Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La station de Dzoumouna dans un état d’abandon avancé


Brazzaville, 15 mars – (CONGO-SITE) - La station piscicole domaniale de Dzoumouna, située à 23 km de Brazzaville sur la route de Linzolo, est dans un état de délabrement avancé. Sur les quarante-quatre étangs qu’elle compte, treize seulement sont fonctionnels. L’élevage et l’aquaculture n’y sont plus pratiqués.



La station de Dzoumouna dans un état d’abandon avancé
La Station piscicole de Dzoumouna est devenue l’ombre d’elle-même. Les herbes poussent partout dans le site. « A cause des herbes je ne peux plus assurer l’entretien des étangs qui sont en contrebas dans le site. Nous avons des grands bassins qui ne sont plus fonctionnels. Il n’y a plus de personnel pour assurer l’entretien de ce site de 13 hectares », explique Edgar Mesmin Loutangou, gardien du site.

La seule activité dans cette station qui existe depuis 1958 reste la culture des poissons. Les porcs et les bœufs jadis qui se trouvaient dans le site n’existent plus. « Les voleurs ont tout emporté. Le site est trop grand, il est difficile d’assurer sa sécurité », poursuit Edgar Mesmin Loutangou.

Jean Rodrigue Mampouya, un habitant de Dzoumouna regrette les heures fastes de l’existence de ce site. « Quand il y avait des européens, les jeunes étaient appelés en renfort pour assurer le récolte des poissons. Après le travail chacun sortait avec une bonne récompense. Aujourd’hui, le chômage est entré dans le village. Pourtant il y a du travail dans le site. Les autorités peuvent relancer la station pour nous permettre d’avoir une occupation », se plaint-il.

Après sa visite du site le 14 juin 2016, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, Henri Djombo, s’était engagé à redorer l’image de la station piscicole de Dzoumouna. Donnons-nous cette année pour qu’au début de 2017, nous ayons une station impeccable. Il vaut mieux répartir à zéro et s’assurer que dans les six mois à venir, nous changeons totalement la physionomie de notre projet », avait-il dit.
Source: www.vox.cg ; du 14 mars; par Jean Chrysostome Ndziona

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21011 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 11927 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces