Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo convie les Etats africains à prendre part la Charte africaine du tourisme durable et responsable


Brazzaville, 15 février – (CONGO-SITE) - La cérémonie marquant la 1ère Caravane de la Charte africaine du tourisme durable et responsable a été ouverte le 14 février dernier, à Brazzaville, sous la houlette du vice 1er ministre, chargé de la Fonction publique, de la Réforme de l’état, du Travail et de la Sécurité sociale, Firmin Ayessa. A cette occasion, ce dernier a convié les autres Etats africains à rejoindre la Charte africaine du tourisme durable et responsable afin de prendre l’engagement de se lancer sur la voie du développement.



Le Congo convie les Etats africains à prendre part la Charte africaine du tourisme durable et responsable
Le mot de bienvenue à l’endroit de la délégation marocaine qui a fait le déplacement pour Brazzaville a été dit par le vice maire de Brazzaville, Guy Marius Okana, qui aussi fait l’historique de la ville.

Firmin Ayessa a rappelé que : « C’est en inspirant de l’expérience marocaine en matière de tourisme durable et responsable, que 26 pays africains se sont réunis à Marrakech, au Maroc le 10 novembre 2016, en marge de la COP22, pour convenir de la signature de cette charte ».

La Charte offre un cadre consensuel de concertation pour tous les Africains, en vue de sensibiliser les touristes internationaux, les communautés hôtes, les prestataires et pouvoirs publics. Elle permet de mettre en place des stratégies d’un tourisme durable et responsable, respectueux des cultures et des traditions.

« Ce qui peut contribuer à l’attraction d’une destination touristique peut disparaître sous l’effet d’une fréquentation non maîtrisée et potentiellement destructrice à la fois de l’environnement et des sociétés impactées », a souligné Firmin Ayessa.

La ministre en charge du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan Nonault, a aussi signifié que la Charte africaine du tourisme durable et responsable s’appuyait sur les principes de sauvegarde et de valorisation du patrimoine naturel, de préservation du patrimoine culturel et de l’identité locale, d’intégration de l’économie locale régionale, de diversification de l’offre touristique et de son insertion dans l’économie verte et durable, d’équité, d’éthique, de responsabilité sociale et de bonne gouvernance.

«Le Maroc partage aussi avec ses pays frères et amis ce même souci de la durabilité et à vouloir adopter les modes de consommation et de production durables qui s’imposent de plus en plus comme une nécessité absolue dans certaines sous-régions de l’Afrique où les répercussions des changements climatiques menacent la sécurité alimentaire et engendrent des déplacements des populations. Le Maroc a fait de la coopération Sud-Sud une véritable priorité à tous les niveaux, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI qui entretient des liens d’amitié et de fraternité privilégiés avec Son Excellence le Président de la République du Congo, Monsieur Denis Sassou N'Guesso », a fait savoir Mohammed Msellek, Secrétaire Général du Département du Tourisme.

La Charte africaine du tourisme Durable et responsable a été signée par 26 Etats africains à Marrakech, le 10 novembre 2016, en marge de la COP 22. Ces 26 pays se sont inspirés de l’expérience marocaine en matière de tourisme durable et responsable pour prendre l’engagement de faire de même dans chacun de leur pays.

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso