Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

La Banque mondiale reste déterminée à financer le PDAC

Brazzaville, 11 janvier (CONGO-SITE) – La représentante résidente de la Banque mondiale au Congo, Korotoumou Ouattara, s’est rendue le 10 janvier dernier au siège du Projet de Développement de l’Agriculture Commerciale (PDAC), où elle s’est entretenue avec les responsables de ce projet. Elle les a invité à contacter la B.M en cas de lenteur dans le traitement d’un quelconque dossier.



Cofinancé par le gouvernement congolais et la BM à hauteur de 100 millions de dollars, soit environ 55 milliards de francs CFA, le PDAC est en ce moment le projet le plus important dans le portefeuille de cette institution financière mondiale, en termes de montant. En effet, la BM a alloué plus 60% de son financement pour le Congo.
 
Lancé officiellement le 26 juillet 2018, le PDAC entend contribuer au programme de diversification de l’économie congolaise par le développement de l’agriculture commerciale, la création des emplois, l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la substitution des importations, l’augmentation des exportations et la réduction de la pauvreté.
 
Korotoumou Ouattara a indiqué que le mécanisme de gestion de plaintes devra être très opérationnel pour recueillir au mieux les préoccupations de la population, surtout celle dite autochtone. Ainsi, il est demandé à l’équipe du PDAC de s’appliquer davantage afin que le décaissement dont le taux actuel est de 2,6%, puisse augmenter progressivement.
 
Intervenant à cette occasion, le coordonnateur du projet, Isidore Ondoki, a relevé que l’objectif de cette première rencontre était de mettre la représentante de la BM au parfum de ce qui se fait. Par ailleurs, il a souligné que pour l’heure, il n’y avait aucun problème qui mettait à mal l’exécution du Projet.
 
Ce projet est prévu pour cinq ans (2017-2022). Il fait suite au Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales, lancé en 2008 grâce toujours au cofinancement du Congo et de la BM.

Lionel Obargui



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21515 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12204 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces