Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le colloque sur le royaume kongo recommande la révision des manuels d’histoire


Congo-Brazzaville, 10 octobre – (CONGO-SITE) – Tenu les 2 et 3 octobre dernier, à Brazzaville, le colloque sur le royaume kongo a adopté plusieurs recommandations. Parmi lesquelles celle portant sur la révision des manuels d’histoire du Congo, afin d'intégrer la place de la femme dans la société.



Le colloque sur le royaume kongo recommande la révision des manuels d’histoire
Au total, dix communications ont été adoptées. Précisément, en dehors de la révision des manuels d’histoire, les participants ont recommandé la restitution des contours physiques de l’aire culturelle kongo et du royaume dont les assises sont culturelles ; l’identification des communautés morales composant l’aire culturelle kongo sur laquelle s’éleva le royaume ; l’introduction des langues nationales dans l’enseignement ; l’institution d’une journée gastronomique aux fins de revaloriser les mets traditionnels et l’art culinaire des communautés culturelles du Congo, pour permettre leur intégration dans la diplomatie gastronomie moderne.

Ils ont également recommandé l’intégration de la morale du vivre-ensemble dans l’enseignement ; le financement d’une recherche transdisciplinaire sur les symboles graphiques liés à l’art kongo (répertorier, nommer, décrypter) ainsi que sur les modes traditionnels de communication et d’archivage de la pensée kongo ; l’établissement d’un boulevard qui quittera de la zone Kinshasa en passant par Nkulimbimbi (où était construite la première cathédrale du royaume Kongo en 1596), Cabinda jusqu’à Pointe-Noire, pour favoriser l’éco-tourisme ; la construction d’un grand musée à Brazzaville pour retracer l’histoire du royaume Kongo ; la réalisation d’une étude sur les loisirs au royaume Kongo ; et l’arrêt d’une date pour célébrer la culture kongo (Kimpa Vita, bataille d’Ambuila) au niveau de l’État ou du sous-continent. 

Au terme des travaux, la directrice générale du Mémorial Pierre-Savorgnan-de Brazza, marraine du colloque, Bélinda Ayessa, a estimé que la commodité aurait été de se précipiter dans un exercice évaluatif. Le rapport de ce colloque ouvre plutôt des voies d’explorations pratiques qui prolongeront les réflexions exposées, a-t-elle ajouté.

Bélinda Ayessa remercié les plus hautes autorités du pays, en particulier le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso, pour son soutien constant à l’organisation et à la réussite de ce colloque.

Elle n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance à tous les participants, surtout à ceux venus d’autres pays voisins.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15880 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8944 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces