Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Quatre trafiquants d’ivoire condamnés à 5 ans de prison ferme à Ouesso

Le 6 avril dernier, le Tribunal de grande instance de Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha, a condamné les quatre trafiquants d’ivoire arrêtés en flagrant délit le 15 février 2017. Ces derniers écopent d'une peine d'emprisonnement ferme de cinq, avec des amandes allant jusqu’à 1 million de francs CFA et dommages et intérêts de 2 millions de francs CFA.



Poursuivis pour détention et tentative de commercialisation d’une trentaine de kilogrammes d’ivoire, soit trois paires de défenses d'éléphants dont celle d’un très jeune éléphant, les quatre délinquants ont écopé ces peines à l’issue d’un procès qui a duré près de deux mois.

Au cours de ce procès, les quatre trafiquants ont reconnu les faits qui leur ont été reprochés. Leur arrestation a été l’œuvre des agents de la direction départementale du ministère de l’Economie forestière de la Sangha, des éléments de la police nationale, grâce aux informations et appui du Projet d’appui à l’application de la loi sur la faune sauvage (PALF).

Rodolphe Mobonda était à la tête d’un réseau des trafiquants d’ivoire connu dans la Sangha. Il avait été arrêté le même jour à Ouesso avec l’un de ses complices, tandis que les deux autres étaient en cavale avant d’être rattrapés quelques heures plus tard par les éléments de la force publique.

Ce verdict du Tribunal de grande instance de Ouesso est un exemple à suivre par tous les tribunaux de grande instance du Congo, souhaite les membres du PALF).

L’éléphant fait partie des espèces intégralement protégées en République du Congo. L’article 27  de la loi congolaise en matière de protection de ces espèces faunique stipule : «L’importation ; l’exportation ; la détention et le transite sur le territoire national des espèces intégralement protégées ; ainsi que de leur trophées  sont strictement interdits ; sauf dérogation spéciales de l’administration  des eaux et forêts ; pour les besoins de la recherche scientifique 

Valère Lékoumou


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces