Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Pointe-Noire : la restructuration des quartiers précaires démarre en juillet prochain


Brazzaville, 2 mail – (CONGO-SITE) - Ranariefidy Dina, chargée du Projet de développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap) à la Banque mondiale, a annoncé le 30 avril, à l’occasion de la mission d’appui à la mise en œuvre de ce projet, que le lancement des des travaux de restructuration des quartiers précaires va démarrer juillet 2019.



La photo de famille des responsables du projet avec les habitants du quartier Tchiniambi
La photo de famille des responsables du projet avec les habitants du quartier Tchiniambi
La mission d'appui à la mise en œuvre du Durquap a pour objectifs: assurer le suivi des recommandations de la dernière mission de supervision de février 2018; faire la revue de la mise en œuvre des composantes techniques du projet; revoir l’avancement des décaissements ; évaluer l’état d’avancement des aspects fiduciaires (passation de marchés et gestion financière) ainsi que la mise en œuvre des aspects environnementaux et sociaux du projet et convenir du plan d’action pour les trois prochains mois.

Au cours de sa visite, Ranariefidy Dina qu'accompagnaient Guy-Arsène  Fouakafoueni et de Dan Horphet Ibiassi, respectivement spécialiste en passation des marchés et responsable de communication de ce projet, a échangé avec quelques autorités municipales concernées par le projet et l’ensemble des communautés bénéficiaires. A Pointe-Noire,  ce sont les quartiers Mboukou et Tchiniambi, respectivement dans le  troisième arrondissement Tié-Tié  et le quatrième arrondissement Loandjili .

Pour le maire de Pointe-Noire, Jean François Kando, ce projet se met progressivement en place dans sa ville. « Nous attendons avec impatience et fébrilité  la restructuration des quartiers retenus par le projet. Pour nous, celle-ci ne peut qu’être une bienvenue, un quartier comme Tchiniambi, par exemple,  est plongé dans une pauvreté urbaine avancée. Ainsi, la mise en place de ce projet représentera donc une bouée  de sauvetage pour la population et sera perçue comme exemple que l’on pourra se servir dans d’autres quartiers de la Ville »,  a-t-il signifié.

Albertine Mandounou et  Matingou, habitants des quartiers Mboukou et Tchiniambi, ont souhaité pour leur part que les sociétés retenues pour l’exécution des travaux puissent avoir un regard sur  quelques aspects, notamment l’utilisation de la main d’œuvre locale, la question du genre, une bonne collaboration avec les riverains, le respect de l’environnement et autres.

Rappelons que le projet Durquap est une initiative du gouvernement congolais. Il est financé et mis en œuvre conjointement avec la Banque mondiale afin d'améliorer l’accès aux infrastructures de base pour les personnes vivant dans les quartiers précaires ciblés à Pointe-Noire et Brazzaville.

Source: www.adiac.com; du 1 mai ; par Séverin Ibara

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22170 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12566 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces