Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo Brazzaville : JMM Mokoko "refuse" de déférer à la convocation des services de renseignement

Invité à se présenter vendredi au cabinet du directeur des services intérieurs, le général Jean-Marie Michel Mokoko a indiqué jeudi à Jeune Afrique qu'en sa qualité de "militaire en disponibilité", il ne répondrait pas à cette convocation.



«Je ne déférerai pas à la convocation d’un service de police », a déclaré le général Jean-Marie Michel Mokoko qui se veut intransigeant sur la question. Militaire en disponibilité, le candidat déclaré à la présidentielle du 20 mars au Congo-Brazzaville  a expliqué le 18 janvier à Jeune Afrique qu’il ne pouvait répondre qu’à une convocation de la gendarmerie.

L’ancien chef d’état-major de l’armée congolaise est en effet « [invité] à se présenter le 19 février à 10 heures » au cabinet du directeur des services intérieurs de la Direction générale de la surveillance du territoire (DSGT) « pour une affaire le concernant ».

L’affaire de la vidéo

Une affaire relative à la vidéo tournée il y a quelques années dans le bureau d’un avocat parisien à la réputation sulfureuse dans laquelle on peut voir l’officier discuter de la préparation d’un coup d’État contre le président Denis Sassou Nguesso.

Interrogé par Jeune Afrique sur le contenu même de la vidéo, le général Mokoko a refusé de revenir sur le sujet et renvoie désormais vers ses avocats pour toute question concernant cette affaire.


JeuneAfrique.Com



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

42.Posté par felixe bagl le 30/07/2016 18:36
Témoignage en guise de Réconnaissance pour Le Grand,Maitre AzE

J’ai récupéré mon mari et trouvé un bon travail.

Je ne sais meme pas comment le remercier . Je suis VANS lucie , Pour mon histoire j’étais en relation avec Sébastien depuis 2008 et l’an dernier il décide de rompre avec moi et le mois suivant j’ai perdu mon emploi . Donc je me retrouve face à mon destin quoi faire . ROMPRE AVEC L’HOMME DE MA VIE ET PERDRE MON BOULOT , j’étais déprimée . Vu tout ce qui se passe sur le net je me mefiais pour pouvoir trouver à qui me confier et surmonter cette dépression . Un jour j’ai écouté le silence qui était en moi et j’ai contacté le médium voyant AzE . Grace à lui mon mari m’est revenu et j’ai trouvé un autre travail plus bon que celui que j’ai perdu . Vous qui etes dans le besoin du retour de votre ex ou chercher un emploi ou attirer le bonheur n’hésitez pas à l’écrire : Maitre_Aze@yahoo.com Dites lui que vous lui écrivez de la part de Mme VANS Lucie

41.Posté par Regis le 20/02/2016 20:18
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable
Sassou, putschiste infatigable

40.Posté par corneille le 20/02/2016 10:57 (depuis mobile)
Franchement c''est bidon toute ces commentaires a la kon, la politique est faite pour les hommes politiques. Ce débat n''est pas notre, notre seul et unique débat c''est la question du bien être de tous point barre

39.Posté par Jeanette le 20/02/2016 07:33
Essayez de toucher un seul de ces cheveux, ce sera le début du chao et la fin sauvage de ce régime des cons

38.Posté par mimi le leader le 20/02/2016 07:30 (depuis mobile)
c''''est regrettable que les congolais sont aveuglés béguins godillots jusqu''''au point de confondre . j3m convoqué sassou et jdo doivent être aussi convoqués, lui qui a pris le pétrole donner a son fils au détriment des congolais .et en fin au clair, sassou a t il été élu par qui; tous ses mandats c''''est pas les coup d''''État ? ''''''''qui tu par l''''épée moura par l''''épée '''''''' signature biblique

37.Posté par Seba le 19/02/2016 19:20
Finalement le Congo est comme l'Ouganda où on arête un candidat le jour de l'élection! La ruse derrière la convocation de J3M c'est de l'humilier, le détenir et le disqualifier pour la présidentielle.
Sassou a bien fait un coup d'état institutionnel, lui. Son changement de constitution pour faire place aux "jeunes" est une farce car c'est lui meme né vers 1943 ou 1940 qui veut mourir au pouvoir pour éviter de répondre de ses crimes à lui: coup d'état du 18 mars 1977, coup d'état du 5 juin 1997, assassinats divers, détournements de fonds publics, bien mal acquis, etc...
Plus bandit que Sassou tu meures! Alors laissez J3M battre champagne!

36.Posté par max goma le 19/02/2016 14:19
Si Mokoko a peur de se présenter à la DGST, c'est parce qu'il se reproche de quelque chose. Il a la prétention de se considérer comme le général congolais le mieux formé mais il refuse de se soumettre aux lois et règlements de la République, c'est vraiment n'importe quoi. En tout cas, Mokoko doit s'expliquer par rapport à tous les soupçons à son égard.

35.Posté par peguy sita le 19/02/2016 14:16
Le général mokoko doit savoir une chose qu'il est citoyen comme tout autre. En le convoquant à la DGST, il devrait se présentait pour l'audition. En effet, en refusant de se présenter, celui-ci défi les services publics de l'Etat et il est bien conscient des actes préparés depuis les années en vue d'un coup d'Etat afin de plonger le pays dans le chaos. C'est une atteinte à la suréte intérieure de l'Etat et haute trahison. Les services de renseignements doivent suivre cette procédure jusqu'au point de faire une perquisition. Se confiant à la communauté internationale et l'Union africaine, il a démissionné de ses fonctions de représentant de la présidente de l'UA en tant que diplomate comme il parle dans sa lettre de refus au colonel des services interieurs de la surveillance du territoire. Le peuple le condamne fermement dans ses crimes odieux.

34.Posté par CRISTINE NGOMA le 19/02/2016 13:08
Pauvre Mokoko qui, ne sait plus vers qui se tourner, il est fait comme un rat.

33.Posté par pauline sammuel le 19/02/2016 12:41
SI MOKOKO NE SE PRESENTE PAS AU SEIN DES AUTORITES DU PAYS POUR DES MOTIFS DE JUSTICATION CONCERNANT LE COUP D'ETAT QU'il ENVISAGE AU SOUTIENT DES FORCES EXTERIEURES , IL EST FORT D'AFFIRMER QUE CE DERNIER DOIT ETRE POUR ATTEINTE A L'INTERGRITE DE LA NATION ET SA SOUVERAINETE Y COMPRIS LE TROUBLE A L'ORDRE PUBLIC MERITE DE SE FAIRE SANS EXECEPTION étape il ne mérite plus l'humilité diplomatique ce que la répression est l'arme que la force publique loyale doit en ce même mettre en exécution pour interpeller ce dernier en cas d'absence de présence face aux convocations faites contre lui, il surgit aussi en même titre de l'article 13 de la constitution issue du référendum du 25 octobre qui stipule que " toute propagande ou toute incitation à la haine ou au coups d'état, a la guerre et à la violence ou aux guerres civiles constitue un crime puni par la loi" DU COUP NOUS ADMETTONS QUE MOKOKO AU REGARD DU REFUS ENVERS LES AUTORITES CONGOLAISE ET BIEN CONSCIENT DE SON ACTE CONTRAIRE A LA LOI IL CONVIENT QUE LES AUTORITES DE LA FORCES PUBLIQUES PUISSENT PENETRE DANS SON DOMICILE POUR LUI CONDUIRE PAR FORCE AFIN DE SE FAIRE JUSTIFIE

32.Posté par Paul MASSAMBA le 19/02/2016 12:39
Monsieur MOKOKO doit se rendre compte qu'il n'est plus général au Congo, il est à la retraite de même, qu'on le considéré comme étant un citoyen simple. Sa qualité de militaire en disponibilité ne lui donne pas un privilège unique, que les droits et obligations que nous avons tous à travers la société. La DGST est au dessus de Mokoko, les prérogatives qu'il a c'est de recourir premièrement à son avocat, puisqu'il n'a pas consommé l'infraction du délit qu'il veut commettre, d'après la vidéo. Lorsqu'une convocation émane de l'autorité publique, l'on doit répondre et non réfuté les obligations qu'il a face à ladite convocation, de même le procureur dira le droit en lançant un mandat d'arrêt à MOKOKO,
ce qui motive les autorités publique face à ce problème, c'est en l'espèce, le fait que l'ex général a des pensées criminelles de même une volonté de commettre un génocide en faisant un coup de force (la résolution criminelle), surtout qu'il a manifesté des actes préparatoires, de son coup de force, ses actes seraient impunis, mais ils constituent une infraction autonome, aussi en complotant avec des malfaiteurs: les ex-rebelles SELEKA et les ANTI-BALAKA. . Les autorités agissent en vertu de l'article 13 de la constitution du 06 novembre qui stipule: "Toute propagande ou toute incitation à la haine ethnique, à la violence ou à la guerre civile constitue un crime puni par la loi."

31.Posté par Paul MASSAMBA le 19/02/2016 12:37
Monsieur MOKOKO doit se rendre compte qu'il n'est plus général au Congo, il est à la retraite de même, qu'on le considéré comme étant un citoyen simple. Sa qualité de militaire en disponibilité ne lui donne pas un privilège unique, que les droits et obligations que nous avons tous à travers la société. La DGST est au dessus de Mokoko, les prérogatives qu'il a c'est de recourir premièrement à son avocat, puisqu'il n'a pas consommé l'infraction du délit qu'il veut commettre, d'après la vidéo. Lorsqu'une convocation émane de l'autorité publique, l'on doit répondre et non réfuté les obligations qu'il a face à ladite convocation, de même le procureur dira le droit en lançant un mandat d'arrêt à MOKOKO,
ce qui motive les autorités publique face à ce problème, c'est en l'espèce, le fait que l'ex général a des pensées criminelles de même une volonté de commettre un génocide en faisant un coup de force (la résolution criminelle), surtout qu'il a manifesté des actes préparatoires, de son coup de force, ses actes seraient impunis, mais ils constituent une infraction autonome, aussi en complotant avec des malfaiteurs: les ex-rebelles SELEKA et les ANTI-BALAKA. . Les autorités agissent en vertu de l'article 13 de la constitution du 06 novembre qui stipule: .

30.Posté par lmfoumou le 19/02/2016 12:19
Celui qui a but : boira ça veut dire qu' une petite erreur du départ finit toujours par se transformer en une grosse erreur à l' avenir donc, Mr JM MOKOKO doit être disqualifier de cette compétition éllectorale

29.Posté par fontaine le 19/02/2016 12:11
Peuple Congolais n' attendons pas qu' soit tard pour réagir face à cet homme qui est semeur de désordres dans un pays ou la population a dit non à la violence : il veut tout simplement que le sang du peuple Congolais puisse couler, vraiment il fait que la DSGT puisse agir en toute fermeté

28.Posté par PATY KOBO le 19/02/2016 12:07
Pourquoi ai je l'impression de suivre Télé Congo ? c'est l'apologie du pouvoir, attention mes frères congolais, le Congo nous appartient tous, donc chaque congolais a le droit de poser sa candidature. Et en plus personne n'est irremplaçable ! LE PAYS A BESOIN D'ALTERNANCE ET DE CHANGEMENT , C'EST PAS U PÉCHÉ

27.Posté par fontaine le 19/02/2016 11:58
Lui qui prêtant prendre place à la magistrature suprême de notre pays et qui refuse d' aller comparaitre devant la justice mais quel exemple donne t il aux Congolais? ça prouve qu' il n'est pas digne et sa place n'est pas à la présidence, que la communauté internationale et locale en soient témoins.

26.Posté par BRUSLART PANGOTTI le 19/02/2016 11:57
Le tintin de Mokoko pense qu'il est au dessus de la loi.Un Général quelque soit son charisme, ne peut prétendre être protégé par une quelconque loi. Mokoko doit répondre à la convocation. De quoi a t-il peur ? Un citoyen qui ne se reproche de rien ne peut que répondre à la convocation.

25.Posté par Tsongui le 19/02/2016 11:53
Si en amant, un candidat à l'élection présidentielle, qui bien évidemment, négocie en douceur le pouvoir entre les mains du peuple, se comporte en gang et s'en passe des institutions de la républiques, quand en sera t'il, si en aval, il accèdera au pouvoir? JMM MOKOKO, est un véritable président gangster en gestation. Peuple Congolais, a nous d'accroitre la vigilance.

24.Posté par James MASSOUMBA le 19/02/2016 11:34
Quel exemple donne t-il aux congolais et à d'autres personnes? car cette attitude bizarre de récalcitrant vis à vis des autorités légitimes de notre pays est regrettable par rapport à son titre et rang dans la vie politique de notre jeune démocratie, pourtant une simple convocation de la DSGT ne coute rien et n'occasionne en aucun cas une éventuelle arrestation; si ce n'est pas la peur qu'il a, alors il sait donc pourquoi la convocation lui a été envoyée.
C'est regrettable et pitoyable de sa part de se comporter ainsi!!!!!

23.Posté par cosinus le 19/02/2016 11:31
Le refus du général Mokoko face à la convocation d'un service de police ne cadre pas avec la dignité d'un générale car même s'il est générale mais il est aussi un citoyen congolais tout comme le peuple congolais , donc à chaque occasion il peut être interpeller sur un fait qui peut le concerner . La loi , il faut la respecter afin de donner de l'harmonie aux prescriptions qui se tiennent pour la globalité du pays . Si l'on sait qu'on a pas un problème sur l'accusation , pourquoi ne pas aller le démontrer ?

1 2 3
Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21145 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12010 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces