Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La corniche sud de Brazzaville sera ouverte à la circulation en avril prochain


Le ministre de l’Aménagement du territoire et des Grands travaux, Jean Jacques Bouya, a annoncé ce 12 janvier que l'inauguration de la route de la corniche sud de Brazzaville aura lieu en avril prochain. Il l'a dit après la visite du chantier, en compagnie de son collègue des affaires foncières, Pierre Mabiala.



Ici, derrière la case de Gaulle
Ici, derrière la case de Gaulle
Les travaux de construction de la route de la corniche sud de Brazzaville, précisément le tronçon qui va de la case De Gaulle (résidence de l’ambassadeur de France) au pont du Djoué, ainsi que les aménagements urbains des quartiers de Bacongo (2ème arrondissement) et Makélékélé (1er arrondissement) sont réalisés par la société française, RAZEL-BEC. Pour un coût global de 47.655.900.393 francs CFA, financés par l’Agence Française de développement (AFD).

Le contrôle de ces travaux est assuré par le Groupement Egis International, pour un montant de 2. 603.581.432 francs CFA. Le taux d’avancement des travaux est de 76% ; soit 97% du délai consommé (34 mois sur 35 prévus).  Ils ont été lancés le 27 août 2015 par le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso.
 
La route de la corniche, à double-voie sur 5,2 kms, est un nouvel axe structurant à Brazzaville. Ce projet qui date des années 70 et qui s’est réalisé à partir du 4 mars 2015, vise à améliorer la desserte des quartiers de Makélékélé et Bacongo ; des conditions de mobilité par la création d’une nouvelle liaison inter-quartier alternative à l’avenue de l’OUA ; la mise en valeur paysagère des berges du fleuve Congo et la création d’un lien entre la ville et son fleuve.

Le marché est subdivisé en cinq lots : le traitement des déchets ; une voie rapide et les aménagements paysagers ; l’aménagement des voiries des quartiers de Bacongo et de Makélékélé ; la réhabilitation du collecteur de Makélékélé et  la construction du viaduc permettant le franchissement de la ravine de Makélékélé par la route de la corniche.

Ici, sur un pont à Makélékélé
Ici, sur un pont à Makélékélé
Il constitue également un appui aux maraîchers, la bande de terrain destinée à recevoir la route ayant attiré une activité de maraîchage.

Le lieu est devenu l'un des principaux secteurs producteurs de légumes à Brazzaville. Il s’est agi d’accompagner 400 maraîchers et de les compenser de façon juste et équitable, à travers la mise en place d’un plan dit d’appui aux maraîchers en deux phases. 

«La route de la corniche permettra donc aux maraîchers installés sur place de continuer leurs activités. Elle permettra aussi à la ville de Brazzaville de se tourner véritablement vers le fleuve Congo. C’est un grand moment, car avec le temps, les atouts de Brazzaville seront valorisés, tel le fleuve du Congo. Ce projet prolonge le tronçon entre le ministère de la Défense vers la case de Gaulle», a indiqué le ministre Bouya.

Les aménagements paysagers portent également sur la construction d’un parc urbain au niveau du Djoué, dit Esplanade des rapides, son parc de stationnement et la construction de belvédères et des promenades tout au long du tracé.

Le ministre Pierre Mabiala, quant à lui, a affirmé que les populations qui occupaient les lieux avaient déjà été expropriées. L’expropriation des terrains s’est élevée à plus de 2 milliards de francs CFA.

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 972 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces