Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Plus de 800 étudiants congolais s'envolent pour des études en médecine à Cuba

862 nouveaux bacheliers congolais, constituant une troisième vague depuis 2013 ont obtenu, cette année, du gouvernement une bourse d’étude de médecine en République de Cuba, soit un total de 2000 le nombre d’étudiants en médecine dans ce pays.



Archives
Archives

Ces effectifs ont été communiqués, le 30 décembre à Brazzaville par le ministre de la santé et de la population, François Ibovi, au cours d’une adresse du gouvernement à cette 3ème vague sélectionnée, selon lui, avec bonheur sur des bases méritocratiques.

« Cette rencontre convoquée au nom du chef de l’Etat a pour objet de vous féliciter parce que vous avez été sélectionnés parmi les milliers d’autres enfants qui n’ont pas eu la même chance que vous, pas toujours parce qu’ils n’ont pas mérité mais parce qu’aussi le nombre était limité », a dit le ministre de la santé à ces étudiants.

Il les a, à cette occasion, encouragé pour avoir fait le choix de s’inscrire pour des études en médecine, car le pays en a grand besoin, leur signifiant que « c’est une mission que vous avez acceptez d’accomplir pas seulement pour vous même mais pour toute la République, vous êtes appelés à vous former pour rendre plus tard à la Nation ce qu’elle vous aura donné ».

François Ibovi a, à cet effet expliqué que le pays a un grand déficit de médecins et le Président de la République, Denis Sassou-N’guesso a entrepris de construire sur l’ensemble du territoire national des nouvelles infrastructures sanitaires, 14 hôpitaux généraux de départements et d’autres infrastructures comme les hôpitaux de base sont également en construction.

« L’hôpital ce n’est pas seulement les infrastructures, les bâtiments, les équipements mais c’est avant tout les ressources humaines correspondant aux infrastructures et aux équipements pour garantir la mise en place d’un système sanitaire performant pour une meilleure prise en charge de la santé de la population », a-t-il fait savoir.

Le ministre Ibovi a rappelé aux jeunes étudiants qu’ils seront médecins pour servir le Congo, les conviant à rentrer au pays entant que médecin ayant maitrisé les connaissances nécessaires pour accomplir l’exercice requis en matière de santé ; l’Etat congolais s’est engagé à payer des bourses ce qui leurs mets dans l’obligation de travailler comme il se doit pour mériter de cette confiance en travaillant assidument pour acquérir des compétences et des connaissances qui concours à la réussite académique.

Aux parents de ces étudiants, le ministre de la santé et de la population a demandé, d’envoyer le strict nécessaire complémentaire de la bourse que l’Etat leur accorde pour éviter de les détourner de leur mission.

Conviant les étudiants à se battre pour passer régulièrement en classe supérieur, François Ibovi a signifié que «le redoublement d’une classe suppose le doublement de la bourse, si la bourse est payé annuellement si vous reprenez une classe ça veut dire que vous consommez une bourse qui aurait pu être accordée à un autre citoyen, ceux qui auront échoués seront renvoyés sans complaisance et remplacer par d’autres plus méritant ».

Pour sa part, le ministre de l’enseignement supérieur, Georges Moyen tout en félicitant le contingent 2015, constitué au terme d’un processus rigoureux de sélection a notifié que toute faculté de médecine notamment repose sur une tradition de rigoureuse sélection, « le triplement et même le redoublement sont exclus, il faut donc dès à présent que vous abandonnez les habitudes de facilité si elles existent, et vous devez prendre l’option du travail acharné et régulier qui constitue à mon sens la garantie du succès ». Il les a également incités à adopter un code de conduite honorable, celui de respecter les lois et règlements de cette République.

« Sur l’apprentissage de la langue, les études se déroulent en espagnol, la langue est le principal outil de travail de l’étudiant, vous devez avec application assimiler la langue car si la langue n’est pas bien assimilé il vous sera difficile d’assimiler les études de médecine », a dit le ministre de l’enseignement supérieur.

Il a, à cette même occasion dit aux parents que certains de ces jeunes gens quittent le Congo pour la première fois, ils seront, pendant un temps relativement long, séparés de vous physiquement, « ils auront besoins d’un accompagnement affectif constant pour leur équilibre, donnez le leur généreusement », a conseillé le ministre Moyen aux parents.

Le gouvernement congolais a alloué à chacun des 862 étudiants une bourse d’équipement de 75000 fcfa, pour les préparatifs du voyage.

Ces nouveaux étudiants pour être sélectionnés devraient être titulaire d’un baccalauréat, avoir obtenu une mention appréciable et avoir obtenu d’excellentes notes dans les matières réputées fondamentales pour les séries C et D donc les mathématiques, la physique, la chimie les SVT, a-t-on appris. (ACI)


ACI.Net



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Augustin Kabamba Shindika le 18/10/2016 01:02 (depuis mobile)
Çà fait la différence entre les pays qui detournent mêmes les petites bourses des étudiants,quel avenir préférable en réalité ces genrs de pays s'attendent ?
c'est vraiment le mal congolais.

23.Posté par mubake,kangele,Georges le 26/09/2016 08:41 (depuis mobile)
bonjour,j''ai l''honneur de venir auprès de votre autorité de me solliciter une bourse d''étude au sein de votre université, dont la responsabilité vous est confié.En ce qui me concerne je suis baccalauréat.veillez agréer monsieur le représentant de l''université l''expression de me sentiment.

22.Posté par yanngiteni le 30/08/2016 23:54 (depuis mobile)
ce projet est tres interesent le probléme est que certain aurai du male avec la langue au congo ce le français le lingala mounoukoutouba meme l'anglais est toute un probléme

21.Posté par universite laval le 22/04/2016 21:48
Par l'intermédiaire de la direction régionale des bourses étrangères canadienne, le secrétariat d'état à l'étude et à la recherche de l’Université Laval lance un appel à la candidature pour 400 bourses d'études Canadienne au titre de l'année académique 2016-2017. Ces bourses sont destinées aux ressortissants des pays de la catégorie A (pays industrialisés européens, et extra-européens) et ceux des pays de la catégorie B (pays en développement, du tiers monde et extra -européens) elles doivent leur permettre de poursuivre leurs études, de parfaire leurs connaissances pour les travaux de recherches dans les domaines auxquels l’Université Laval accorde une attention particulière.
SPÉCIFICITÉ DE LA BOURSE:
- L’Université Laval entend faciliter l'immigration aux personnes désireuses de poursuivre leurs études et d'obtenir des diplômes d'état canadien.
- Les candidats retenus au terme de la sélection de candidatures seront insérés outre leur étude dans les secteurs sensibles de la vie économique et sociale du Canada: (santé, droit, diplomatie, communication, finance, énergie, industrie, transport, agriculture...).
Cette option de l’Université Laval vise à donner une aptitude professionnelle aux boursiers pour pouvoir travailler s'ils le désirent au Canada à la fin de leur formation.
DURÉE DE LA BOURSE:
Les bourses couvrent la période d'un cycle de formation ou au maximum six (06) semestres voir plus.
FRAIS DE VOYAGE:
Les billets d'avion aller-retour (Provenance – Canada/ Québec), sont pris en charge par la direction régional des bourses étrangères canadienne. Conditions préalables à la candidature en règle générale, les candidats aux bourses étrangères Canadienne doivent:
- Avoir au maximum 18 ans à 55 ans;
- Comprendre et parler correctement l'une des langues d'enseignement an Canada (Anglais, Français, Espagnol, Allemand, Italien);
- Avoir un diplôme équivalent au brevet d'étude de premier cycle d'enseignement, au baccalauréat ou au brevet d'aptitude professionnelle des pays de l'union européenne.
PROCÉDURE DE SÉLECTION:
- Veuillez faire votre demande de bourse en réclamant le formulaire d’inscription à remplir par une lettre de motivation à envoyer à l'adresse émail de notre secrétariat:
bureau-u_laval@secretary.net

20.Posté par Stevenson Ntsi le 04/04/2016 12:49 (depuis mobile)
Merci pour cette initiative qui paiera pour notre paysen le rendant plus fort et vaillant

19.Posté par leopold le 04/01/2016 22:08
Un acte visionneur que manifeste le gouvernement congolais, un comportement constant que propage le président de la république, à nous les congolais d'embrasser cet esprit avec aisance pour que l'on atteigne l' émergence avec apaisement. Félicitations aux acteurs politiques congolais confondus de leurs missions qu' ils accomplissement sans faire de la discrimination au sein du pays

18.Posté par senghor le 04/01/2016 22:00
Cela fait plaisir que nous puissions avoir des congolais qui se déplacent pour une accentuation de connaissances afin de pouvoir l' exercés au sein du pays. Ces étudiants de leur côté doivent faire preuve de sagesse pour que l'honneur des congolais se fassent valoir à l' extérieur du pays et il faut féliciter les auteurs de ces initiatives de leur détermination.

17.Posté par segar ngala le 04/01/2016 21:52
Le développement dans un pays ce n'est pas seulement parlé des institutions sans pourtant qu' il ait des gens pour manoeuvrer ces institutions. dans chaque domaine au sein de notre pays il faut l'homme pour superviser les choses. Cette politique d'envoyer des étudiants à l' extérieur pour une grande formation est appréciable, une initiative qui ne sera pas seulement bénéficiaire pour ces étudiants mais aussi pour les Congolais qui en bénéficieront à l'égard de ces étudiants. il faut féliciter notre gouvernement pour son travail sans relâche

16.Posté par belle fatia mokoko le 04/01/2016 12:39
l'avenir du Congo nous appartient , nous osons croire a la volonté du gouvernement de faire du Congo est pays émergent d'ici 2025 . bon courage a nos jeunes étudiants qu'ils aient toujours le souvenir de faire du Congo ce que nous avons toujours souhaite et cela se prépare afin d'etre utile a la nation dans les années avenirs . profitons et souffrons un peu ..

15.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 04/01/2016 12:15
Merci DSN. Vous êtes un visionnaire. Un vrai projet pour l'avenir.

14.Posté par Nestor Mopenza le 04/01/2016 12:09
C'est vrai que le gouvernement fait de la santé sa priorité, 2000 étudiants en formation de médecine à Cuba, 12 hôpitaux généraux en constructions simultanés dans tous les départements, traduit un très grand engagement du gouvernement dans ce sens. Et à tous cela, il faut ajouter la volonté du gouvernement, d'implanter au Congo, l'assurance maladie universelle, qui est une politique salvatrice pour la population et qui accompagnera énormément le pays vers l'émergence.

13.Posté par leader duciel le 04/01/2016 11:44
avec toutes les infrastructure pour la santé a l'instar des hôpitaux généraux dans tous les département le besoin en personnelle de santé va s'accroitre donc cette politique est la bonne pour un bon visionnaire

12.Posté par laur du bois le 04/01/2016 11:28
le cuba est notre vieux allier en matières de formation sur tout dans le domaine de la médecine que cette N ème délégation par pour faire honneur a la nation et revenir avec des diplôme et un savoir faire et non autre choses

11.Posté par bomoko le 04/01/2016 11:21
Vu la décentralisation du secteur de santé le gouvernement dans l souci de sa population à juger bon de former les cadres pour pallier à ce grand problème qui est très sensible pour la vie de l'être humain.

10.Posté par austère le 04/01/2016 11:17
Nous souhaitons que du bonheur à ses jeunes cadres qui se s'en envoler pour Cuba. Cela est une initiative salutaire par le gouvernement

9.Posté par Master ô le 04/01/2016 11:13
Le Congo se voit moderniser le secteur de la santé en envoyant les jeunes étudiants s'acquerir de la nouvelle technologie et de l'expérience des autres.

8.Posté par Effort de paix le 04/01/2016 10:00
L'avenir d'un pays se bâti par la formation des cadres car c'e sont eux la relève de demain et le gouvernement du Congo Brazzaville l'a bien su le lire en envoyant former ces médecins à Cuba pour que le Congo soit assis dans le domaine de la santé

7.Posté par Bango témbé le 04/01/2016 09:47
La formation des futurs cadres s'avère nécessaire afin que l'émergence d'un pays soit effective et le Congo envoie ces futurs médecins pour que la médecine soit efficace d'ici 2025 dans toute l'étendue du térritoire

6.Posté par leslie obomadoki le 04/01/2016 09:25
la collaboration cuba congolaise est très forte d'où cette initiative d'envoyer chaque année une masse d'étudiants congolais pour aller étudier à la havane au pays du feux fidèle Castro. Aussi, la seule chose que nous demandons à nos étudiants congolais s'est vraiment d'aller étudier et non de faire la java .le Congo compte sur eux.

5.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 04/01/2016 09:09
Bravo!
Un programme soutenu en longue période. Bientôt les congolais n'auront plus des soucis de santé.
Bientôt sera fini l'exil médical ou l'eldorado marocain.

1 2
Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces