Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La Chine est pour l'Afrique plus un investisseur qu'un prédateur ?

La Chine aide-t-elle réellement l’Afrique? Le boom des investissements chinois en Afrique est-il réellement avantageux pour les Africains? Le partenariat sino-africain pour le développement n’est-il pas une relation piégée? Autant d’interrogations formulées par les Occidentaux sur la coopération sino-africaine. Mais, en dépit de la curieuse campagne menée par l’Occident contre la présence chinoise en Afrique, les Africains eux-mêmes affirment que la Chine est un partenaire plus investisseur que prédateur.



La coopération sino-africaine, qualifiée de «Sud-Sud», est établie sur la base de plusieurs principes : égalité entre les partenaires ; bénéfices mutuels ; non-ingérence dans les affaires intérieures ; non-conditions politiques préalables en termes de gouvernance et de démocratie ; respect de la souveraineté des Etats, etc. Elle se concrétise par des aides destinées à la réalisation des projets socio-culturels ; des prêts sans intérêts pour des projets d’infrastructures; une assistance technique ou militaire souvent sous-évaluée.

Le Forum sur la coopération Afrique-Chine (FOCAC), qui tient sa 6ème conférence du 4 au 5 décembre à Johannesburg (Afrique du Sud), constitue le fer de lance des relations entre les deux parties. Grâce à ce forum, l’aide publique au développement de la Chine a augmenté, soutenue par l’implantation des entreprises chinoises en Afrique. En accord avec les gouvernements africains concernés, le gouvernement chinois mandate une entreprise publique chinoise de construction pour réaliser une infrastructure, avec le soutien d’une banque chinoise. En contrepartie, les gouvernements africains accordent à des entreprises chinoises le droit d’extraire des matières premières.

Les Africains considèrent que la présence chinoise sur leur continent est une alternative à la présence occidentale, aux contraintes prescrites par les institutions financières internationales et à leur dépendance envers ces institutions/ Pour eux, «c’est une opportunité économique sans précédent». 

En effet, les Chinois investissent et construisent en Afrique sans se soucier de la démocratisation des pays africains. Ils ne se soucient ni des contraintes des institutions financières internationales sur la capacité des pays à rembourser leurs dettes, ni des programmes anticorruption de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Pour l’Afrique, il n’y a pas de doute, la Chine contribue à son développement économique et l’aide à accroître sa productivité, sans imposer de modèle de développement et sans conditions préalables. Là où les Occidentaux ont échoué, les Chinois ont réussi à participer au développement de l’Afrique. 

Les multiples stratégies de développement du continent initiées par les Occidentaux n’ont pas permis d’améliorer réellement le niveau de vie des populations africaines. Elles ne sont donc pas exemptes de critiques négatives. 

On sait que les Occidentaux ne sont pas ravis du rapprochement Chine-Afrique. Ils disent que «les chiffres sur la présence chinoise en Afrique sont très imprécis et ne s’appuient sur aucun recensement sérieux» ; que «les mauvaises conditions de travail et les très bas salaires sont le lot des Africains embauchés par les entreprises privées chinoises».

Les pays occidentaux, qui sont les plus anciens et véritables prédateurs de l’Afrique, organisent un lynchage contre la présence de la Chine en Afrique. Ils parlent de l’envahissement de l’Afrique par les Chinois, pendant qu’ils ne cessent de négocier pour les accueillir chez eux.

Les Occidentaux qualifient la présence des Chinois en Afrique de «catastrophique pour l’économie africaine», alors qu’ils affirment que les travailleurs chinois peuvent dynamiser des secteurs entiers de leurs économies. 

En vérité, les pays africains tirent grand profit de leur coopération avec la Chine. Les deux parties cherchent seulement à équilibrer leurs relations économiques. Entre les relations sino-africaines et les relations occidento-africaines, c’est le jour et la nuit. La Chine un partenaire africain plus investisseur que prédateur, alors que l’Occident un partenaire africain plus prédateur qu’investisseur.

Gaspard Lenckonov (Cap2016.club)



Commentaires articles
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par christine le 15/12/2015 13:14
En mon sens la coopération sino congolaise voir même avec le continent est loin d être une relation gagnant. La construction des établissements ou autre réalisations ne peuvent que être des bonnes chose pour le congo,Tant que l échange sera limité la cultivation dans domaine du savoir l émancipation restera un problème, mon inquiétude la coopération sino -congolaise n est que partage d intérêt l Afrique doit former son peuple a la connaissance du travail manuel dans tous ces corps ce qui pourrais normalement entrainer l amélioration et surtout le développement le tous ne peux que s associer au soucis du congo .debout congolais unissons nous pour le devenir du congo la coopération peut etre trés bien a condition que le peuple tire un maxi de bénéfice .

33.Posté par fierdemapatrie le 09/12/2015 13:33
Les relations Chine-Afrique ce sont des relations qui date a peu près des décennies, je pense que cette coopération est très efficace pour les deux partenaires entre la Chine et les pays Africains, la Chine fait des pays Africains d'un Continent qui pourrait espérer son émergence d'ici peu de temps car nous voyons comment le Continent Africains se modernisent dans plusieurs Domaines que nous savons tous, vive la coopération Chine-Afrique.

32.Posté par Edward Gomez le 07/12/2015 14:39
La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique, Elle est perçue comme un prédateur c'est vrai, mais ce qui à mon sens est largement excessif. L'augmentation du prix des matières premières (coton, bois, etc.) en Afrique se fait grâce au dynamisme de la Chine. Elle est perçue comme prédatrice car elle bouleverse certaines entreprises africaines qui font alors faillite, ou bien elle s'approprie parfois certaines côtes telles que les zones de pêche.

31.Posté par Joseph Niabi le 07/12/2015 14:15
Depuis la signature des accords commerciaux sino-africaine en 2000, la Chine n'a jamais cesser d'investir commercialement en Afrique. Notamment dans les secteurs des BTP, Les mines et le commerce de détail. Cette coopération Sud-Sud a pris une nouvelle dénomination(partenariat gagnant-gagnant).

30.Posté par Alfred le 07/12/2015 13:33
La venue de la chine en Afrique nous constatons que cela est d'une grande importance sur le développement de l'Afrique. Grace à la chine l'Afrique connait une amélioration dans diverse domaines. La coopération apporte de bon fruit

29.Posté par daniel fontaine le 07/12/2015 12:38
Je ne trouve aucun inconvénient sur l' investissement que la Chine est Antrain de faire en Afrique car, les entreprises que la Chine conte implanter en Afrique sont au bénéfice des Africains et je sent mieux de collaborer avec la chine par apport aux occidentaux car la politique Chinoise veut nous débarrasser de cette main tendus vers les grandes puissances

28.Posté par GUY MONDAYE le 07/12/2015 12:34
L'assistance apportée par la Chine à l'Afrique est l'exemple le plus classique des relations internationales depuis l'indépendance des pays africains. L'aide de la Chine a joué un rôle important pour réduire la pauvreté en Afrique, pour le développement de l'Afrique, et pour le renforcement des capacités de l'Afrique. Les investissements chinois n'arrivent pas avec des conditions supplémentaires, tous les contrats sont conclus avec la pleine volonté des deux parties, et signés sur le principe de l'égalité. Les investissements et l'aide de la Chine ont joué un rôle important dans la promotion du développement agricole et l'industrialisation des pays africains, et ont eu une influence très positive dans la promotion du développement économique en Afrique.

27.Posté par SONGANDZILA le 07/12/2015 12:19
La présence de la chine qui devient de plus en plus accru en Afrique, n'est pas forcément un danger pour l'économie africaine. Mais cette présence qui se base sur la coopération sud-sud est aussi pour les deux partenaires un terrain d'entente très prometteur pour les pays africains en développement, mais elle fait aussi du marché africain un apanage et un monopole de la chine, cela va de soi. Ce qui est sûr c'est que Jamais l'Afrique avait connu d'aussi sérieux partenariat.

26.Posté par ntoba bori le 07/12/2015 12:19
Contrairement à certaines anciennes puissances économiques du monde, qui viennent juste pour leurs intérêts. La Chine a besoin de sécuriser ses approvisionnements en matières premières, et l’Afrique en a beaucoup . D’autre part, les Chinois proposent sur le marché africain des biens de consommation à des prix abordables, tout en s’engageant dans des projets d’infrastructure sur plus long terme. Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique a ainsi été multiplié par vingt depuis 2000, atteignant près de 200 milliards de dollars en 2013, soit près du double de ceux avec les Etats-Unis (110 milliards). Des entreprises chinoises sont impliquées dans d’ambitieux projets d’infrastructures: construction du plus grand barrage d’Afrique en Ethiopie, de pipelines au Soudan et au Tchad. Voilà l'exemple d'un bon partenaire économique.

25.Posté par prisca le 07/12/2015 09:28
la chine investie en Afrique parce qu'elle tire profit sur des ressources africaines aussi. cette coopération de la chine-Afrique en vue de consolider les relations qui font des bons accords entre eux. La chine plus avancé et le premier partenaire commercial en Afrique joue un rôle très important

24.Posté par Salomon le 07/12/2015 09:19
Exactement bien dit Idryss Sley, aujourd'hui la Chine en fait de beaucoup pour se continent Africains car elle contribue au bon développement , et en fait de sorte que nous puissions acquérir des bonnes notion expériences dans plusieurs domaines d'infrastructure qui fait à ce que l'on parle de l'émergence Africaines.

23.Posté par Idryss Sley le 07/12/2015 09:15
Non Jessica Mokoki, c'est une satisfaction envers la Chine pour nos matières première , par contre ce sont des accords et des moyens essentiels pour essayer de nous en sortir de ces désastres sans développement dont nous avions subit de la part des occidentaux. Aujourd'hui parlant sans la Chine nous ne saurons quoi serait devenue se continent Africains.

22.Posté par Jessica mokoki le 06/12/2015 16:56
La chine en Afrique est a la recherche stratégique de ressources et sa volonté de faire en sorte que les besoins énergétiques grandissants de la Chine soient satisfaits par des fournisseurs des matières premières.

21.Posté par mon afrique le 05/12/2015 15:05
la dimension économique a pris le dessus sur la dimension idéologique dans la relation sino-africaine, la logique de coopération et les modalités de l’aide chinoise en l’Afrique n’en témoignent pas moins d’une remarquable continuité sur le plan des principes et des contrats sino africains.

20.Posté par daisy ondongo le 05/12/2015 14:18
l’Afrique est en proie à d’immenses difficultés économiques, politiques et humaines malgré l’augmentation des taux de croissance de certains pays africains, sans doute liée au développement du commerce avec la Chine. La Chine, par l’ampleur de ses besoins exprimés sur les marchés mondiaux de matières premières, de produits énergétiques et agroalimentaires, modifie les rapports de force sur les marchés mondiaux. Ainsi, l’Afrique devient d’une manière inégale et mal définie, un fournisseur potentiel pour la Chine.

19.Posté par leopold le 05/12/2015 12:35
Depuis que la chine s'est implantée en Afrique , les rumeurs ne se sont jamais faits entendre de leur mal en vers le continent africain . Les africains regrettent même le fait que la chine ne vienne pas très tôt dans le continent . Les occidentaux quant eux depuis que l'Afrique est colonisée ne sont pas montrés dignes de respecter les principes des africains , leurs présences en Afrique étaient basées que sur les intérêts non crédibles . C'est mieux de s'orienter vers la chine où les intérêts se montrent à caractère crédibles .

18.Posté par josé simeon le 05/12/2015 12:02
monsieur makita vous aviez pas totalement tord mais il faut savoir que la chine nous met trop dans son bain, le regard de l'Afrique vers la chine encadre bien entendu des conséquences, de nos jours ce mauvais coté doit être regardé. un pays comme le Congo Brazzaville dépendant à 75 voir 80% de la chine et que même la pèche est détenue entre les mains des chinois exploitée dans des conditions anormales utilisant des bombes pour traquer les Danrés alimentaires, même du coté de la construction les travailleurs africains qui travaillent dans les compagnies chinoises ne sont totalement libre, pas de repos mal primé, ne respectant pas les africains, ne respectant pas la dignité des travailleurs africains, ils empiètes le droit de la personne qui sont par principe inaliénable, en plus je été étonné de voir le chinois vers le camp clairon en plein travaille le jour de la célébration de la fêté de l'indépendance le 15 aout dernier . en effet, cette coopération est profitable pour les politiques au détriment du peuple qui ne se retrouve pas totalement ,alors que c'est tout un contraire avec les sociétés européennes tout ça encadre aussi le mauvais coté de cette coopération, je pense que la présence de la chine en Afrique est plus qu'un prédateur.

17.Posté par segar ngala le 05/12/2015 11:46
L'Afrique n'est colonisée que par les occidentaux , depuis l'époque de la colonisation aux occidentaux à l'Afrique , l'Afrique sera devenu un continent illuminé , splendide en fonction de la durée déjà effectuée avec les occidentaux . Mais un certain temps , il était à remarquer des occidentaux qu'ils n'avaient pas colonisé l'Afrique dans un sens bien , mais que c'était un lien dans le but d'aspirer tout ce qui était à l'Afrique , et ils n'ont jamais cessé de le faire . Comme la chine et d'autres pays qui marchent comme elle n'ont jamais exprimé ces caractères en vers l'Afrique et que l'Afrique quant à elle a besoin de ce genre des partenaires qui la rassure , il est évident que la chine et d'autres pays qui sont comme elle soient beaucoup plus sollicitées , d'ailleurs l'Afrique a besoin des partenaires qui se comportent ainsi.

16.Posté par ntiba eveline le 05/12/2015 11:39
bien précis monsieur makita Japhet cette affirmation de votre part ne subirait pas une atténuation dirais je sans principe d'exception.

15.Posté par makita japhet le 05/12/2015 11:04
l'interrogation qui s'ouvre derrière la coopération sino africaine par les européens nécessite une validation de preuve concrète pour ainsi dire que la chine n'est qu'un prédateur pour l'Afrique, or cette thèse doit subir une synthèse de la part des pays africain en coopération avec la république chinoise, sans cette disposition il serait loin que l'on ne parle de cette interrogation qui vient d'ouvrir les africains l'angle d'une prévention coopérative. En effet, les africains sont derrières une coopération qualifiée sud sud dans la base nécessite un gagnant gagnant ou il se dégage le principe de de la non ingérence des affaires extérieures des pays en matières de politiques et de la souveraineté étatique. ce qui revient primo dans un langage purement clair que cette amitié ne cours pas derrière la démagogie sinon que l'Afrique avec toute sa maturité devrait cependant se retirer de cette coopération. les dirigeants africains envisageant le bon développement multilatéral interétatique africain dans le moteur et guide je le pense bien est la chine qui est une force montante et qui possède une économie énorme sur le plan mondial profitable au financement.

1 2

Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces