Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La France veut accompagner la FCRM dans la recherche médicale


Brazzaville, 18 décembre – (CONGO-SITE) – Lors de sa visite, le 17 décembre, à la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM), que dirige le professeur Francine Ntoumi, l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, a exprimé la volonté de son pays à accompagner cette fondation dans son champ d’action.



La France veut accompagner la FCRM dans la recherche médicale
La visite du diplomate français s’est inscrite dans le cadre coopération entre le Congo et la France dans les domaines de la recherche médicale, de l’enseignement supérieur, du développement et de l’environnement.

Guidée par la présidente de la FCRM, la visite a commencé par les locaux administratifs de la fondation, situés à la Cité de l’OMS/Afrique (Villa D6) au Djoué. Bertrand Cochery a ensuite visité le centre de santé situé à quartier Massisia, avant d'aller au Centre de recherches sur les maladies infectieuses, à la cité de la Recherche (ex-ORSTOM).

Le Centre de santé offre une consultation et la gratuité sur le traitement du paludisme en matinée jusqu’à 13heures. Il dispose d’une pharmacie en chambre froide pour la conservation des médicaments ; d'un laboratoire biochimique d’hématologie et de variole.

Le Centre reçoit des patients de tous les horizons. Les cas les plus fréquents de maladies sont le paludisme, qui est la spécialité de la FCRM, ainsi que la fièvre typhoïde.

Au sortir de cette visite, Bertrand Cochery a affirmé que la fondation est bien équipée et répond bien aux normes d’un laboratoire dans le domaine de la recherche et à la riposte des maladies épidémiologiques.

La France veut accompagner la FCRM dans la recherche médicale
«Pour concrétiser les objectifs de notre coopération, nous avons pris l’initiative d’apporter un appui à la Fondation congolaise pour la recherche médicale, qui a une expertise dans le domaine de la recherche. Raison pour laquelle, nous avons décidé de visiter tous les sites de la fondation pour rencontrer les chercheurs et les travailleurs qui évoluent dans ce secteur », a  indiqué le diplomate français.

La présidente de la FCRM a précisé que la coopération entre le Congo et la France permet aux étudiants qui veulent se former ou approfondir leurs connaissances dans la recherche biochimie, biologie moléculaire et d’autres, de poursuivre leurs études en France pour se spécialiser.

«La France est une bonne référence dans le domaine de la recherche médicale. Nous avons besoin de renforcer nos ressources humaines et nous attendons que nous soyons aidés à augmenter la masse critique des scientifiques congolais dans plusieurs domaines », a ajouté Francine Ntoumi.
 

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 17396 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 9808 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces