Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Les détenus candidats aux examens d’Etat prêts pour les épreuves


Congo-Brazzaville, 12 juin – (CONGO-SITE) – Lors de sa visite, le 11 juin 2018 à la maison d'arrêt de Brazzaville, le directeur général de l'administration pénitentiaire (DGAP), Jean Blaise Komo, a été édifié de ce que les détenus candidats aux différents examens d’Etat étaient prêts à affronter leurs examens.



Le directeur général de l'administration pénitentiaire (DGAP), Jean Blaise Komo, a rendu visite le 11 juin 2018 aux détenus candidats aux différents examens d’Etat pour voir comment se prépare les examens. Ces candidats se sont déclarés aptes et prêts.

Au total 49 candidats au baccalauréat dont 37 de la série A et 12 de la série D, et 34 au Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Ils ont laissé entendre qu’ils ont bénéficié d’un enseignement de qualité qui permet de passer des examens sans crainte et d’avoir confiance en eux pour ces différents examens.

Le DGAP Jean Blaise Komo, a apporté son soutien moral et matériel aux différents candidats ainsi qu’un message d’encouragement au nom du gouvernement ; il a procédé à la remise des kits, notamment des boîtes mathématicales, des calculatrices et des tenues de sport pour les épreuves pratiques d’éducation physique et sportive.

« Lorsqu’on est détenu à la maison d’arrêt, on a toujours pensé qu’on n'est plus citoyen, on pense qu’on est diminué. Je suis venu leur dire qu’ils sont citoyens à part entière », a rappelé Jean-Blaise Komo. «Vous n’êtes pas des candidats sans valeur. Le ministre de la Justice vous demande d’être des candidats exemplaires », a-t-il encouragé.

Pour les candidats aux épreuves du Certificat d'études primaires élémentaires, il leur a demandé de tenir bon, car ils avaient l’obligation de sortir de la maison d'arrêt avec leur diplôme.

« Beaucoup de gens ont obtenu des diplômes dans les maisons d’arrêt, nous avons aujourd’hui beaucoup d’enseignants qui y ont séjourné. Ne prenez pas votre séjour comme étant de l’enfer, vous avez posé quelques actes qui vous ont conduit ici pour vous éduquer, pour vous encadrer. Notre pays a besoin de tous ses enfants, vous y compris. Votre statut ne vous met pas à l’écart du programme du gouvernement », a-t-il insisté.

Le colonel Jean-Blaise Komo a attiré l’attention sur la tricherie lors des épreuves tout en relayant le message du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation qui a sillonné tous les départements du pays.

 « Nous ne le permettrons jamais et nous ne serons pas comptables de votre comportement en matière de fuite et de fraude. Il n’est pas permis à un détenu candidat au baccalauréat ou au BEPC de tricher, cela ne sera qu’une circonstance aggravante », a-t-il mis en garde.

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 7757 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 4657 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces