Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Santé : des femmes sensibilisées à la prévention du cancer du col de l’utérus

Brazzaville, 15 mars – (CONGO-SITE) – Une conférence de sensibilisation à la prévention du cancer du col de l’utérus a été organisée à Pointe-Noire à l’endroit des femmes. L'objectif était de former des femmes devant relayer et sensibiliser au cancer du col de l’utérus.



Photo d’illustration
Photo d’illustration
Les femmes ont été édifiées sur la situation épidémiologique de la maladie ; les facteurs qui la favorisent (rapports sexuels précoces, mauvaise hygiène sexuelle, infection au VIH, multiplication des partenaires et autres…) ; ainsi que sur sa principale cause : l’infection au virus papillome humain.

Il a été rappelé que le cancer du col de l’utérus se manifeste par des saignements vaginaux, des sécrétions vaginales, des œdèmes, des lésions et autres. Bien qu’étant une maladie dangereuse, le cancer, considéré comme un problème de santé publique, est guérissable lorsqu’il est diagnostiqué très tôt, donc dans sa phase locale. C’est pourquoi il a été conseillé aux femmes de procéder, tous les deux ou trois ans, à des dépistages précoces.

La prise en charge de la maladie est pluridisciplinaire. Ses traitements sont disponibles dans le pays (chirurgie, chimiothérapie et autres) mais ils demeurent très coûteux, entre quatre et six millions de francs CFA, si bien que certains patients préfèrent se faire soigner à l’étranger, ce qui revient presque au même puisqu’il faut payer le billet d’avion. Par ailleurs, on note des insuffisances au niveau du plateau technique dans le pays, ce qui ne facilite pas la tâche dans la prise en charge de cette pathologie.

Les femmes ont aussi été édifiées sur le cancer du sein qui touche aussi les hommes;  le tabac et l’alcool constituant certaines des causes. Ce type de cancer peut être prévenu, entre autres, avec l’allaitement prolongé, l’exercice physique et la pratique du sport. L’information, l’éducation et la communication s’avèrent nécessaires pour lutter contre le cancer du col de l’utérus et les autres formes de cancer. D’où le souhait des élues locales de Pointe-Noire d’intensifier la sensibilisation à cette pathologie.

Au terme de la conférence, des recommandations ont été formulées à l’endroit du gouvernement pour une meilleure prise en charge des cancers, une prévention et une lutte effective contre ces pathologies. Cette sensibilisation entre dans le cadre des activités retenues pour le mois de mars dédié à la Femme.

Le cancer du col de l’utérus est principalement provoqué par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV) transmis par voie sexuelle. En général, le corps parvient à les éliminer mais, dans certains cas, ces infections peuvent persister et provoquer des lésions au niveau du col de l’utérus susceptibles, pour certaines, d’évoluer à terme vers un cancer.

Il existe cependant deux moyens de limiter le risque de développer un cancer de l’utérus : un test de dépistage, tous les trois ans, pour toutes les femmes de 25 à 65 ans et une vaccination contre les HPV pour les jeunes filles à partir de 11 ans.

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso