Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Congo-Brazzaville rend hommage à Winnie Mandela

Brazzaville, 13 avril – (CONGO-SITE) - Décédée le 2 avril dernier des suites d'une longue maladie, Winnie Mandela (81 ans), sera inhumée demain 14 avril à Johannesburg. Le Chef congolais, Denis Sassou N’Guesso, dont le pays rend un grand hommage à cette icône de la lutte contre l’Apartheid, s’est envolé ce jour pour l’Afrique du Sud pour assister aux obsèques.



L’effigie de l’ex-épouse de Nelson Mandela placée non loin de la SCLOG
L’effigie de l’ex-épouse de Nelson Mandela placée non loin de la SCLOG
Depuis quelques jours, Brazzaville, la capitale congolaise, est pavoisée, dans quelques endroits, aux effigies de «la Mère de la Nation» sud-africaine, Winnie Madikizela Mandela. Des photos de  différentes dimensions justifiant carrément la popularité de l'hommage qui est rendu par le Congo.
 
Une reconnaissance à cette dame qui, en 2001, au moment où le Congo venait de sortir des conflits armés de 1997 et 1998-1999, effectua une visite à Brazzaville et Pointe-Noire. En réponse, peut-être, à la visite de travail que le Président Denis Sassou N’Guesso avait effectuée en Afrique du Sud en février 1998.

Le Président Denis Sassou N'Guesso en partance pour Johannesburg
Le Président Denis Sassou N'Guesso en partance pour Johannesburg
Denis Sassou N’Guesso considère, peut-on dire, la mort de Winnie Mandela comme celle de Nelson Mandela : « un coup de tonnerre». «Pour nous, les dirigeants, les peuples africains, c'est un monument, c'est un géant, un grand, le héros des luttes de libération des peuples du monde qui aura marqué l'histoire du monde», déclarait-il en décembre 2013.

Ce qui justifie son déplacement pour Johannesburg.  Acteur de la paix, Médiateur sans frontière, Denis Sassou N'Guesso n'a cessé de jouer un rôle majeur dans la résolution des conflits au sein du continent africain. Il a activement pris part aux négociations de paix mettant fin à l'apartheid en Afrique du Sud et ayant conduit l'indépendance de la Namibie et à la libération de Nelson Mandela.

En rappel, le 13 décembre 1988 à Brazzaville, était signé, en sa présence, le protocole dit de Brazzaville qui marqua la fin de la guerre froide en Afrique australe et préfigura la paix globale dans cette région, et surtout la libération de Mandela, le 11 février 1990. 

Gos-Gaspard Lenckonov


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15834 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8918 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces