Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Bachar el-Assad : "Paris a vécu le quotidien des Syriens"

« La France a connu hier ce que nous vivons en Syrie depuis 5 ans », a déclaré Bachar el-Assad, en exprimant ses condoléances au peuple français suite aux attentats du 13 novembre à Paris.



Le monde entier est actuellement en train d’exprimer ses condoléances à la France, y compris les leaders politiques.

Le président syrien Bachar el-Assad n’est pas non plus resté muet suite à la série d’attentats historiques à Paris. Cependant, le chef d’Etat syrien a tiré un parallèle inattendu entre l’enfer français de la veille et le quotidien syrien:

« La France a connu hier ce que nous vivons en Syrie depuis 5 ans », a lancé ce matin Bachar el-Assad cité par Europe 1.
 

Au total, six attaques ont été perpétrées le 13 novembre au stade de France, dans la salle de spectacle du Bataclan et dans des terrasses de cafés et de restaurants situés principalement dans les 10e et 11e arrondissements de Paris.

Ces attaques terroristes, les pires qu’ait connues la France, ont fait au moins 120 morts et 200 blessés.


Réseauinternational.Net



Commentaires articles

1.Posté par junior olembo le 14/11/2015 19:40
Ce que le chef d'état siryen vient d'évoquer est tout à fait vrai parce que la France de subir c'est de la routine pour les siryens .Et cela voudrait dire que le terrorisme doit être combatu dès sa racine sinon elle se répandra partout et l'obscurantisme va gagner le monde

2.Posté par Siméon Tékou le 16/11/2015 18:54
On réfléchit différemment quand on est Hollande que Bassar El-assad. Quand on a écho du terrorisme on ne réfléchit pas de la même façon que quand on vit le terrorisme. Voilà pourquoi il est nécessaire de travailler étroitement avec les pays qui sont directement concernés par les attaques terroristes comme le Nigeria et le Cameroun sans attendre que Boko Haram vienne frapper à notre porte.

3.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 17/11/2015 13:49
C'est vraiment triste et regrétable, le malheur qui a frappé la France la semaine dernière. Les propos de B EL ASAD sont tout à fait pointus, mais c'est pourtant la vérité. Ce n'est pas dire que ASAD reste insouciant au cas francais, il veut simplement avertir les autorités francaises des conséquences qui suivront les décisions liées à la politique extérieure francaise, Sur tout en orient.
Aux autorités francaises de revoir leur politique de soutien.
Il est clair, les bombardements francais visent les terroristes qui n'ont rien à perdre. Les terroristes, eux viseront les civils. Il est possible que, un autre attentat soit deja au programme, de court ou de longue durée, mais de grande ampleur.

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22937 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12985 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces