Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo-Brazzaville appelle l’Afrique à trouver une solution à la crise libyenne

Mettant à profit sa visite de travail à Alger, la capitale algérienne, le ministre congolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, Jean Claude Gakosso, a appelé les Africains à imaginer les moyens de mettre fin au problème de la Libye.



L’Afrique «ne doit pas laisser aux autres l'occasion de venir nous dicter leurs solutions. C'est à nous d'imaginer par tous les moyens la sortie de cette crise qui ne peut plus continuer», a-t-il déclaré, à propos de la crise libyenne qu’il considère comme un «conflit africain».

Jean Claude Gakosso a insisté que «les Africains, eux-mêmes, doivent retrousser leurs manches pour aider ce pays à s'en sortir». Il s’est exprimé lors de sa rencontre avec son homologue algérien, Ramtane Lamamra.

Pour M. Gakosso, la mise en place d'un gouvernement d'union nationale en Libye n’a résolu qu’une partie du problème : «Le pays reste profondément divisé et la situation demeure dramatique, avec toutes les répercutions regrettables sur les pays voisins», a-t-il souligné.

Pour preuve, le Tchad vient de fermer sa frontière terrestre avec la Libye. Récemment, le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacket expliquait que son gouvernement entendait parer à toute éventualité. Il a dit avoir «constaté avec regret une dégradation inquiétante de la situation sécuritaire en territoire libyen avec un risque réel de débordement sur le territoire national».

Il sied de signaler qu’un sommet de Chefs d'Etat africains est prévu le 25 janvier prochain à Brazzaville sur la Libye. Soutenu par l’Algérie, ce sommet vise à apporter une contribution africaine à sortie de crise de ce pays. 

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles

1.Posté par laurie le 10/01/2017 12:17
nous n avions plus besoins des occidentaux régler les problèmes qui concernent l Afrique

2.Posté par laurie le 10/01/2017 12:17
nous n avions plus besoins des occidentaux régler les problèmes qui concernent l Afrique

3.Posté par Sarah bounou le 10/01/2017 12:21
nous sommes un continent uni j espère que tous les pays Africains apporteront de l aide en ce qui concerne la crise en lybie.. Souvenant nous toujours les bienfaits que Kadhafi a eu à faire lors de son règne

4.Posté par TO BOYI COLONISATION le 14/01/2017 19:06
Bo tika ko sekissa bisso. Ba racistes ba bebissi libye Africa essali eloko te, ekomi sika oyo Afrique eko louka solution emonana?

Soki landi bato oyo ba lobaka francais lokala ba za na ba dzinga na bango moko te, to yembi kaka molili to ko mona.

5.Posté par TO BOYI COLONISATION le 14/01/2017 19:08
Na vanda soui, bato ya liboma ba za ko loba.

6.Posté par Okemba le 24/01/2017 14:18
Monsieur Sassou est il sérieux de penser trouver une solution à la crise libyenne alors que son pays est dans un chaos total(crise dans le pool,arrestations,licenciement et fermeture des entreprises)?Franchement vous prenez les congolais pour une merde à accepter ce fanatisme aveugle ?non soyez sérieux et libre de parfois critiquer ce régime pour avancer et montrer aux yeux du monde l'image d'une démocratie.Un conseil les propagandistes finissent leurs jours comme leurs leaders et surtout malheureux et en exil.

Nouveau commentaire :

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces