Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Congo : la BM propose quelques mesures dans les dépenses publiques

Lors de la 2ème journée de la Semaine de partage de connaissances que le Bureau de la Représentation du Groupe de la Banque mondiale (BM) en République du Congo organise du 3 au 6 mai 2017, à Brazzaville, le Représentant Résident de la BM au Congo, Djibrilla Issa, et la Directrice Sectorielle Yaye Seynabou Sakho, ont fait des propositions visant à rendre parfaites les dépenses publiques.



Djibrilla Issa et Yaye Seynabou Sakho ont parlé en termes de messages. Ils ont rappelé que les conditions économiques favorables ayant conduit à une plus grande marge budgétaire dans la période de 2008 à 2013 étaient expirées.

Par conséquent, l’Etat congolais devrait prendre des mesures audacieuses pour accroitre et diversifier les sources de revenus du pays. La marge de manœuvre financière a été utilisée pour investir dans les secteurs prioritaires comme la santé, l’éducation et les infrastructures, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations. 
 
Cependant, l’impact sur les populations n’a pas été visible. D’où, la nécessité d’une meilleure exécution budgétaire, selon M. Djibrilla Issa. Le gouvernement congolais devrait aussi améliorer le processus de sélection, accroître la planification et la coordination de ses investissements. La BM a noté que la section et la planification n’ont pas été optimales, des investissements non publics, l’efficacité maximale des investissements publics non atteinte  à cause de la faible capacité d’absorption du secteur de la construction.
 
De même, le gouvernement congolais devrait améliorer l’allocation budgétaire et le taux d’exécution pour permettre au budget d’atteindre son plein potentiel sur l’agriculture dans le pays. De 2008 à 2013, les dépenses dans le secteur agricole ont été plus faibles que prévu, en raison de la faible dotation budgétaire et du faible taux d’exécution chronique au sein du ministère de tutelle.
 
Les allocations budgétaires devraient aussi être améliorées dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Il devrait également aborder les questions de coordination dans la programmation de la planification des investissements dans le secteur et mettre en œuvre des réformes sectorielles en matière de distribution d’énergie afin de réduire les pertes techniques et commerciales.

Pour M. Djibrilla Issa, le cadre juridique régissant la gestion des finances publiques congolaises est en pleine rénovation. Il a estimé que le gouvernement devrait poursuivre les efforts de rénovation en améliorant la coordination et en mettant en place un système d’information, de comptabilité et de surveillance.
 
«Le gouvernement devrait aussi renforcer sa capacité à mettre pleinement en œuvre son processus de budgétisation et à réduire l’usage excessif  des procédures exceptionnelles dans l’exécution du budget en adoptant et en mettant en œuvre les directives de la CEMAC en la matière», a souligné le Représentant Résident de la Banque mondiale au Congo.
 
Mme Yaye Seynabou Sakho a complété ces messages en indiquant que, «le système de passation des marchés publics s’étant amélioré entre 2014 et 2016, le gouvernement congolais devrait bâtir sur cette amélioration du cadre et l’intégrer dans le système de gouvernance du secteur public. Le but étant de réduire les retards et de mettre effectivement en œuvre le code des marchés publics.

Il y a donc au tant que propositions que la BM a faites au Congo. Car, comme l’a dit Djibrilla Issa, «la BM n’est pas seulement une institution de financement du développement, mais également une organisation qui contribue à la création et au partage de connaissances sur les politiques économiques et sociales».   

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces