Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Les parlementaires édifiés sur les conséquences de la malnutrition


Brazzaville, 21 novembre – (CONGO-SITE) – À l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, célébrée le 20 novembre, la représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), Micaela Marques de Sousa, a appelé les parlementaires congolais à s’engager davantage dans la lutte contre la malnutrition pour la vaincre.



Photo d’illustration
Photo d’illustration
Au Congo, la journée a été célébrée sous le thème : « Tous pour une nutrition saine et équilibrée pour chaque enfant du Congo ». Micaela Marques de Sousa a expliqué devant les parlementaires des deux chambres que des études menées au Congo font état de 60.000 enfants qui risquent de mourir chaque année à cause de la malnutrition, plus de 200.000 enfants de moins de 5 ans n’atteignent jamais leur pleine croissance physique et mentale.

Elle a développé qu'au niveau mondial, le nombre d’enfants souffrant du retard de croissance ne cesse d’augmenter. De 50,4 millions en 2000, il est passé à 58,5 millions en 2016. Les conséquences de la malnutrition sont néfastes sur la survie, le développement cognitif et physique des enfants.

Le délégué des enfants, Lilian Ngouilou, a fait savoir qu’un enfant mal nourri avait moins de chance de bien grandir et d’avoir un futur meilleur. Il a ajouté que sans nourriture, ce dernier ne peut pas étudier et que pour contribuer à la lutte contre la malnutrition, les parlementaires devraient adopter des lois visant à contrôler les produits vendus dans les marchés ; à créer des centres et clubs de sport.

La représentante de l’UNICEF a remis aux parlementaires des livres intitulés : «Ce que les parlementaires peuvent faire dans la lutte contre la malnutrition ».  Elle a exhorté les  parents d'enfants ont été exhortés à veiller sur l’alimentation de leurs enfants pour leur éviter des insuffisances alimentaires.

La journée mondiale de l'enfance constitue un moment important pour sensibiliser les autorités et la population sur le respect  des droits  de l’enfant en matière nutritionnelle. 

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15962 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8994 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces