Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo et l’UE relancent le dialogue sectoriel sur la justice

Congo-Brazzaville, 18 avril - (CONGO-SITE) - Le ministre de la Justice et des Droits humains, Ange Aimé Wilfried Bininga, et la cheffe de la mission de l’Union Européenne (UE) au Congo, Saskia De Lang, ont procédé le 18 avril, à Brazzaville, au lancement des travaux du dialogue sectoriel sur la justice, après une interruption de quatre ans.



La photo de famille
La photo de famille
La cérémonie de relance du dialogue sectoriel sur la justice s’est déroulée en présence de quelques ambassadeurs des pays membres de l’UE, notamment ceux de la France, de  l’Allemagne, du Pays-Bas et de l’Espagne ; ainsi que des acteurs de l’appareil judiciaire congolais.

Ce dialogue vise une meilleure gouvernance de la justice. La cheffe de la mission de l’UE au Congo a relevé que la justice, les droits  humains et la paix étaient des valeurs centrales pour l’UE. Ils sont aussi des principes auxquels le Congo adhère. Ce qui facilitera les échanges entre les deux parties.
 
« Il y a un intérêt marqué de notre part de travailler avec vous à améliorer l’image du Congo. L’échange d’aujourd’hui y contribuera substantiellement. C’est dans cet état d’esprit que nous aborderons l’ordre du jour préparé par nos équipes respectives en amont de notre réunion », a déclaré Madame Saskia De Lang.
 
Pour sa part, le ministre congolais de la Justice et des droits humains a indiqué que le cadre formel et institutionnel du dialogue sectoriel sur la justice donnait encore l’opportunité d’échanger utilement sur : le bilan du PAREDA ; les questions de garde à vue et de détention préventives ; le rôle de la société civile ; la lutte contre la délinquance faunique.
 
«Nous allons aborder chaque point sans tabou ni langue de bois, en vue d’encourager les bonnes pratiques et formuler les propositions d’amélioration là où il est nécessaire de corriger. Notre ultime ambition, j’en suis persuadé, est de relever le défis de la modernisation de la justice en adéquation permanente avec les attentes des justiciables », a t-il ajouté.

Les travaux se sont poursuivis à huis clos, au moment où nous mettions sous presse, et devraient être sanctionnés par un communiqué factuel, énonçant les sujets abordés.

La relance du dialogue entre les deux parties avait été convenue lors d’un entretien entre les deux personnalités en fin de l’année dernière. 

Lionel Obargui



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15839 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8920 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces