Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Racisme : un tunisien agresse mortellement trois étudiants congolais

Trois compatriotes de nationalité congolaise (deux filles et un garçon) ont été agressés à l’arme blanche (couteau) par un citoyen tunisien au lieu-dit « passage ». La scène s’est produite le samedi 24 décembre.



Le jeune garçon se trouve actuellement dans un état stable malgré sa blessure au bras droit. L’une des filles est en réanimation mais devrait s’en sortir, la seconde  étant toujours dans le coma, car elle a été  touchée au cou et au visage.
 
Le présumé assassin qualifié de «  fou »  par les policiers, se trouve actuellement en détention au commissariat de ‘Bâb souika’.
Tous étudiants subsahariens, le racisme sur le territoire tunisien est un acte quotidien  et impuni.
 
Cette nouvelle situation de crime  s’ajoute au palmarès recouvrant des agressions, des harcèlements sexuels, l’abus de racisme (discret et voyant), le manque de protection des autorités policières et judiciaires.
Vivre sans peur est la demande des étudiants subsahariens aux autorités tunisiennes.
 
A cet effet, les étudiants subsahariens en Tunisie  ont fait un rassemblement sur la  place publique : « Bourguiba  » pour dénoncer des injustices perpétrées,  revendiquer leurs droits vitaux et protester contre les agressions multiples dont les étrangers sont victimes en Tunisie.
 
Une nouvelle interpellation  aux  autorités pour mettre en place des conditions favorables aux étudiants étrangers en Tunisie.

Tout en espérant que leur revendication sera prise en compte.

LIRE EGALEMENT SUR JEUNEAFRIQUE.COM
 
Par Seguy Emma

Ocameroun.info



Commentaires articles

1.Posté par Le Dégoûté ! le 27/12/2016 02:21
Construisons nos propres universités et nos enfants seront formés chez nous. Vous oubliez que les arabes sont des adeptes du couteau et aiment bien s'en servir à toutes les occasions.

En Europe, les arabes aiment bien se plaindre du racisme dont ils sont victimes ; mais ils oublient qu'ils sont plus racistes chez eux, spécialement envers les noirs. Ils se disent "magrehbins". Pour eux, les africains c'est les noirs.
Alors, un conseil à mes compatriotes qui vivent en Tunisie. MUNISSEZ-VOUS D'UN COUTEAU BIEN TRANCHANT QUAND VOUS SORTEZ ET N'HESITEZ PAS DE LE SORTIR QUAND VOUS ETES ATTAQUES PAR DES "FOUS" TUNISIENS. C'est le seul moyen de vous en sortir car la police ne sera jamais de votre côté. La preuve : ceux qui vous attaquent sont impunis. Défendez-vous bordel de merde!!!

2.Posté par Le Dégoûté ! le 27/12/2016 02:48
Et puis, à quoi sert l'ambassade du Congo à Tunis si ELLE EST INCAPABLE de demander des comptes aux autorités de ce pays qui brillent par une indifférence honteuse devant les agressions dont sont victimes nos enfants partis étudier là-bas ?
Le Congo doit agir et vite pour éviter que d'autres étudiants ne soient égorgés. Pour cela, il y a deux possibilités :
1- L'AMBASSADEUR CONGOLAIS A TUNIS EST RAPPELE A BRAZZAVILLE POUR CONSULTATION.
2- L'AMBASSADEUR TUNISIEN A BRAZZAVILLE EST CONVOQUE AUX AFFAIRES ETRANGERES POUR EXPLICATIONS.
Affaire à suivre...

3.Posté par soso le 27/12/2016 09:16
Arrêtez d'envoyer les congolais en terre arabe. Redonnez vie à notre université.

4.Posté par Sarah le 27/12/2016 14:14 (depuis mobile)
La faute revient tout d abord au gouvernement parce que nous sommes incapable d améliorer les conditions de nos universités et voilà ce qui arrive

5.Posté par Sandrine obaka le 27/12/2016 14:30 (depuis mobile)
Nous ne sommes pas raciste comme le fait ces occidentaux que justice soit faite si le gouvernement n est pas capable à le faire nous en tant que jeune nous agirons de notre manière

6.Posté par Rico LIMANI le 16/01/2017 00:02 (depuis mobile)
Mes chers compatriotes en Tunisie, n''attendez rien du criminel Sassou ! Il est lui-même un tueur en série des Congolais. Il fait pire que ce fou tunisien qui vous a agressé dans son pays. Revendiquez vos droit directement aux autorités tunisiens.

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces