Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Chine-Afrique : plus de 300 milliards de dollars d'échanges commerciaux en 2015

La valeur des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique devrait avoisiner 300 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année 2015, rapporte l’agence de presse Chine Nouvelle, citant des données dévoilées lors du 4ème Forum industriel sino-africain (China-Africa Industrial Forum/ACFR) tenu les 9 et 10 novembre à Pékin.



«Le commerce sino-africain est passé de 10 milliards de dollars en 2000 à 220 milliards de dollars en 2014, et la Chine cherche à porter ce montant à 400 milliards à l’horizon 2020», a déclaré M. Fuchang, un ancien ministre adjoint des Affaires étrangères, lors de la séance d'ouverture du forum.

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Afrique en 2009.  Selon un récent rapport publié par le  think tank American Enterprise Institute et la Heritage Foundation, l’empire du milieu a également investi 150,4 milliards de dollars en Afrique subsaharienne entre janvier 2006 et juillet 2014. 

Mais cette évolution rapide des relations économiques bilatérales ne s’est pas faite sans accroc. Les Chinois sont régulièrement soupçonnés de chercher uniquement à piller les matières premières ou encore à vouloir inonder le marché africain de produits manufacturés à bas prix sans transférer de savoir-faire et créer suffisamment d’emplois, vu que les investisseurs originaires de ce vaste pays émergent apportent souvent matériel et main-d’œuvre dans leurs bagages. 

Pékin tente désormais de se défaire de cette image peu flatteuse, en investissant dans d’autres secteurs en dehors des matières premières et en augmentant son aide au développement destinée aux pays africains.


Agence Ecofin.Com



Commentaires articles

1.Posté par leslie obomadoki le 12/11/2015 14:54
aujourd'hui la chine tisse sa toile en Afrique sur différents plans.

2.Posté par mimiesse lékaka le 12/11/2015 15:05
Si la coopération sinoafricaine suscite tellement d’interrogations et de controverses, c’est en raison aussi bien de l’ampleur et de la diversité de ses modes d’action que de son originalité au regard de l’absence de conditions politiques mais aussi de l’installation d’une importante diaspora chinoise en Afrique qui l’accompagne.

3.Posté par fabrice keyoua le 12/11/2015 15:07
Pour faire comprendre caractéristiques, enjeux, risques et avantages de cette coopération qui fait question, la CADE a fait appel à deux économistes de renom, M. Guy Schulders, promoteur d’un enseignement universitaire sur « Economies et marchés asiatiques » et M. Jean-Jacques Gabas, spécialiste des questions du développement en Afrique. M. Mustapha Niasse, ex-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Sénégal, dont les réflexions sur la coopération sino-africaine sont empreintes de sagesse et dépourvues des préjugés qui, trop souvent, l’obscurcissent, nous fera part de son appréciation des chances et risques de la coopération sinoafricaine.

4.Posté par daniel fontaine le 12/11/2015 15:08
C' est vraiment ça le développement d' un pays ,au moment ou les autres se focalisent sur les vaines distractions, la CHINE qui été l'ombre de lui même mais grâce à la paix l' unité et le travail ce pays est passer à une vitesse vertigineuse dans développement très remarquable et moi je crois que rien ne peut empêcher pour que demain qu' on puisse parler du Congo B /VILLE

5.Posté par fabrice keyoua le 12/11/2015 15:13
La Chine, par l’ampleur de ses besoins exprimés sur les marchés mondiaux de matières premières, de produits énergétiques et agroalimentaires, modifie les rapports de force sur les marchés mondiaux. Ainsi, l’Afrique devient d’une manière inégale et mal définie, un fournisseur potentiel pour la Chine, un client inespéré pour ses produits à bas prix « low cost » fabriqués dans des conditions salariales peu favorables. Dans ce contexte, M. G. Schulders économiste, se propose tout d’abord de faire un état des lieux – en évolution constante et rapide – des rapports entre la Chine et l’Afrique puis de faire des suggestions concrètes en la matière. Il est grand temps en effet de prendre la mesure de l’intérêt chinois pour l’Afrique et d’adapter, en conséquence, discours et action.

6.Posté par bijou maloko le 12/11/2015 15:33
Chine Afrique partenariat gagnant gagnant pour une Afrique émergente,

7.Posté par Hervé Djota le 12/11/2015 15:39
La Chine est le premier et le meilleur partenaire africain en mon avis. Car en effet, ses accords avec les états africains sont fondés sur le principes de donna- donna. Et de plus, ces accords avec la Chine obéissent à la loi de flexibilité, c'est à dire, qu'ils peuvent être revus, quand les intérêts des uns et les autres semblent être empiétés par une partie.

8.Posté par Jack Iber Monris le 12/11/2015 15:41
La chine devient une très grande puissance économique mondiale , car elle en fabrique plus et plus de commerçant y vont en chine pour mieux faire leurs commerces et cela est bénéfique pour la chine de plus augmenté leurs économie dans le domaines d'échanges commerciale.

9.Posté par bijou maloko le 12/11/2015 15:59
A elle seule la chine investie plus de 300 milliards de dollars us pour 2015 à lors que les investissements européens sont estimer à 178 milliard de dollars us , cependant les USA eux investissent 70 milliards et 10 milliards d' ajout qu'annoncer le président OBAMA au dernier sommet d' ADIS ABEBA feront 80 milliards de dollars us d' investissement pour les USA via l'Afrique tous ces chiffres prouvent a suffisances l'intérêt de la chine pour les pays dit en voie de développement . l'une des raisons majeurs de la relation entre pays appeler( BRICS ) et l'Afrique l'émergente est le transfert des technologie qui est très capital pour que cette Afrique qui tend vers l'émergence puisse compter sur ses ressources humaines local et qualifiés .

10.Posté par junior olembo le 12/11/2015 16:11
La Chine premièr investisseur africain dans divers domaines et aussi par son moindre coût et la rapidité d'exécution font à ce que elle soit la préférée des africains qui aspirent à un panafricanisme effectif

11.Posté par joseph niabi le 12/11/2015 17:25
Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique se développent également rapidement. Estimés à seulement environ 3 milliards de dollars en 1995, le montant total des échanges a atteint 40 milliards de dollars en 2005. Le Premier Ministre Wen a fait savoir au cours du sommet que la Chine espérait porter ce montant à 100 milliards de dollars d’ici à 2010, mais de 2006 à 2014 ils ont doublé la misa .Cela prouve que la coopération China Afrique marche sans problème

12.Posté par Marabout vaudou retour affectif rapide le 10/06/2016 15:40
Bonjour Mme/Mlle & Mr

Je viens respectivement par ce message vous proposé mes services.

- Vous avez un problème de mariage ?
- Votre mari ou votre femme vous a quitté?
- Vous avez des problèmes à concevoir un enfant ?
- Vous avez des problèmes dans votre famille ?
- Vos amis vous détestent ?
- Vous n'arrivez pas être aimé par un homme ou par une femme
- Vous voulez être riche par la poudre magique, avoir une porte-monnaie magique

Je suis Sa Majesté Marabout TOSSA, marabout sorcier vaudou, je vie et travaille en AFRIQUE .
Je suis reconnu pour avoir apporté du changement dans la vie de milliers de gens déjà à travers le monde.
Je combine les plus puissants sorts vaudou avec une utilisation EFFICACE mais SANS DANGER de la Magie Noire

pour résoudre rapidement et durablement tous vos problèmes. Mes pouvoirs occultes captivent celui ou celle que

vous voulez et vous serez la maîtresse ou le maître de cette personne dépendante de vous ! Contactez moi

directement pour une intervention rapide à tous vos problèmes.
Site Web: www.maraboutvaudoutossa.wix.com/occulte
E-mail : maraboutvaudou02@gmail.com
Tel : +229 97638657

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22937 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12985 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces