Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Une mission du FMI du 5 au 20 décembre à Brazzaville


Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjournera du 5 au 20 décembre prochain dans la capitale congolaise. Des discussions pour un programme d'ajustement structurel avec le Congo devraient être engagées avec la partie congolaise.



Ce programme d'ajustement structurel avec le Congo devrait être présenté au Conseil d'administration du FMI, prévu en février 2018 à Washington, aux Etats Unis d’Amérique.
 
Dans une lettre adressée au ministre congolais en charge des Finances, Calixte Nganongo, datée du 22 décembre dernier et dont une copie a été envoyée au Premier ministre congolais, Clément Mouamba, le chef de Mission Département Afrique du FMI, Abdoul Aziz Wane, qui conduira la délégation, indique que l’objectif de cette mission est d’entamer « les discussions pour un programme supporté par le FMI».
 
Les discussions devraient porter, entre autres, sur la note sur le processus interne de gestion et de la liquidité ; le tableau détaillé de la dette intérieure par catégorie de créanciers, 2014-2016 ; le tableau détaillé sur l’exécution du budget fin juillet 2017 (recettes détaillées, dépenses, et situation des comptes du Trésor public).

Les mouvements et soldes annuels du compte en Chine, 2014-2017 ; TOFE et balance des paiements (2014-2017) reflétant la dette gagée sur le pétrole ; TOFE détaillé à fin juillet 2017 reflétant la dette gagée ; dettes envers un pool bancaire (BGFI Bank, UBA, Ecobank, etc.) ferraient également partie des éléments de discussions.
 
L’on se rappelle qu’au terme de la première mission effectuée du 25 septembre au 4 octobre dernier, Abdoul Azi Wane avait félicité le gouvernement congolais des efforts ayant permis au FMI d’accéder à l’essentiel des informations demandées.
 
Puisque le pays est plongé dans une situation économique et financière difficile et qu’il veut obtenir un refinancement de sa dette, dont l’encours est estimé à quelque 110% du son produit intérieur brut (PIB), il est une évidence que le gouvernement congolais mettra davantage à la disposition du FMI toutes les informations  dont il aura besoin.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces