Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : à l'origine du regain de tension dans le Pool, une affaire d'adultère ?

D'après certaines sources, la situation qui prévaut actuellement dans le département du Pool est en partie consécutive à un acte d'adultère qu'aurait commis un soldat dans la localité de Mangola. Plutôt que de confier son problème à la justice, le mari de la femme aurait abattu le soldat en question et des habitants du village lui auraient porté main forte en attaquant des militaires stationnés dans le village.



Congo : à l'origine du regain de tension dans le Pool, une affaire d'adultère ?
Ceux qui racontent la scène, non sans parti pris, expliquent que ce soldat, nouvellement recruté,  aurait été surpris en flagrant délit d’adultère par le propriétaire de la femme. Bien avant, il aurait à plusieurs reprises attiré son attention. Mais, le soldat aurait fait sourde oreille, profitant de l'absence du mari de la dame, qui était à ses travaux champêtres, pour réaliser son délit. 
  
Tout à cout, serait arrivé le mari qui aurait surpris sa femme et son homme. Pris de colère, le mari de la femme se serait emparé d’un fusil de type calibre 12 et en aurait fait usage. Aussitôt fait, des habitants du village Mangola se seraient révoltés contre les militaires stationnés dans la localité. 
  
La force publique qui est intervenue pour remettre de l'ordre dans le village a essuyé des balles.

Entre-temps, les ninjas avaient attaqué les militaires dans la nuit du mercredi à jeudi dernier dans les environs du village Siassia, situé à près de 30 kilomètres de Brazzaville. Bilan : deux morts et plusieurs blessés. Ils avaient attaqué une ambulance, qu'ils ont complètement brûlée.  Ils s'en étaient pris également à un car de transport en commun. Pas plus tard que vendredi dernier, les ninjas ont tué quatorze personnes dans le district de Mindouli. 


Chose curieuse, pour certains médias, il s'agit d'un «pseudo conflit créé par le pouvoir dans le département du Pool» et n’ayant  que deux objectifs : maintenir le pays dans un climat de tension permanente  et mais aussi chercher à affaiblir l’opposant n°1 du régime à savoir Guy Brice Parfait Kolélas». Une manière de toujours vouloir blanchir les ninjas et leur chef Ntoumi dans les souffrances dans lesquelles vivent les populations du Pool.

Malgré le comportement de ceux qui soutiennent les actes crapuleux que commettent les ninjas, il y a quand même dans ce département des filles et fils intègres qui condamnent avec force ces actes. On peut citer les membres du  Comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation du Pool (CCAS). Dans une déclaration publiée récemment,  ils demandé au Président de la République et au gouvernement de procéder à l’arrestation de Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntoumi et de ses complices, afin de les traduire en justice, en exécution des mandats d’arrêt émis à leur encontre. 

Les membres du MCDDI ont emboité le pas en condamnant fermement les actes que commettent Ntoumi est ses hommes.

 

Gos-Gaspard Lenckonov


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22361 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12666 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces