Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : la BM réaffirme son engagement de cofinancer la 2ème phase du PADE

Lors d’une séance de travail entre le ministère des Petites, Moyennes entreprises et de l’Artisanat et la représentation de la Banque mondiale (BM) au Congo, le 7 avril dernier, à Brazzaville, Djibrila Issa a réaffirmé l’engagement de l’institution financière internationale de participer au financement de la deuxième phase du Projet d'appui à la diversification de l'économie (PADE II).



Le représentant de la BM au Congoa rappelé que le PADE II sera axé sur l’amélioration du climat des affaires et la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME). 

Le PADE II  vise précisément à améliorer la contribution du secteur hors pétrole au PIB par la promotion des investissements privés dans les chaines de valeurs hors-pétrole et le soutien à l’émergence des PME/TPE compétitives. Il permettra de développer des synergies avec les autres projets concourant à la diversification de l’économie.

La séance de travail entre la ministre des PME et de l’Artisanat, Adélaïde Yvonne Mougany, et Djibrila Issa avait pour objectif spécifique d’examiner les opportunités susceptibles de profiter aux PME et aux très petites entreprises (TPE).

Le PADE II a un coût global estimé à 34 milliards 778 millions 250 mille francs CFA, avec une provision de 5% pour des imprévus physiques et une provision pour hausse de prix de 5% par an, tant pour les dépenses en devises que pour celles en monnaie locale.
Contrairement au PADE I qui a été financé à parts égales (50%) par le Congo et la BM, la deuxième phase du PADE sera financée à hauteur de 63% par la MB ; à 24% par le Congo ; et à hauteur de13% par les autres partenaires tels que l’AFD, la BEAC, etc.

Quant aux dispositions institutionnelles et modalités d’exécution, elles restent pratiquement identiques à celles du PADE I. Le projet sera supervisé par un Comité de pilotage, appuyé par un comité de suivi. Mais, son exécution sera effectuée par le gouvernement congolais par le biais du ministère du Plan, de la Statistique, à travers une unité de coordination.

Djibrila Issa a rappelé que lors du PADE I, des investissements de l’ordre de 70 millions de dollars avaient été mobilisés. Des PME ont reçu des formations qui se sont développées en partenariat avec la société Total E&P Congo.
Dans le cadre du PADE Il, «il faudrait maintenant accélérer la cadence, redoubler d’efforts», a-t-il dit. 

Gos-Gaspard Lenckonov


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces