Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Le Cameroun, le Tchad et la RCA vers l’institution d’un titre de transit unique

Trois pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’acheminent vers l’institution d’un titre de transit unique (TTU), en vue de faciliter des échanges commerciaux entre eux.



Le Cameroun, le Tchad et la RCA vers l’institution d’un titre de transit unique
Il s’agit du Cameroun, de la République Centrafrique (RCA) et du Tchad. Des experts de ces trois pays, regroupés au sein du comité scientifique chargé d’élaborer les différentes étapes de l’harmonisation et de la validation du TTU Rail/Route en Afrique centrale, sont actuellement dans les concertations.

Trois commissions sont mises en place. La première commission planche sur le cautionnement et des conditions de la mise en œuvre globale du TTU. A cet effet, un accent est mis sur la réduction des surcoûts, l’expérimentation du système de revolving et l’évaluation des risques couvrant le protocole entre les banques et les douanes et les autres types de garanties.

La deuxième commission travail sur le rôle des acteurs. Ici, l’accent est mis sur la problématique de réduction de l’intervention des acteurs moins professionnels, notamment la modernisation, la dématérialisation et la culture du professionnalisme dans la chaîne du transit.

La troisième commission, enfin, se focalise sur l’équation des opérations dans les bases logistiques, l’objectif étant l’accélération des opérations de chargement et de déchargement des marchandises en transit.

Une réflexion approfondie est également faite sur l’interconnexion des systèmes d’information douanière, l’échange de données, la facilitation et la sécurisation du transit, ainsi que leurs corollaires.

La procédure du TTU en zone CEMAC a été validée en septembre 2016 à Douala (Cameroun). L’objectif du TTU est la facilitation et la sécurisation des opérations de transit par route ou par transport multimodal pour les marchandises importées ou manufacturées au Cameroun et destinées à la RCA ou au Tchad. 

Plus spécifiquement, il vise, entre autres, la dématérialisation des procédures, la réduction des délais de transit sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena (passer de 12 à 6 jours), la simplification des procédures aux points de rupture de charge (Bélabo, Ngaoundéré, etc.),  la sécurisation des marchandises en transit par une meilleure traçabilité des opérations d’éclatement des cargaisons à partir du bureau Centralisateur, etc.

Valère Lékoumou



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12633 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces