Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Année 2016 : Une élection présidentielle toutes les trois semaines en Afrique

Après l’année écoulée qui a vu l’organisation de neuf présidentielles dans plusieurs régions africaines, 2016 sera encore mouvementée sur le plan électoral. A raison d’une élection présidentielle chaque trois semaine, l’Afrique fera la une de l’actualité internationale durant l’année à venir, affichant un nombre de scrutins qui va presque doubler, par rapport à 2015.



Au moins, 16 présidentielles auront lieu, pour ainsi juger de l’installation pérenne de la démocratie, contre 9 présidentielles en 2015, selon un décompte établi par Anadolu, en s'appuyant sur des données officielles et des rapports dont celui publié par le site spécialisé, "Afrikaexpress.info".

A pas sûrs pour certains, mais à pas trébuchants pour les autres, le Burkina Faso, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Nigéria et la Tanzanie entre autres avaient fait leur marche. La liste sera encore abondante durant l’année qui frappe à nos portes.

Voici la liste :

  • Présidentielle couronnant une période transitoire

Repoussées à plusieurs reprises, les élections présidentielle et législatives centrafricaines ont eu lieu, mercredi, (premier tour). Les résultats de ce scrutin qui fait suite à une période transitoire déclenchée en 2013 et à une crise sécuritaire qui a ruiné le pays et la population sur tous les plans, seraient fort probablement proclamés en janvier 2016.

  • Présidentielles directement liées à la limitation des mandats

Au Bénin, l’élection présidentielle aura lieu en mars 2016, date qui marque la fin du deuxième mandat de Boni Yayi, avec limite atteinte après 10 ans de pouvoir. Yayi semble être prêt à partir, après la désignation de son dauphin, à savoir, l’actuel Premier ministre Lionel Zinsou.

Au Congo Brazzaville, le scrutin est prévu en juillet de la même année, une date qui sonne la fin du 2e mandat du président Sassou Nguesso, depuis la nouvelle constitution de 2002. La limite des mandats à 2 a été  atteinte, après 32 ans au pouvoir. Mais Nguesso a opéré en octobre dernier un référendum constitutionnel approuvé à plus de 92%, en vue de se représenter en 2016.

En RDC, la présidentielle se tient en novembre 2016. Joseph Kabila atteindra la fin de son deuxième mandat, avec limite de mandats à deux atteinte, après 10 ans de pouvoir. Toutefois, Kabila qui veut modifier la constitution pour briguer un nouveau mandat et fait face à une opposition ferme. Sa réélection n’est pas sûre.

  • Présidentielles avec des candidats en voie libre

Au Tchad et à Djibouti, où les élections présidentielles auront  lieu en avril prochain, Idriss Déby, 26 ans au pouvoir, et Ismaïl Omar Guelleh, 17 ans à la tête de l’Etat, ont déjà supprimé la limitation du nombre de mandats à deux. Ils ne seront, donc, pas empêchés de se représenter.

Il n’y aura non plus aucune limite lors du vote pour deux autres présidents, notamment en Ouganda qui tient son scrutin présidentiel en février prochain et en Guinée équatoriale qui vote en novembre .  En juillet 2005, une réforme de la Constitution ougandaise a supprimé toute restriction sur le nombre de mandats pour le chef de l’Etat. Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986, a été réélu en 2006 puis en 2011.

Téodoro Obiang au pouvoir depuis 1979 en Guinée- équatoriale, semble être également en voie libre, face à une opposition dispersée.

En Gambie également, le président Yahya Jammeh qui avait ajouté, en août 2014, un nouveau titre à ses noms officiels : « Babili Mansa » (le roi qui défie les rivières, en langue mandingue) selon le site Afrik.com, semble être en mesure de briguer un nouveau mandat, lors du scrutin de novembre prochain, après avoir durci la loi électorale pour freiner ses opposants. 

  • Présidentielle marquée par une opposition forte

En août 2016, le président Gabonais Ali Bongo pourra se représenter une seconde fois mais fera face à une opposition très déterminée,  qui considère les 41 années de son père Omar Bongo avant le coup d’Etat électoral de 2009.

  • Présidentielles vues comme baromètre de démocratie en Afrique

Au demeurant, six autres présidentielles, laissent entendre certains observateurs, dont le spécialiste des élections africaines Régis Marzin, cité par afrikaexpress.info, permettront de juger de l’installation pérenne de la démocratie, compte tenu de leurs systèmes politiques « ouverts ». Au Niger en mars 2016, à Sao-Tomé et principe et au Cap Vert en août, aux Comores en mai, en Zambie en septembre, et au Ghana en décembre.


ACI.Net



Commentaires articles

1.Posté par ntoba bori le 02/01/2016 04:05
l'an 2016 sera très riche en élections en Afrique, alors q'apportent ces changements à la tête des pays africains ? du fait que la plus part de ces chefs d'états sont placés par les occidentaux, sur tous les plans l'Afrique n'évolue pas,sauf que ce sont ces occidentaux qui se servent copieusement. Le développement du continent n'est pas leur préoccupations.

2.Posté par Aude le 03/01/2016 23:44
l'Afrique étant dans sa nouvelle politique vois un changement dans sa gouvernance électorale.

3.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 04/01/2016 09:13
C'est l'histoire qui suit son cours. Une régénération des souches cellulaires démocratiques.

4.Posté par leslie obomadoki le 04/01/2016 09:55
l'Afrique vient de se reveiller .son destin l'appartient.......

5.Posté par Master ô le 04/01/2016 11:07
2016 apportera à l'Afrique un visage de démocratie.... et de nouvelle politique pour faire face à beaucoup d'enjeux.

6.Posté par Jack Iber Monris le 04/01/2016 11:39
L'Afrique est dans la une à l'échelle international , dû aux élections présidentielles cela ferait de l'Afrique cette année dans la une des Magazines, et aujourd'hui l'on constate exactement que se continent Africain est dans une bonne procédure dû à la démocratie et au bon développement.

7.Posté par Effort de paix le 04/01/2016 12:05
Chaque pays a son histoire et ses réalités et le Congo aujourd'hui a encore un problème de succession car nous sommes encore dans une phase où notre pays est en pleine reconstruction et le congolais préfère que le président actuel puisse continuer son œuvre même ci il n'a pas encore lui même déclaré sa candidature

8.Posté par Bango témbé le 04/01/2016 12:12
Aujourd'hui pour un président africain mieux vaut arranger et partir que de détruire et ensuite partir et nous voulons de Denis Sassou N'Guesso car il est le bâtisseur infatigable et c'est ce que nous le peuple congolais nous voulons c'est notre choix peu importe les mandats accumulés cela va pour notre intérêt et celui de la génération future.Donc à chaque pays ses réalités

9.Posté par saint vincent le 05/01/2016 09:59
L'Afrique sera à la une au cour de l'année 2016, le peuple sera dans une phase très complexe pour faire le choix d'un grand homme qui dirigera le pays. Concernant le Congo, le peuple congolais choisira qui a une grande maturité, ainsi professionnelle avec de l'expérience afin que Congo continuer à propulser.

10.Posté par Les dominiques le 05/01/2016 10:16
En Afrique les périodes électorales sont des périodes très difficile dans les différents pays. Nous souhaitons que tout au long de cette période, tout se passe comme prévue afin que la paix et la stabilité continue dans nos pays.

11.Posté par Daniel Mokondzi le 05/01/2016 15:31
2016 chaque 3 semaines aura lieu une élection en Afrique, c'est une année record en élection dans le continent. Oui, les regards du monde entier seront braqués sur le continent. Je pense que l'Afrique ne va pas rater cette occasion pour faire valoir son identité, sa maturité, sa responsabilité et sa démocratie.

12.Posté par le@der duciel le 06/01/2016 10:38
cette année est dure pour l'Afrique mais elle permettra aussi au monde de découvrir la maturité dont nous jeune d'Afrique avec notre jeune démocratie comment nous avant grandit

13.Posté par le@der duciel le 06/01/2016 12:01
il y a un adage qui dit c'est pas le fait de vivre long temps qui rend l'homme sage mais le fait de vivre les épreuve donc les épreuves que nous africain avons traverse durant nos 50 des indépendances nous rend sage et grand

14.Posté par raissa le 06/01/2016 13:17
L’année 2016 est placée sous les signes de paix et de sécurité des citoyens en Afrique

15.Posté par jean michel tounta le 14/01/2016 09:33
au congo la periode électorale est restée dans la menoire des gens comme un moment de trouble et de panique, mais pour n'est pas y arriver à ce stade nous demandons aux autorités de bien s'organiser tous ensembles avec l'opposition pour que les élections se passent dans des cobditions normales.

16.Posté par marcel ntiba le 14/01/2016 09:36
nous voulons que les élections se passe dans le calme et la tranquillité pour que le peuple se présente devant les urnes dans des conditions sans contrainte,

17.Posté par harris de ya pounga le 14/01/2016 10:08
voté est dans le devoir de tout citoyen, nous attendons ce moment si agréable pour accomplir notre devoir en tant que citoyenneté

18.Posté par felixe bagl le 30/07/2016 18:36
Témoignage en guise de Réconnaissance pour Le Grand,Maitre AzE

J’ai récupéré mon mari et trouvé un bon travail.

Je ne sais meme pas comment le remercier . Je suis VANS lucie , Pour mon histoire j’étais en relation avec Sébastien depuis 2008 et l’an dernier il décide de rompre avec moi et le mois suivant j’ai perdu mon emploi . Donc je me retrouve face à mon destin quoi faire . ROMPRE AVEC L’HOMME DE MA VIE ET PERDRE MON BOULOT , j’étais déprimée . Vu tout ce qui se passe sur le net je me mefiais pour pouvoir trouver à qui me confier et surmonter cette dépression . Un jour j’ai écouté le silence qui était en moi et j’ai contacté le médium voyant AzE . Grace à lui mon mari m’est revenu et j’ai trouvé un autre travail plus bon que celui que j’ai perdu . Vous qui etes dans le besoin du retour de votre ex ou chercher un emploi ou attirer le bonheur n’hésitez pas à l’écrire : Maitre_Aze@yahoo.com Dites lui que vous lui écrivez de la part de Mme VANS Lucie

Nouveau commentaire :

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces