Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Les retombées économiques du barrage de Liouesso s'annoncent considérables


La construction d'un barrage étant synonyme de création d'emplois, les retombées économiques du barrage hydroélectrique de Liouesso seront considérables intéressantes. Inauguré le 29 mai dernier par le Président Denis Sassou N'Guesso, ce barrage d’une puissance installée de 19,2 mégawatts (MW) devra constituer un atout majeur pour le développement économique du Congo et ferra du département de la Sangha un grand pôle économique qui attirera de plus en plus des investisseurs et travailleurs.



Liouesso est le troisième barrage hydroélectrique du Congo, après celui d’Imboulou (120MW) et celui de Moukoukoulou (74 MW). Il comprend trois turbines de 6,4MW chacune. Mais, une seule tribune sera utilisée dans un premier temps, pour alimenter les villes de Ouesso et de Mokéko, dont les besoins sont de 4 à 5 mégawatts.
 
Ce barrage est construit pour desservir tout le département de la Sangha, deuxième poumon économique du pays après Pointe-Noire. Il est prévu la connexion de son réseau à celui du barrage d'Imboulou, dans le cadre du projet du boulevard énergétique auquel le Chef de l’Etat accorde un grand intérêt.
 
Implanté dans un département aux potentialités économiques considérables, il fait partie des œuvres qui doivent améliorer les conditions de vie des populations. Le barrage étant le  vecteur de développement, Liouesso offre à des investisseurs une opportunité d'assurer la promotion de leurs activités dans la Sangha et de créer des emplois directs et indirects.

Le Chef de l’Etat l’a bien souligné, en interpellant les opérateurs économiques privés qui doivent profiter de cet ouvrage pour créer les l'emplois pour que les jeunes se prennent en charge.

Le barrage hydroélectrique de Liouesso va affirmer la vocation économique de la Sangha. On s’attend non seulement au renforcement de la capacité de production des entreprises déjà installées dans la Sangha, mais également à l’arrivée de nombreux autres investisseurs. Ce barrage va propulser la création des petites et moyennes entreprises (PME) et des très petites et moyennes entreprises (TPME).

Les atouts indéniables pour le développement 
image.png image.png  (4.62 Ko)

Les retombées économiques du barrage de Liouesso s'annoncent considérables
Deuxième région économique du pays, la Sangha qu’on appelle encore «Triangle d’or du Congo» en raison de sa situation géographique aux confins de trois pays (Congo, Gabon, Cameroun), a l’avantage d’être desservie par la route nationale numéro 2 (RN2), avec une jonction avec la RN1 ; la route Ketta-Ndjoum ; la voie fluviale ; la voie aérienne. L’essor des infrastructures des transports va entraîner celui de l’économie nationale.

Grâce à ces voies de communication, la Sangha s’est ouverte au reste pays, du continent et du monde. Hier tournée vers l’exploitation forestière et la transformation du bois, l’agriculture vivrière (manioc, banane plantain, maïs, arachide), l’économie locale est désormais orientée aussi vers l’industrialisation.

La culture du palmier à huile a été relancée par la société Eco Oil. De nouvelles filières minérales seront davantage développées, notamment l’or, le diamant, les polymétaux. La présence des banques, notamment La Congolaise de Banque (LCB Bank), la Banque congolaise de l’habitat (BCH), Ecobank, Crédit du Congo, MUCODEC facilitera l’accès aux crédits pour le développement des projets.

Le barrage de Liouesso apportera aussi une valeur ajoutée à la filière hôtelière et au créneau de l’écotourisme, un secteur économique majeur. Les lacs de retenue pourraient favoriser en la création de plages artificielles et le développement d’activités nautiques.

Si l’on considère qu’un barrage apporte toujours une contribution essentielle aux progrès économiques, les retombées économiques du barrage de Liouesso seront considérables au regard des atouts naturels dont dispose la Sangha. L’impact de ce barrage s’avère positif à la fois par ses apports directs (énergie).
image.png image.png  (4.62 Ko)

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22896 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12964 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces