Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo-Afrique du Sud : un partenariat sur l'investissement en vue


Brazzaville, 15 février – (CONGO-SITE) - La directrice de Trade Invest Africa (TIA), Zanelle Sanni, et deux de ses collaborateurs ont échangé, le 12 février dernier, à Brazzaville, avec la directrice générale de l’API, Patricia Annick Mongo, sur les opportunités d’investissements ainsi que des incitations fiscales que le gouvernement congolais pourrait accorder aux potentiels investisseurs sud-africns.



Congo-Afrique du Sud :  un partenariat sur l'investissement en vue
Au cours de leurs discussions, il ressort que TIA, une organisation au sein du ministère sud-africain du Commerce et de l’Industrie, qui est chargée de promouvoir les hommes d’affaires, compte signer dans les prochains mois un mémorandum d’entente avec l’Agence pour la promotion des investissements (API) de la République du Congo.

Pour avoir une idée sur les secteurs favorables dans lesquels investir, une liste des projets a été mise à leur disposition. « A notre retour, nous organiserons des rencontres pour mettre à la disposition des hommes d’affaires sud-africains ainsi que les partenaires financiers la liste de ces projets, en vue de mobiliser les fonds, notamment pour des projets ayant déjà des études de faisabilité », a indiqué Zanelle Sannia.

Patricia Annick Mongo a relevé, quan t à elle, que les investisseurs sud-africain une fois installés au Congo bénéficieront des incitations fiscales prévues dans la charte des investissements.

Notons que pour s'ouvrir davantage aux investisseurs internationaux, le Congo a participé au forum international de Casablanca en 2016.

En septembre 2017, une série d’accords touchant le domaine des mines a été signé à Brazzaville entre les sociétés sud-africaines et congolaises, marquant ainsi un rapprochement entre les hommes d’affaires des deux pays.  Ces accords concernaient l’exploration, la prospection et la transformation des minerais.

Opérationnelle depuis 2014, l’Api a pour missions, entre autres, de mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière d’investissement à travers les activités de promotion et de facilitation des investissements privés; contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires ; concevoir et promouvoir une image de marque de nature à attirer les investisseurs ; contribuer à la création et au développement d’un tissu des petites et moyennes entreprises ; réaliser des études sur les opportunités d’investissements; enfin, constituer et gérer un portefeuille de projets porteurs.

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso