Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le HCR certifie sa participation à la révision du code de la famille


Brazzaville, 25 janvier – (CONGO-SITE) -Le représentant du Haut-commissariat pour les réfugiés au Congo (HCR), Cyr Modeste Kouamé, a été reçu en audience le 23 janvier dernier, à Brazzaville, par le ministre en charge de la Justice, des Droits humains et de la Promotion des peuples autochtones, Ange Aimé Bininga. Après leur entretien, Cyr Modeste Kouamé a annoncé la participation financière et technique du HCR à la révision du code de la famille congolais.



Le HCR certifie sa participation à la révision du code de la famille
Le ministre de la Justice et le représentant du HCR au Congo ont aussi évoqué le projet Lisungi. Cyr Modeste Kouamé a indiqué que" son organisme entendait étendre le projet Lisungi dans le département de la Likouala, afin que les réfugiés, les populations hôtes et les peuples autochtones puissent aussi en bénéficier. 

« Nous voulons nous associer au ministère de la Justice pour divulguer, étendre et expliquer la loi sur le peuple autochtone. Au niveau de la Likouala, nous sommes en partenariat avec la Banque mondiale et souhaiterons étendre le projet Lisungi pour le faire bénéficier à tous », a-t-il déclaré.

Concernant la signature et la ratification par le Congo de la Convention de 1964 relative au statut des apatrides, ainsi que celle de 1961 sur la réduction des cas d’apatridie, il a dit si le Congo adhère à ces conventions, il renforcera son corpus législatif.

Parmi les douze pays de la conférence internationale des pays des grands lacs (CIRGL), trois seulement (Rwanda, Zambie et Ouganda), les ont ratifiés. Le Congo qui assure la présidence de la CIRGL doit prendre un acte fort en les signant, a souligné M. Kouamé.

Pour lui, les membres de la commission d’éligibilité et de recours au statut devraient être outillés dans le domaine du droit. Pour ce faire, le ministre de la Justice est appelé à faire participer des juristes chevronnés à cette commissioin pour étudier les cas. La détermination du statut de réfugié étant une activité hautement juridique.

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 20102 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 11429 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces