Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Une table-ronde sur l’inclusion sociale des populations autochtones à Brazzaville

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l’élimination de la pauvreté, le Bureau de la Banque mondiale en République du Congo organise, le 17 octobre 2017 à Brazzaville, une table-ronde sur l’inclusion sociale des populations autochtones. Cette rencontre aura lieu précisément au siège de la Banque mondiale, sis au deuxième étage de l’immeuble de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).



Une table-ronde sur l’inclusion sociale des populations autochtones à Brazzaville
La table-ronde porte sur l’«inclusion sociale des populations autochtones ». Une vidéoconférence sera projetée. Celle-ci abordera le thème global de la mobilité, avec une attention particulière accordée à un aspect fondamental de l’inclusion sociale : comment réduire le fossé entre les riches et les pauvres, favoriser la mobilité entre les générations et permettre aux laissés-pour-compte de s’élever dans l’échelle économique et sociale ?
 
Le Groupe de la Banque mondiale articule, cette année, sa campagne sur l’élimination de la pauvreté  autour des conclusions d’une nouvelle étude consacrée à la mobilité intergénérationnelle et intitulée ’’Fair Progress? Educational Mobility Around the World’’.
 
Au cœur de ce travail, la question du « déterminisme » économique : un individu évoluera-t-il toute sa vie dans le même environnement économique (pauvre ou riche) que celui de sa naissance ? En s’appuyant sur plus de 50 ans de données, il s’agissait de voir si les enfants s’en sortent mieux que leurs parents et ce, dans différentes régions du monde.
 
La question intéresse depuis longtemps les pays développés. Désormais, l’on dispose également d’éléments probants sur la plupart des pays en développement. On suppose que l’éducation continuera probablement de jouer un rôle décisif dans la capacité des individus à s’extraire de la pauvreté, même si elle n’est pas le seul facteur qui détermine le statut économique de la prochaine génération.
 
Car, en se renforçant mutuellement, la pauvreté et le faible niveau d’instruction des parents dans les pays pauvres entretiennent les profondes inégalités et compromettent un peu plus les possibilités de sortir de la pauvreté.

La Journée sera aussi l’occasion de lancer un nouveau concours sur les « héros de l’inclusion sociale » dans le cadre de la campagne #AFRICACAN. Le but étant de promouvoir des initiatives originales et efficaces engagées par des hommes et des femmes (extra) ordinaires partout dans le monde pour faire avancer l’inclusion sociale.

Gos-Gaspard Lenckonov



Commentaires articles

1.Posté par Loïck le 17/10/2017 08:29
belle initiative je pense que celà serai réussi

Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15977 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 9003 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces