Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La FCRM célèbre ses 10 ans avec satisfaction


Brazzaville, 19 novembre – (CONGO-SITE) – A l’occasion de son dixième anniversaire, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM) a présenté son bilan à la presse, le 19 novembre à Brazzaville. Un bilan positif, a dit sa presidente, la professeur Francine Ntoumi.



Le présidium
Le présidium
Créé depuis 2008 la FCRM totalise dix ans.  Selon sa présidente Francine Ntoumi et ses collaborateurs Karine Kades et le docteur Felix Koukouila,  le bilan de ces 10 ans est positif.

Parmi les réalisations, on peut citer la mise formation de 67 étudiants ; 500 personnes en atelier ; 92 publications scientifiques ; quatre structures complètement équipés incluant deux laboratoires de biologie moléculaire et un laboratoire d’impression 3D ; plusieurs prix scientifiques, dont le prix Kwame Nkrumah de l’Union Africaine et le prix Christophe Mérieux pour ne citer que ceux-là.

 « Tous les prix qui sont venus témoignent juste de ce qui a été fait, mais il reste beaucoup à faire », a déclaré et France Ntoumi. Elle a évoqué les duex laboratoires de biologie moléculaire ; le paludisme chez la femme enceinte, le résultat des traitements préventifs du paludisme ; le vaccin rota virus ; l’empreinte génétique au Congo Brazzaville lors de la catastrophe du 4 mars 2012 dans l’identification des cadavres.

Concernant le virus Ebola, la FCRM a mis en place des préparations au Congo Brazzaville à la riposte, des préventions à différentes épidémies et travaille en étroite collaboration avec les services habilités pour la riposte à ce genre de problème.  

En ce qui concerne la question du genre, Mme Francine Ntoumi a précisé que la FCRM opte pour les meilleures femmes pour les sciences dans la mesure où, lors d’un essai avec deux finaliste de sexes opposés mais à niveau équivalent la femme sera retenue, non pas parce que c’est une femme simplement mais parce qu’elle est à la hauteur et donne le meilleure d’elle.

La photo de famille
La photo de famille
« La femme scientifique au Congo est marginalisée, mais elle est en train de prendre sa place », a-t-elle précisé. Elle estime que l'exemple de a fondation donne l’assurance aux autres et pousse beaucoup de filles à s’engager.

C’est dans cette optique que la marque cosmétique L’OREAL soutient le projet Femme et Sciences, qui vise à faire de la recherche scientifique une ambition féminine. A ce propos, le professeur Ntoumi a encouragé toutes les femmes engagées en carrières scientifique et celles qui sont intéressées à s’y mettre.

« Il y a 3 ans de cela nous avons commencé notre projet Femmes et Sciences pour soutenir les jeunes filles qui veulent s’engager dans les sciences, qui font de la science en milieu scolaire pour la rentrée 2018-2019 notre compagne de sensibilisation a commencé et pour la première fois avec la fondation L’OREAL qui nous a approché cette année pour soutenir notre programme Femmes et Sciences » a-t-elle ajouté.  

Pour ce qui est de la contraception, elle a annoncé d’ici là l’essaie d’une pilule micro qui diffuse la contraception adapté à l’organisme dans le cadre de l’innovation. Concernant le numérique et la vulgarisation le docteur Felix Koukouila  a laissé entendre que des applications pour le paludisme sont disponible sur l’App store et Google Play notamment Edu palu (éducation face au paludisme).

Dans le cadre de la célébration de ses 10 ans la directrice de projet, FCRM Karine Kades a annoncé que la fondation va organiser les journées portes ouvertes, du 26 au 27 novembre prochain, avec des consultations gratuites pour le public ; la diffusion du film réalisé « La fourmi qui devient un éléphant ».   

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15962 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8994 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces