Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Présidentielle au Congo : L’avion du candidat Okombi empêché de vol à destination d’Impfondo

La situation était tendue ce matin à Brazzaville entre le candiat de l’opposition André Okombi Salissa et l’administration de la sécurité aérienne qui refuse de délivrer une autorisation de décollage à l’avion qui doit conduire Okombi, Bowao et leurs équipes à Impfondo.



Le préfet de la Likouala M. Mondjo Bomondjo et le commandant de zone sont opposés à la tenue du meeting d’Okombi Salissa dans leur département. Ils dissuadent la population venue en grand nombre depuis ce matin attendre AOS à l’aéroport d’Impfondo.

Rappelons que ledit préfet d’Impfondo Mondjo Bomondjo a renvoyé manu militari le candidat Anguios Nganguia Engambe  venu tenir un meeting à Impfondo le 9 mars.

©ZIANA TV


ZianaTV



Commentaires articles

1.Posté par Le dégoûté ! le 10/03/2016 20:51
VOILA LE VRAI VISAGE DE LA DEMOCRATIE MADE IN PCT !!! "TOUT pour eux...RIEN pour les autres" !

Savez-vous pourquoi le préfet de la Likouala et le commandant de la zone militaire de ce département ont refusé à ENGAMBE ANGUIOS et OKOMBI SALISSA de tenir leur meeting dans cette localité ? PARCE QUE SASSOU-NGUESSO LEUR A INTIME L'ORDRE DE NE PAS RECEVOIR SES ADVERSAIRES APRES SON PASSAGE !!!
C'est ça la démocratie made in PCT ; ceci ne devrait étonner personne.
Les "observateurs", montés de toutes pièces par le pouvoir sont attendus pour donner leur avis là-dessus.

On comprend maintenant pourquoi l'Union européenne n'a pas envie d'avaliser la fraude en gestation.

La Likouala tout le monde le sait, c'est ce département qui en l'espace de peu de temps, a vu sa population se multiplier par deux ou plus.
Mais si ce département n'a rien à se reprocher, pourquoi ses "autorités" empêchent-elles les candidats de l'opposition d'y tenir leurs meetings ?

Quelle est la crédibilité de l'élection présidentielle dans la Likouala s'il n y a que les partisans de SASSOU-NGUESSO qui doivent aller aux urnes ?
La Likouala serait-elle devenue une propriété privée du PCT où des congolais qui pensent différemment des "cam'a memb'" n'y ont pas accès ?
QUEL PAYS DE MERDE !!!

LE MINISTRE MBOULOU DOIT RAMENER LE PREFET DE LA LIKOUALA A LA RAISON. SINON IL SERA ACCUSE DE CAUTIONNER L'INCIVISME DE CE DERNIER. Affaire à suivre.

2.Posté par TONA le 10/03/2016 23:45
Mes chers (es) frères et sœurs qui sont derières sassou. Pensez-vous que le préfet à bien agit d'interdir Okombi de battre campagne dans cette localité? C'est juste une question. Je veux juste savoir. sassou n'a jamais été interdit nulle part de battre campagne au Sud. Tous les Candidats sillonnent la partie su du Congo. mais alors pourquoi cette interdiction? Je veux juste savoir. Ne me tuez pas c'est juste une question. Je veux savoir.

3.Posté par Mwan''Abenga le 11/03/2016 04:24 (depuis mobile)
Si de telles assertions sont véridiques c''est dégueulasse pour notre démocratie.
Le PCT doit savoir que DSN n''a pas besoin de telles intimidations pour remporter haut la main cette présidentielle.
Il faut cesser de battre campagne pour cette oppo

4.Posté par Mwan''Abenga le 11/03/2016 04:35 (depuis mobile)
sition en mal d''arguments et de vraies propositions.Evitons de dire une chose et de faire son contraire.
La Nouvelle République que nous clamons à cris et à cors doit annoncer le début d''une autre façon de faire la politique.

5.Posté par Mwan''Abenga le 11/03/2016 04:53 (depuis mobile)
Le Président Candidat DSN doit savoir que - si les sandages étaient publiés au Congo - la majorité du peuple congolais est encore derrière lui et l''opposition le sait.Donc toute attitude visant toujours et toujours à créer la psychose dans le pays

6.Posté par Mwan''Abenga le 11/03/2016 05:00 (depuis mobile)
ne peut contrairement à ce que pensent certains caméleons qu''en sa défaveur car il est le président sortant et le garant de la paix.
A bon entendeur salut!

7.Posté par Le dégoûté ! le 11/03/2016 08:13
Ceci s'adresse au ministre MBOULOU

Mr le Ministre,
Afin de permettre que l'élection présidentielle dans notre pays ait un semblant de crédibilité, ayez la diligence de proposer et obtenir le LIMOGEAGE de Mr MONDJO BOMONDJO, préfet de la Likouala. L'image du Congo en dépend.

Ensuite, pesez de tout votre poids afin que TOUS les candidats à l'élection présidentielle battent campagne en toute tranquillité dans TOUTE l'étendue du territoire nationale.

Le Congo n'a pas besoin en ce moment précis de son l'histoire, qu'un haut fonctionnaire de la République INCIVIQUE et mal luné, vienne entacher le fonctionnement d'une partie de ses institutions.
Merci.

8.Posté par Ebeté le 11/03/2016 08:59
Le prefet de la Likouala a été à l'école? Est ce qu'il est intellectuel?
Je le connaissais pas avant ces idioties

9.Posté par bango témbé le 11/03/2016 10:11
Dans toute campagne, il est nécessaire de prévenir les autorités compétentes de votre activité et à en croire le prefet,ces candidats font les choses à leur aise et ceci suscite toujours un refus de battre campagne car les dispositions sécuritaires ne sont pas mis au point et ne l'oubliez pas que tous ces opposants radicaux ont une chose en tête prendre le pouvoir par voie de soulèvement populaire

10.Posté par junior olembo le 11/03/2016 10:20
Gouverner c'est prévoir et le préfet de la Likouala c'est que son département était l'une des cibles et de porte d'entrée pour les rebelles de la RCA et entend que bon patriote outré il doit d'abord savoir si et seulement ces candidats véreux viennent pour battre campagne et non pour venir attiser la haine car le constat ces candidats de l'opposition radicale sont là que pour la guerre et non pour la démocratie. Et c'est tout à fait normal que le préfet protège la vie de ces habitants

11.Posté par jean marie michel mokoko le 11/03/2016 11:02
non mr sasou ng la c'est une atteinte a l'exercice democratique.vous n'avez pas le droit d'interdire a des congolais de se rendre dans une quelconque partie du territoire congolais.c'est d'ailleurs une violation de la constitution.c'est une atteinte aux libertes publiques.la libre circulation des personnes et des biens est garantie par la constitution.mr okombi est libre de se rendre la ou il veut dans tout le congo.

12.Posté par bijou maloko le 11/03/2016 17:40
OKOMBI est un congolais tout comme les autres candidat valider par la cour constitutionnelle pour briguer la magistrature suprême il a donc le droit de sillonner les douze départements du Congo et Impfondo n'est pas en dehors du pays donc ce fameux préfet doit se ranger aux lois de la république .
" j' ai dit" !

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21145 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12010 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces