Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : quarante-trois nouveaux médecins ont prêté serment


Le 2 novembre denier au palais des Congrès de Brazzaville, quarante-trois nouveaux médecins sortis de la Faculté des Sciences de la santé de l’université Marien Ngouabi ont prêté, en présence de l’épouse du chef de l’Etat, Antoinette Sassou N’Guesso.



C’est le président général du jury, le professeur de chirurgie pédiatrique Habibou Abarchi, Recteur de l’université Abdou Moumouni de Niamey (Niger), qui a prononcé la synthèse des délibérations. Ces délibérations indiquent que les étudiants admis au doctorat ont été distingués en plusieurs groupes.

Dans le premier, 11 étudiants ont reçu la mention honorable. Onze étudiants ont également obtenu la mention très honorable dans le deuxième groupe. Dans le troisième groupe, 15 ont obtenu la mention très honorable avec félicitation du jury. La mention très honorable, félicitation du jury, proposition de prix de thèse et des échanges inter-universitaires a été attribuée aux 6 étudiants.

Ces nouveaux médecins se sont engagés solennellement à respecter scrupuleusement le serment d’Hippocrate, qui est un énoncé des règles de déontologie médicale. Ils ont levé la main droite en répétant le serment constitué des engagements et des attentes qui tracent la ligne à suivre dans l’exercice de leur profession.

En effet, ils ont pris l’engagement de consacrer leur vie au service de l’humanité, d’exercer leur art avec conscience et dignité, de garder le respect absolu de la vie humaine dès la conception quelles que soient les menaces ; de ne pas faire usage de ses connaissances médicales contre les lois de l’humanité.

Le doyen par intérim de la Faculté des Sciences de la santé, le Pr. Gontran Ondzoto, a indiqué que, la cérémonie de remise de diplôme représentait non seulement un moment exceptionnel qui consacrait l’ensemble des efforts menés jusque-là par les étudiants, mais aussi une étape vers un avenir professionnel que l’on espère meilleur.

En outre, il a exprimé sa reconnaissance de son institution à l’épouse du chef de l’Etat pour son assistance à la soutenance d’une thèse portant sur la drépanocytose. «Vous avez confirmé votre volonté d’accompagner les structures d’enseignement et de recherche dans leur quête de savoir en vue de la maitrise de la pathologie drépanocytaire», a-t-il déclaré.

Le Pr. Gontran Ondzoto a aussi salué la participation à cette session des membres du jury international venus d’autres pays africains, notamment de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso, du Niger, du Maroc, du Gabon, de la République démocratique du Congo (RDC) et la République Centrafricaine (RCA).

Il a dit ses félicitations aux formateurs, en particulier aux Pr. Hervé Iloki, président de la Commission de préparation des enseignements au concours d’agrégation et toute son équipe.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, a exhorté les impétrants à respecter les règles déontologiques du métier et à exercer les pratiques professionnelles dans le respect des caractéristiques du médecin. 

Gall Mombeti



Commentaires articles

1.Posté par le fils du pays le 06/12/2016 14:09
Une quarantaine seulement de médecins surement mal formes vu l'état du système éducatif du Congo.
Un nombre tres mediocre pour un pays dont la carence de médecins fait défaut.
Ou sont partis les 250 milles milliards des des cfa engranges entre 2002 et 2015?.
Mr Sassou,ses amis et sa famille ont dilapidé toute cette manne pétrolière qui aurait pu servir a régler tous les problèmes du Congo(santé,emploi.education,infrastrucctures etc.)

2.Posté par Mbemba le 06/12/2016 14:19
Il s'agit d'une promotion. Ce n'est pas l'effectif des médecins du Congo. Il y a eu des promotions avant celle-ci. Il y en aura d'autres après.

3.Posté par Raida NG le 08/12/2016 08:54
On ne prend que les personnes qui sont capables, c'set pas la faute du gouvernement si pour l'instant ils n'ont choisi que 43 médecins, ce sont les résultats qui les ont qualifiés donc arrêtons d'avoir des pensées banales

Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces