Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Bachar El-Assad estime que Hollande doit cesser de se prendre pour le porte-parole du peuple syrien

Entretien. Samedi 14 novembre, après s’être entretenu avec des parlementaires et des intellectuels français, le président syrien a accordé à “Valeurs actuelles” un entretien exclusif. Il expose en quoi la politique étrangère de la France, alignée sur celle des États-Unis, l’a menée dans une impasse, y compris dans son combat contre les terroristes de l’État islamique.



Entretien accordé par Bachar El Assad au Magazine Valeurs Actuelles
Entretien accordé par Bachar El Assad au Magazine Valeurs Actuelles

A la question "Que diriez-vous des propos tenus par le président François Hollande : « Le président Assad est à l’origine du problème, il ne peut pas faire partie de la solution ». Considérez-vous qu’il s’agit d’une opinion générale ?"

Réponse d'Al Assad :

Je répondrais tout d’abord par la question suivante : le peuple syrien a-t-il désigné le président Hollande pour être son porte-parole ? Accepteriez-vous, en tant que citoyen français, qu’une remarque pareille vienne d’un homme politique étranger, quel qu’il soit ? Ne serait-ce pas une offense au peuple français ? Nous voyons les choses de manière identique. N’est-ce pas insulter le peuple syrien que de tenir de tels propos ? Cela ne veut-il pas dire qu’il ne reconnaît pas ce peuple ?

La France a, par ailleurs, toujours été fière du patrimoine et des principes de la Révolution française, et peut-être aussi de la démocratie et des droits de l’homme. Or, le premier principe de la démocratie étant le droit des peuples à choisir leur président, c’est une honte qu’il dise, lui qui représente le peuple français, une chose qui va à l’encontre des principes de la République française et du peuple français. De même, il est honteux pour lui de tenter d’insulter un peuple civilisé riche d’une histoire de plusieurs milliers d’années comme le peuple syrien. Telle est ma réponse, mais je pense que cela ne changera rien à la réalité des choses en Syrie, car les faits ne seront pas altérés par de telles déclarations.

L'interview complete sur le site de Valeurs Actuelles.Fr


Réseauinternational.Net



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par franck yakadia peta le 21/11/2015 13:36
Le président Hollande ne doit pas décider à la place des syriens, il ne représente ni le parlement ni le gouvernement syrien, alors qu'il évite ce genre de propos car le président Bachar traverse des moments terribles avec les terroristes.

24.Posté par paul massamba le 21/11/2015 11:50
François Hollande s'est montré insolant en parlant ainsi à El Assad; aussi, pour Bachar el-Assad, la France doit cesser son alliance avec le Qatar et l'Arabie saoudite; Au sujet des attaques terroristes à Paris, le président syrien a estimé que «ce qui se passe est terrible. La France ne pourra pas lutter contre le terrorisme tant qu'elle sera alliée au Qatar ou à l'Arabie saoudite». Questionné sur la possiblité de son départ, il a estimé que cela dépendait «uniquement de la volonté du peuple et du Parlement syrien», ajoutant que «ceux qui veulent détruire la Syrie veulent surtout détruire le dernier état laïc de la région. La laïcité, c’est notre identité. Elle est essentielle pour le Proche Orient».

23.Posté par daniel fontaine le 20/11/2015 20:17
La FRANCE doit par contre se rendre compte pour savoir que celui qui sème le vent récolte la tempête, donc il ne faudrait pas que les Français puissent être distrait de s' occuper qu' à suivre que la politique d'autres pays de peur que les ennemies ne puissent continuer à leurs surprendre. QUAND on est grand il faut faire très attention à tous les petits qui sont tout au tour de toi et surtout à ceux que tu inflige des coups et des sanctions car ça peut tourner contre toi
.

22.Posté par James le 20/11/2015 15:30
Seul le peuple Syrien a le monopole de décider qui peut diriger la Syrie comment et par quel moyen et donc les français ou F. Hollande devrait retenir sa langue avant de hausser le ton.....

21.Posté par Damas La Peta le 20/11/2015 15:20
Seul le peuple Syrien qui peut décider si le Président Bachar El-Assad doit partir ou pas car l'avenir de ce pays dépend de lui et non à un président venu d'autre pays; les français devraient d'abord s'occuper de leurs propres problèmes au lieu de ttefois se meler des problèmes internes d'un autre pays indépendant et souverain....

20.Posté par franck yakadia peta le 20/11/2015 10:44
Ce que fait le président hollande est une véritable offense à l'égard du président syrien qui jusqu'à preuve de contraire incarne le pouvoir dans ce pays. Aucun français n(accepterais qu'un autre citoyen vienne décider en lieu et place des français. Chaque pays doit se prendre en charge. Les français et les américains pour piller le pétrole de la Syrie, créées des milices pour déstabiliser le Régine en place afin de leurs permettre un libre accès à ces ressources.

19.Posté par Christelle Nono le 19/11/2015 17:19
Les USA et ses alliées recrutent des mercenaires d’un peu partout à travers le monde pour grossir les rangs de l'Armée de Libération Syrienne, ils oublient que ces derniers après recrutement font la barbarie dans le monde. Ce que la France a subit n'est que le fruit de ce qu'elle a semé.

18.Posté par fabrice keyoua le 19/11/2015 16:57
François Hollande n'a pas hésité à mettre sur le même plan l'Etat islamique et Bachar al Assad, tous les deux responsables selon lui de la "tragédie produite par l'alliance du terrorisme et de la dictature", pour laquelle il ne peut y avoir de "pardon, d'amnistie".

17.Posté par fabrice keyoua le 19/11/2015 16:56
M. François hollande Lors de sa conférence de presse, il a laissé entendre que la France pourrait user de son veto au Conseil de sécurité en l'absence de deux conditions. "D'abord qu'il y ait une transition qui puisse s'ouvrir en Syrie et que cette transition écarte Bachar al Assad de la solution. Deuxième condition : que s'arrêtent les bombes", a-t-il expliqué. Mais je ne partage pas cet avis, parce que faire partir BACHAR AL ASSAD donnera la victoire au djihadistes, ce qui ne ferait que trop de mal dans cette région.

16.Posté par Pepinette de lova le 19/11/2015 16:49
effectivement que le président Syrien a raison, ils ne peut pas ce prendre pour un ange gardien ils doit cessé de ce mêler des affaire d'autre pays, toute pays n'accepterons pas qu'un autre président vienne donner des loi ou quontrometre leur projet en quel que sorte.

15.Posté par Carla Demba le 19/11/2015 16:05
Les occidentaux et les américains possèdent un grand potentiel militaire, mais il est toujours difficile de mener un double jeu : lutter contre les terroristes et en même temps en utiliser certains pour poser des pions sur le damier du Moyen-Orient dans leur propre intérêt. Il est impossible de vaincre le terrorisme si l’on utilise une partie des terroristes comme un bélier pour renverser des régimes que l’on n’aime pas. On ne peut pas ensuite se débarrasser de ces terroristes.

14.Posté par segar ngala le 19/11/2015 16:03
Le monde est subdivisé des continents , chaque continent contient plusieurs pays et chaque pays un président , chaque président un peuple . Dans chaque pays , tout président est appelé à gérer son pays avec des méthodes que lui inspire son peuple . Un président ne doit pas déborder les limites , c'est-à-dire allé jusqu'à dominer dans d'autres qui ne lui appartient pas . C'est pas le fait qu'on est un président d'un pays puissant, qu'on peut se permettre d'aller donner des ordres au sein des autre pays . Les français et les autres pays qui se croient les plus forts doivent changer avec leurs caractéristiques .

13.Posté par Daisy ondongo le 19/11/2015 16:01
A bien voir la France me donne l'impression de croire que les dirigeants français veulent recolonIser la syrie

12.Posté par Amanda Poaty le 19/11/2015 15:57
En Syrie, le droit international de l’État syrien est toujours bafoué par la coalition occidentale qui ignore la souveraineté et l’indépendance du peuple syrien. Elle recrute, forme, arme et finance une soi-disant armée de libération syrienne (ALS) pour lutter contre l’armée syrienne et le gouvernement de Bachar Al-Assad. Pendant ce temps, les terroristes de l’État islamique étendent leur influence et leur domination sur le territoire syrien et, au lieu de disparaître sous les frappes de la coalition occidentale, ils se sont renforcés.

11.Posté par Sidney mbokoko le 19/11/2015 15:35
Le président hollande devrais prendre acte des faits , toute cette situation devrais interpellé sa conscience, car à force de se prendre pour un homme supérieur et se dit au centre du monde , il finira par être surpris , c'est lui le véritable dictateur de l'Afrique.

10.Posté par leslie obomadoki le 19/11/2015 15:31
le président syrien a tout à fait raison.

9.Posté par ntoba bori le 19/11/2015 14:34
Dieu en créant le monde, a pris soin de mettre les frontières afin que chaque pays ait une liberté totale dans son espace. Cependant chaque pays à ses règles qui régissent son territoire. Mais il s'avère qu'il ya des pays qui se disent puissances mondiales qui veulent dicter la loi dans le monde entier ,ignorant même certains principes universels qui consistent à ne pas s'ingérer dans les affaires d'autres pays. Aujourd'hui une grande partie du monde est en décadence à cause de deux puissances j'ai cité la France et les usa.
En Afrique par exemple, quand la France veut venir exploiter les richesses d'un pays, elle créée une rébellion de toutes pièces et après c'est des contingents que la France fait semblant d'envoyer pour assurer la paix, or au fond des ingénieurs bien faits qui viennent pour extraire les minerais.
La France agit partout dans le monde entier même là où il ne faut pas juste pour ses intérêts ce qui n'est pas logique .présentement elle subi le revers de la médaille à cause de ces interventions exagérées dans plusieurs pays, par exemple en Syrie où il exige le départ de Bachar.Je pense que vu les attentats qui se déroulent actuellement en France, vu que la sécurité des français est menacée il devrait aussi démissionné .Le président Bachar a raison de dire cela,car hollande n'est pas un syrien afin qu'il parle au nom des syriens

8.Posté par Laperle le 19/11/2015 13:38
Nous savons tous que les guerres répandu au monde arabe est l’œuvre des français qui ne cessent d'armée les insurgés . La France doit s'occuper comment réduire le chômage au lieu de se foule le nez dans les affaires qui ne les concerne pas. La Syrie est un pays souverain qui à droit à gérer les problèmes qui sont à leur essors.

7.Posté par sagessenganga le 19/11/2015 13:30
Je pense que le président Bachar EL-Assad à parfaitement raison de dire c'est n'ait à François Hollande de décider sur l'avenir du peuple syrien, car la Syrie est un pays souverain tout comme la France qui se mêle toujours des affaires des autres pays qui ne les regardent pas se serait mieux qu'il s'occupe du problème de son pays avant de voire sur les autres.

6.Posté par Fiston Roro le 19/11/2015 13:15
La France ne dois pas ce prendre comme le médiateur international pour les problèmes des autres pays. En effet, chaque pays est souverain, donc c'est au peuple syrien de demander a Bachar El-Assad de partir et non François HOLLANDE.

1 2

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22937 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12985 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces