Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Présidentielle 2016 au Congo, c'est sur la base des projets de société que le peuple votera !

L’élection présidentielle prévue pour le premier trimestre 2016, il ne reste qu’à préciser la date exacte du scrutin. Les acteurs politiques qui veulent prendre part à cette élection devraient dors et déjà affuter leurs armes en scellant leurs alliances avec les électeurs sur la base des projets de société. Le temps des discours utopiques et démagogues est déjà révolu.



Certains acteurs politiques congolais ont acquis l’habitude de parler de tout et dans tous les sens. Ils se plaisent à critiquer et à méconnaître les mérites du pouvoir sans faire des propositions convaincantes de ce qu’ils feront, une fois arrivés aux affaires. 

Avec la nouvelle République, il n’est plus question de se vanter d’être bon gouverneur de la Cité ou meilleur défenseur de la démocratie et des intérêts du peuple sans être porteur d’un projet de société qui concourt au bien-être du peuple. 

Tout candidat doit se préparer pour solliciter les suffrages du peuple. Le projet de société doit être désormais le principal élément d’accès au pouvoir. Un acteur politique mu par ses idéaux doit élaborer une bonne stratégie politique pour bénéficier de l’assentiment du souverain primaire. 

L’exemple des deux projets de société du Président Denis Sassou N’Guesso, notamment «La Nouvelle Espérance» et le «Chemin d’Avenir», ont permis de conduire le Congo à un développement certain. 
La tendance de certains leaders politiques à crier aux fraudes pendant les élections, sans même y avoir participé, et la tendance à manipuler les résultats des urnes témoignent du banditisme politique. 

La présidentielle anticipée de 2016 est une élection test de la VIème République. Les candidats à cette élection doivent faire preuve d’aptitudes à gouverner. Ils doivent savoir arrimer leurs programmes aux thématiques sociales auxquelles aspire le peuple. C’est la moindre des choses pour un acteur politique crédible.

Dans la recherche de son bien-être, le souverain primaire a inscrit la culture des résultats dans ses exigences de choix de candidats. 

Partout dans le monde où l’on décèle la culture démocratique, c’est autour des projets de société que se focalisent les débats et non en se livrant à des campagnes de dénigrement et de diabolisation, sans rien proposer en retour. 

En tout cas, avec l’élection qui pointe à l’horizon, les futurs candidats doivent consacrer leur temps à la finalisation de leurs projets de société. Ils doivent cesser d’abreuver la population avec des débats stériles. 
L’essentiel dans le contexte actuel s’appelle «projets de société», document sur base duquel il leur sera possible d’acquérir l’estime et la confiance des électeurs. En dehors de cela, le reste n’est que du vent.

Samos Packa (CaP2016.Club)



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 05/01/2016 13:43
Par principe, je l'ai toujours dit et je le dirai: tous les candidats ont même probabilité de réussite. Les notions de: favori, challengers, outsider....devraient disparaitre dans le vocabulaire des compétiteurs quels qu'ils soient. Pour continuer, je vous cite TOLSTOI ["Nous perdons parce que nous croyons que nous sommes perdus."] Si quelqu'un est de taille à séduire la masse par sa seule force( son projet de société) tant mieux. C'est comme une compétition de football. Le meilleur gagne, et il gagnera.
Le peuple attend de son futur commandant en chef des propositions concrètes et réalistes.
Qui a mieux à présenter aux CONGOLAIS? S'il vous plait, faites travailler vos équipes et offrez nous quelque chose de nouveau. Nous voulons entendre de nouveaux discours, des nouveaux projets. Un bel avenir.

33.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 13:01
Mais jacques dirat ta conception est un peu étonnant que tu n arrive pas à avoir la réalité en face, pourquoi entre eux ils ne choisissent pas un leadership qui représentera ce clan, cela explique déjà la mésentente entre eux même, si vraiment ils étaient soudé ils ne devraient pas être disperser. mais là tu reviens sur ma réponse, le choix est personnel mais ce que font cette opposition est signe d'immaturité

32.Posté par jacques Dirat le 04/01/2016 12:41
cornelie Okemba si ta question est bête pourquoi la rependre? mais voila ils veulent tous être candidat, parce que chacun d'eux pense, que Mr Sassou a faille, et que ils ont aussi le droit d'apporter leur pierre a l'édifice, comme en peux "le dire si je donne 1000 cfa qui peut faire mieux" tel est la loi de la société qui veux des hommes capable de changer le pays voila pourquoi nous devions faire le bon choix

"je le pense"

31.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 12:25
mais jacques dirat qu'est ce que tu racontes de ces opposants on disant de leur donner la chance, la porte est grandement ouverte pour eux mais ce sont aussi les mêmes personnes qui furent dans la vielle classe politique qui deviennent des opposants parce qu'ils sont assoiffés du pouvoir qui ne sait pas.
je vous pose une question très bête jacques dirat a ton avis pourquoi tous ces leaderships se présentent comme étant candidat?

30.Posté par Salomon le 04/01/2016 11:45
Aujourd'hui parlant vue ce qui c'est passé lors du referendum , le peuple congolais est bel et bien conscient à ces effets. Ont ne peut allez voter pour une masse de personne qui à leurs tour le projet de société est de mettre la même nation qu'il prétende aimé, allez au péril et ces genres des propos nous ne pouvions être content d'y aller encore voté pour eux.

29.Posté par jacques Dirat le 04/01/2016 11:43
le nombre des opposants ne détermine pas notre incapacité de leur donnée la chance, je dirais même plus de les écoutés, saches le que la monotonie tue le Congo a besoin d'une nouvelle dynamique, nous voulions pas de ceux qui en déjà leur preuve, tel est la voie du changement, leur est venu que nous devions décider peuple Congolais

"je le pense"

28.Posté par jacques Dirat le 04/01/2016 11:29
arrêtés de dire autre chose au moment ou nous regardons une autre, ce qui est sur il a tous manigancé pour participer a c'est élections de 2016; quand nous regardions a la constitution de 2002 en ne le donnais plus le droit d'être candidat mais a près avoir changer la constitution le voila a nouveau dans la course a la présidentiel; a ce que je sache je n'ai jamais vue au Congo un président organiser les élections et le perdre alors si nous pouvions parler de la maturité du peuple Congolais tous sera claire selon le choix qu'ils flairons

"je le pense"

27.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 11:21
donnée la chance à l'opposition n'est pas un problème, mais tu parles mais pourquoi elles n'arrivent pas à trouver un leader ship. la preuve tous ces membres se présentent pour ces élections alors que dis tu de ca mon cher jacques dirat.

26.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 11:12
Comme tu le dit jacques dirat mais je pense vous vous trompez sur vos dire, c'est d'abord la maturité qui fait preuve de toute chose

25.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 11:10
jacques dirat je ne contredit pas ton opinion, mais notre président n'a jamais fait de ca une chaise familiale c'est peut être ce vous pensiez, si il est toujours c'est parce que le peuple a bien voulu de ca, nous sommes a un pas des élections présidentielles cela permettra a tout le peuple de choisir son candidat.

24.Posté par jacques Dirat le 04/01/2016 11:04
leur est venu de faire le choix, ne parlons pas de révolte ni de soulèvement , mais de programmes; a ce lui qui veut le pouvoir il doit convaincre le peuple de son programme, et ne pas oublier que l'administration est une continuité, ne faisons pas de cette chaise une un héritage familial ou personnel voila pourquoi en dois donnée l'occasion a l'opposition de nous exposés son programme cela va déterminer le choix du peuple

"je le pense"

23.Posté par cornelie Okemba le 04/01/2016 10:44
en tout ce que nous voulons c'est la paix dans notre pays, ne rentrons pas dans la cadence politique, ouvrer les yeux des maintenant. des exemples sont claires et précises, tous nous savons ce qui c'est passé lors du référendum du 20 octobre 2015 ne vous laissez plus trébucher en ce dernier virage, il est vraiment temps que nous fassions des analyses pour choisir le candidat qui est vraiment prêt pour gouverner le pays avec tout son amour

22.Posté par Jack Iber Monris le 31/12/2015 12:53
Exactement le peuple ne pourrait que voté massivement aux à ceux qui sont basées sur des bon projets de sociétés qui seront à leurs avantages, aujourd'hui nous parlant de l'émergence du Congo dû aux efforts accomplit par le gouvernement congolais qui est conduit par le Chef d'Etat Denis Sassou N'Guesso.

21.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 31/12/2015 09:32
Vous savez, j'ai déjà fais mon choix. Il est fixé et arrêté. En tout cas, il assure et rassure. Ses idées me passionnent depuis très longtemps.

20.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 31/12/2015 09:29
Que celui qui ne sera pas à la hauteur du rendez-vous quitte le champs de bataille. Le peuple votera celui qui propose le mieux pour lui.

19.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 31/12/2015 09:29
Que celui qui ne sera pas à la hauteur du rendez-vous quitte le champs de bataille. Le peuple votera celui qui propose le mieux pour lui.

18.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 31/12/2015 09:29
Que celui qui ne sera pas à la hauteur du rendez-vous quitte le champs de bataille. Le peuple votera celui qui propose le mieux pour lui.

17.Posté par Oeil du ciel le 30/12/2015 10:20
On ne choisit pas un candidat aux hasard, le temps est arrivé pour que le peuple face réellement un bon choix. En effet, le peuple votera un homme digne de confiance.

16.Posté par Bana ya Mboka le 29/12/2015 13:53
Ce qui est sure les futurs candidats pour ces élections présidentielles de 2016 devrons nous montrer leurs projet de société. Nous ne voulons des hommes politiques qui viennent nous divertir avec leurs parole, on veut des hommes capables a dirigé notre pays avec un projet équitable.

15.Posté par Faustine le 29/12/2015 13:24
La cloche a sonnée l'heure de découvrir les candidats dans la course de la présidentielle de 2016. Fini la guerre du referendum nous rentrons dans les moments cruciales qui montrera la stratégie que tout un chacun à garder pour convaincre son peuple .

1 2
Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager



Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso




Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct