Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

L’hôpital Pierre Mombengo dans état de délabrement inexplicable

Brazzaville, 22 mars – (CONGO-SITE) – L’Hôpital militaire qui était une référence a perdu toute son estime au fil du temps en matière d’hygiène et dans la façon de faire. La question se pose de savoir à quoi est du cet abondant qui met cet hôpital central des armées dans un état aussi critique et de délabrement inexplicable.



L’hôpital Pierre Mombengo dans état de délabrement inexplicable
Construit en 1941 dans l'arrondissement 4 Moungali, l'hôpital militaire comprend 17 services : le triage et les urgences ; la médecine ; la chirurgies A et B ; l'ORL ; la stomatologie ; le bloc opératoire ; la réanimation-gynécologie-obstétrique ; la santé maternelle et infantile ; le bloc d'accouchement ; la pédiatrie ; la radiologie ; le laboratoire ; les consultations externes ; le kinésithérapie ; la pharmacie ; la buanderie; et la cuisine.

L’Etat congolais s’était engagé a financé le projet de construction de l’hôpital d’instruction des armées qui porte dans le cadre d’un programme prévoyant l’érection de 15 nouveaux hôpitaux dans les différents départements du pays. Les travaux l'hôpital militaire devraient s’exécuter en 48 mois par la société israélienne AMS.   

Du haut de ses 78 ans d’existence, cet hôpital a servi la population congolaise dans un état d’hygiène irrépréhensible, toujours tenue propre par son personnelle, estimé de ses usagers devient aujourd’hui délaissé par les patients par son manque d’hygiène qui ne s’explique en aucune façon, l’état dans lequel est tenu cet hôpital peut rendre encore plus malades ceux qui le fréquentent. Ne dit- on pas que la propreté chasse la maladie ?

Le service Triage et Urgences laisse à désirer de par ses odeurs répugnantes, une chaleur luciférienne, l’administration des soins se font au même endroit pour tous les malades sans distinctions les hommes et les femmes y sont tous à la limite le corps soignant demande aux malades de ne pas faire attention les uns aux autres, plus d’intimité.

La pharmacie compte à elle ne dispose même plus d’un simple paracétamol ou d’une seringue, tous les médicaments viennent de l’extérieur chose qui n’existait pas jusqu’en 2015 l’hôpital mettait à dispositions des patients des bons de pharmacie qui étaient payés à la sortie après administration du traitement pour les patients hospitalisés. Aujourd’hui l’honneur revient au couloir de commercialiser des médicaments dont on ne connait pas la provenance ni la conservation et ce fait ne gêne personne jusque-là.

Le laboratoire lui, ne sert plus que pour les prélèvements qui sont remis aux parents pour être examiné aux laboratoires extérieurs par manque de réactifs. Le service de  Radiologie lui est inactif pour des raisons de pannes techniques au besoin les patients sont conduit vers d’autres centres hospitaliers.

L’allure propre de cet hôpital on l’a devait à son directeur de par son art de discipline et sa rigueur, qu’en est-il de lui, pourquoi a-t-il baissé les bras ?? La construction du nouveau site donne lieu à un abondant du précédent ?  

Les populations sont au désarroi le ministère de la santé doit faire son travail.
 
 

Kury Kounga



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 20030 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 11384 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces