Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Ouganda : le président Yoweri Museveni brigue un 4ème mandat

Au pouvoir depuis 1986, le chef de l’Etat ougandais a annoncé le week-end dernier qu’il représentera son parti le National resistance movement (NRM) à la présidentielle de 2016.



e 15 août prochain, le président Yoweri Museveni soufflera sa soixante onzième bougie. Unique candidat de son parti le NRM à la présidentielle prochaine, le numéro un ougandais a déclaré que le pays a encore besoin de lui afin qu’il puisque poursuivre l’œuvre de développement économique engagée notamment au plan socio-éducatif, infrastructurel, technologique etc.

Le dirigeant ougandais a également fait l’éloge de son engagement au plan régional et international. Allié incontournable des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme, Yoweri est le premier dirigeant africain à envoyer des forces de maintien de la paix en Somalie pour soutenir le gouvernement contre les militants islamiques. Des soldats ougandais sont aussi présents en Afghanistan dans le cadre notamment des sécurités privées.

L’échéance électorale de 2016 n’est pas jouée d’avance pour le candidat Museveni, puisqu’il aura en face de lui d’abord son ancien Premier ministre, Amama Mbabazi qui d’ailleurs issu de son  propre système. Le président sortant doit également s’expliquer face à l’adversité de son éternel opposant, Kizza Besigye qui sera cette fois-ci l’unique candidat de l’opposition républicaine. Cette dernière le traite souvent de dictateur semblable  même au tristement célèbre Idi Amin Dada.

Nonobstant ces critiques, soulignent les observateurs, le septuagénaire reste populaire dans plusieurs régions rurales de son pays.    


Fiacre Kombo (Adiac.Com)



Commentaires articles

1.Posté par tossangana mbomoko le 10/08/2015 13:04
Les élections libres et transparente prouvent à juste titre que la démocratie existe et bat son plein dans un pays, s'il est aujourd'hui réélu à la tête de son pays donc le peuple avait encore besoin de lui, et donc on l'a voté, car un président ne présente pas devant un citoyen le jour du vote afin de le stimuler à voter pour lui, c'est le moment le plus sérieux qu'un électeur peut sentir ce jour-là car il ne subit aucune quelconque pression.

2.Posté par beni mack le 10/08/2015 17:39
EN mémoire des grands symboles de nos président comme BONGO réélu a 6 reprise HOUFOUETE en cote d'ivoire. un chef d'ETAT ne peut être réélu plusieurs fois si le peuple ne le veux pas et surtout que le continent africain galope avec la démocratie. cela prouve a suffisance que le président YOWERI répond aux attentes du peuple pour qu'il puisse être aujourd'hui la ou il est. ce vraiment un exemple a suivre lorsque un président met sa politique une vraie réalités pour son peuple.

3.Posté par julieboungou le 12/08/2015 15:29
La réélection du Président YOWERI MUSEVENI a la tète de l'état ougandais pour un 4eme mandat n'a pas fait un vent de tension mouvementaire en Ouganda. Le peuple s'est rendu au référendum pour élire leur président selon leurs convictions politiques. Cela n'est pas le cas dans certains pays ou des opposants préfèrent la voie de la violence et des soulèvements populaire pour montrer leur mécontentement. N'agissons pas avec violence pour faire entendre notre voix ou nos idéaux. Soyons des pacifistes, pour toujours prôner la paix dans nos états. La paix est le remède le plus efficace pour soigner tout les maux qui minent la société africaine

4.Posté par junior olembo le 12/08/2015 16:32
un peuple sans souvenir est un peuple sans avenir, voila un peuple qui a compris que pour que son avenir soit effectif il faudra laisser la destinée du pays au mains des hommes expérimentés pour le bon fonctionnement de leur pays car est libre de choisir ses dirigeants le peuple qui est la pierre angulaire de toute démocratie. Le président YOWERI MUSEVENI ne fait que la volonté du peuple et de son parti car il n'a pas de challenger véritable si non il ne devrait pas se prononcer

5.Posté par Ernste Graye le 13/08/2015 17:32
je congratule le peuple de l'Ouganda qui a compris bien avant plusieurs autre peuple de continent africain que les manifestations, le soulèvement populaire et toute sorte de violence ne sévirons qu'a nuire une démocratie durement acquise et à détruire tout ce qu'ils ont pu construire en plusieurs années de dur labeur et ceci en un rien de temps, le peuple congolais est donc convier à prendre exemple sur son frère ougandais afin qu'il ne fesse pas des pas en arrière et qu'il ne perde pas les fruits de plusieurs années de travail

6.Posté par kinzonzi william le 17/08/2015 11:02
Cela presente que un peuple ayant saisi , surtout compris un pays sans un vrai acteur politique surtout lors des bilans Ouganda est un exemple les congolais devrais suivre cette demarche des peuples le CONGO se transforme depuis cela est REMARQUABLE .

7.Posté par moko ekolo le 25/08/2015 13:37
Le peuple Ougandais a fait preuve de démocratie en y acceptant d'aller aux urnes. C'est un exemple que nous devons suivre.

8.Posté par Jean-Dominique Atsé Oko le 02/09/2015 16:59
Copions nous les bonnes choses et éjectons les mauvaises car si le peuple est souverain pourquoi se lancer dans la séduction des plans de guerre compte tenue des propos des gouvernants face aux gouvernés car la preuve on est avec celui de l'Ouganda qui à accepter la voie des urnes pour reconduire par quatre fois de suite leur président Yoweri Museveni alors peuple congolais en voilà un exemple meilleure pour nous aux périodes qui pointerons à l'horizon

9.Posté par Jean-Dominique Atsé Oko le 02/09/2015 17:02
La réélection du président Ougandais SEM Yoweri Museveni est une forme de démocratie dans son pays car seul son peuple aurait compris que seul le canal des urnes pour accréditer la magistrature suprême alors exploitons un tel exemple peuple congolais afin de consolider la notre dans notre pays si beau le Congo

10.Posté par NAPOLEON BONAPARTE BOLEZ le 14/12/2015 13:21
Je pense que la situation du moment renvoie un silence de mort. Populaire ou impopulaire, 2016 nous livrera sans doute autre chose.
Tous les candidats partent favoris. Tant pis pour ceux qui vont s'essouffler en route.

Les Top News | Sur le net | Sur les réseaux sociaux | Dépêches | Sur la blogosphère | Dans la Presse | Dans les kiosques | Tribunes et analyses | À l' International | Intox ou Vérité | Clips & Spots | Arrêt sur image | Tribune Libre | Message Usager




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle


Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces