemies de la démocratie

6.Posté par karim goma le 09/11/2015 17:07
Le peuple congolais n'est plus inquiet plus tôt en sécurité dans son pays car toutes ses perturbations sont finis, le pays est revenus dans le calme

7.Posté par palias lilas le 09/11/2015 18:24
nous ne somme plus inquiet le gouvernement fait son travail, petit a petit notre pays ce modernise, la paix règne dans le pays en ce sens libre de tout.

8.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 10/11/2015 16:39
Mes Chers de la F.R.O.C.A.D et I.D.C, Le temps n'est plus à faire régner la terreur et de semer la désolation parmi les peuples. Nous sommes à l'ère de la démocratie. Dans la vraie démocratie, la politique est l'art de faire des concessions.

9.Posté par Hervé Djota le 11/11/2015 11:21
Il n'est pas interdit à l'opposition radicale de mener une lutte en vue d'accéder à la magistrature suprême, c'est un droit pour tout citoyen congolais, la démocratie nous l'autorise, mais il faut que cela soit fait dans les règles de l'arts, sans porter atteinte à la paix, la quiétude, l'unité et à la démocratie. La violences, la destruction sont les œuvres des troubadours, des incompétents et de tous ceux qui sont about d'inspirations et d'arguments.

10.Posté par Sarah le 13/11/2015 21:45
la victoire de oui est une ambiance de paix au regard du peuple congolais, le seul but des opposants ils veulent que le pouvoir se divise pour mieux régner celà n étant pas l assurance pour ce peuple. la politique n est pas un fond de commerce ce que pense l opposition

11.Posté par Sandrine obaka le 13/11/2015 21:57
l opposition en manque d idée, le peuple décide a un oui pour certaines raisons comme le projet de la constitution émis au référendum du 25 octobre dernier qui est aujourd'hui une 2e victoire reconnue partout.Ces résultats reflètent la réalité de progression dans l émergence de notre pays

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12633 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces