Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La Commission du Bassin du Congo appelle les partenaires bilatéraux et multilatéraux à financer le Fonds bleu

Brazzaville-Congo, 30 avril – (CONGO-SITE)- Le premier sommet de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo a été ouvert le 29 avril 2018, à Brazzaville, en République du Congo. Les participants ont appelé les partenaires bilatéraux et multilatéraux à financer le Fonds bleu.



Le Président Denis Sassou N'Guesso devant ses homologues et les chefs de gouvernement
Le Président Denis Sassou N'Guesso devant ses homologues et les chefs de gouvernement
Précisément, les participants à ces assises ont sollicité l'appui des partenaires bilatéraux et multilatéraux pour financer les deux instruments de lutte contre les changements climatiques. L’appel a été soutenu par la signature d’un protocole instituant la Commission du Bassin du Congo.

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, président de la Commission du Bassin du Congo, a souligné que «le monde n’a jamais été aussi vulnérable qu’il l’est face aux changements climatiques ». Il a invité les acteurs concernés par le Fonds bleu pour le Bassin du Congo à plus de mobilisation et de détermination.

Sa majesté le roi du Maroc, Mohamed VI, invité spécial à ce sommet, a indiqué : «Le financement du Fonds bleu pour le Bassin du Congo constitue le défi majeur à sa mise en œuvre. Nous devons ainsi innover et créer des mécanismes qui identifieront et mobiliseront les ressources financières. Il nous faut convaincre les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux, publics ou privés».

Il a ajouté que la mise en place du Fonds bleu doit s’accompagner de la mobilisation de tous les acteurs économiques et de la société civile pour que s’engagent des actions concrètes d’atténuation et d’adaptation et que soit garantie l’émergence d’un mode résilient de développement.

Pour sa part, le Président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a rappelé que la question des menaces environnementales était devenue une problématique mondiale. Aussi a-t-il plaidé pour la création des conditions devant en apporter une riposte efficace et convenable.
 

La Commission du Bassin du Congo appelle les partenaires bilatéraux et multilatéraux à financer le Fonds bleu
Le point de vue du Chef de l'Etat gabonais a été soutenu par le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, qui a annoncé la nomination dans les tout prochains jours, au sein de son institution, d’un conseil spécial  devant s’occuper des questions environnementales. M. Faki Mahamat a assurer que l’UA était disposée à accompagner les actions de  la Commission climat et le Fonds bleu pour le Bassin du Congo.

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, s’est engagé,  en sa qualité du président de la commission de la région du Sahel, à travailler de front avec le Président Denis Sassou N’Guesso pour sauver le lac Tchad, menacé dangereusement de disparition. Il a souligné le  lien étroit entre le terrorisme et les changements climatiques.

Le Sommet de Brazzaville visait à passer rapidement à l’action, conformément à l’esprit de la Déclaration de Marrakech, après les différentes étapes franchies par le processus après la  COP 22. Il a permis aux chefs d’Etat et de gouvernement de faire le bilan des activités de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu et de se doter d’outils nécessaires pour accélérer leur opérationnalisation en lien avec les attentes des Etats. 

Au total, dix Présidents ont pris part au sommet. Il s’agit du roi Mahamed VI du Maroc ; Ali Bongo Ondimba du Gabon ; Macky Sall du Sénégal ; Faustin Archange Touadera de la République Centrafricaine (RCA) ; Alpha Condé de la Guinée Conakry ; Mahamadou Issoufou du Niger ; Jao Lorenço dAngola ; Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée Equatoriale ; Paul Kagamé du Rwanda et Evaristo Carvalho de Sao Tomé-Principe. 

Gos-Gaspard Lenckonov


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 12970 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 7360 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces