Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo appelé à des réformes supplémentaires pour améliorer son capital humain


Brazzaville, 29 janvier – (CONGO-SITE) – Dans un document sur « Le diagnostic systématique pays » qu’elle a produit en juillet 2018 et rendu public le 28 janvier 2019 à l’ouverture de la deuxième édition de la semaine de partage de connaissances, la Banque mondiale (BM) estime que pour éliminer l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée, le Congo-Brazzaville a besoin d’un meilleur système éducatif et de développement pour répondre aux besoins du marché du travail.



La deuxième édition de la Semaine de partage de connaissances a eu pour thème : « L’éducation au service du développement du capital humain». Selon la BM, le Congo doit réformer on système éducatif et son système de santé pour améliorer son capital humain. Concernant la santé, il s’agira pour l’Etat congolais de parvenir à une couverture santé universelle, en renforçant la santé maternelle et infantile puis en garantissant l’accès des plus pauvres aux services de santé de base.

En outre, la mise en place d’un meilleur système de protection sociale s’impose. Cela nécessitera une approche multisectorielle visant à évaluer un système de transferts monétaires susceptible de permettre au plus grand nombre de pauvres de sortir de leur état et d’accroître leur résilience.

« Des transferts monétaires ciblés peuvent être conçus afin de promouvoir les investissements dans le capital humain, en conditionnant les bénéfices à des résultats d’éducation, de santé par exemple », souligne le document.

La représentante résidente de la BM au Congo, Korotoumou Ouattara, a indiqué que les travaux analytiques constituent souvent pour son institution financière le socle des opérations de financement. Ils aident les pays en développement à orienter leurs propres investissements.

L’initiative vise à renforcer le cadre de partenariat stratégique entre le Congo et le groupe de la BM et à stimuler l’engagement des parties prenantes par la promotion de la recherche et des travaux analytiques sur le pays.

La ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Olga Ingrid Eboucka-Babakas, qui a patronné la cérémonie d’ouverture de la semaine, a rappelé que le plan national de développement 2018-2022 confirmait le rôle primordial à accorder à la valorisation du capital humain, afin de construire le soubassement d’un développement durable inclusif.

« À travers cette semaine, l’accent est mis sur un aspect moins connu du partenariat établi entre la BM et ses Etats membres, celui de la recherche des travaux analytiques, de partage des connaissances et de bonnes pratiques, aspect qui prend cependant toute son importance dans la dynamique de réformes tous azimuts qu’entreprend le gouvernement », a-t-elle déclaré.

Gall Moumbéti



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22282 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12622 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces