Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Santé : l’UNICEF encourage l’allaitement précoce et exclusif

Congo-Brazzaville, 6 août – (CONGO-SITE) - La semaine mondiale de l’allaitement maternel est célébrée chaque année du 1 au 7 août, afin d’encourager l’allaitement maternel et d’améliorer la santé des nourrissons dans le monde entier. Au Congo, une campagne de sensibilisation à l’intention des mères, du personnel de santé et des ménages a été lancée par l’UNICEF Cette campagne visait à montrer l’importance de l’allaitement maternel pour nourrisson, mère, famille et communauté en se focalisant sur l’allaitement précoce et exclusif, gage d’une croissance assurée de l’enfant.



Célébrée sous le thème «  L’allaitement : racine de vies », cette semaine est également l’occasion pour l’UNICEF Congo d’appeler toutes les sensibilités publiques et privées congolaises à s’impliquer dans la promotion de l’allaitement précoce exclusif. Un allaitement qui demande que tout nouveau-né soit mis au sein dans l’heure qui suit sa naissance.
 
C’est dans le but de soutenir le gouvernement congolais dans la lutte contre la mortalité infantile que l’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a lancé cette campagne. Une campagne qui va déployer plus de cinq cent jeunes sur le terrain pendant la première semaine du mois d’août pour édifier les ménages sur le bien-fondé de l’allaitement précoce exclusif, et sur les conséquences de alimentation mixte. Pratique consistant à ne donner au nourrisson que du lait maternel dès sa naissance et ce durant tous les six premiers mois de sa naissance, l’allaitement maternel est la solution primordiale dans l’alimentation du nourrisson.
 
Moins couteux et efficace dans la réduction du taux de mortalité infantile, elle couvre les besoins des bébés pendant les six mois et favorise la croissance et le développement adéquats. Cette pratique, a déclaré Micaela Marques De Sousa, Représentante de l’UNICEF au Congo « constitue une des interventions préventives dont les effets sur la baisse  de la mortalité de l’enfant sont les plus marqués. L’allaitement maternel précoce et exclusif est une pierre angulaire de la survie et de la santé de l’enfant, car il assure une nutrition essentielle et irremplaçable pour la croissance et le développement de l’enfant ».
 
« Seule la pratique de donner au nourrisson du lait maternel dès la première heure de sa venue au monde et de le nourrir exclusivement au lait maternel sans un autre aliment complémentaire avant l’âge de six mois pourra contribuer à la baisse de la mortalité infantile‘’, a révélé Micaela de Sousa.
 
La responsable de l’UNICEF a invité les Sociétés civiles, les communautés, les autorités locales et les professionnels de la Santé à s’investir dans la progression de l’allaitement maternel au Congo.
 
De son côté, la ministre congolaise des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga Dzondo, a déploré le fait qu’au Congo, selon les données officielles, sur 97% de femmes qui allaitent, 33 % pratiquent un allaitement exclusif et seul 25% commencent dès les premières heures, tel que recommandé par l’OMS.

Cette campagne de sensibilisation vise en outre à montrer l’importance de l’allaitement précoce, à édifier les populations sur les conséquences liées à la pratique d’une alimentation mixte, souvent à l’origine de décès d’enfants.  

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 2009 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 1709 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces