Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : il faut près de 9 milliards de francs CFA pour réaliser le 5ème RGHP


Brazzaville, 31 janvier – (CONGO-SITE) - Selon la ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Ebouka Babakas, le gouvernement congolais a besoin de près de neuf milliards de francs CFA pour la réalisation de son cinquième RGPH.



Congo : il faut près de 9 milliards de francs CFA pour réaliser le 5ème RGHP
La session inaugurale de la commission nationale du 5ème recensement général de la population de l’habitat (RGPH) a été organisée récemment à Brazzaville. 
 
« Neuf milliards francs CFA sont nécessaires pour le 5ème Recensement général de la population et de l’habitat. Contrairement aux opérations précédentes de recensement financées sur fonds publics majoritairement, la réalisation du 5ème RGPH intervient dans un contexte marqué par la rareté des ressources financières », a souligné Mme Ingrid Ebouka Babakas, lors de cette session.  

Elle a indiqué que pour la réalisation de ce RGPH, le gouvernement congolais a besoin d'un appui substantiel et multiforme des partenaires bilatéraux et multilatéraux au développement.  Car, ce recensement répondra aux besoins en informations chiffrées pour mesurer les progrès réalisés dans l’amélioration de la qualité de vie des citoyens congolais. Il fournira une gamme d’indicateurs multisectoriels recherchés pour les décideurs, les partenaires au développement, les chercheurs et autres utilisateurs pour leurs besoins spécifiques.

« La réalisation du 5ème recensement général de la population répondra aux besoins en informations chiffrées pour mesurer la qualité de vie de nos concitoyens car l’élaboration, le suivi et l’évaluation des plans de développement ont besoin de ces données pour formuler des décisions concrètes », a-t-elle ajouté.

Le 5ème RGPH est prévu avant 2020. Il permettra aux différents ministères transversaux de se doter des données statistiques sur le nombre d’habitants, la classification par rapport aux âges, l’équilibre natalité et mortalité, le niveau de vie, les infrastructures de base et bien d’autres aspects nécessaires pour mener à bien les politiques de développement national et sectoriel en faveur des populations.

Bien avant la finalisation des opérations du RGPH 2019, un travail de fond se fait depuis quelques années par la commission technique constituée par les cadres de l’Institut national de la Statistique.

Selon le directeur des enquêtes et des renseignements à l’Institut national de la Statistique, Steve Bertrand Mboko Ibara, ce recensement est un processus que nous avons entamé depuis 2016. La commission nationale va désormais diligenter la suite du programme pour la finalisation de cette opération d’ici fin 2019. Il s’agit de l’acquisition de 7.000 tablettes pour les agents recenseurs, 40 véhicules, 300 motocycles.

La poursuite des activités nécessite l’approbation et les orientations de la Commission nationale du recensement. La tenue de cette session inaugurale a permis de passer en revue les réalisations majeures, de mettre en exergue les défis à relever pour mieux planifier les prochaines étapes, dont la plus importante reste la mobilisation des ressources pour l’exécution de la cartographie censitaire générale et du dénombrement général en 2019.

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 18403 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 10417 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces