Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

L'Assemblée nationale adopte une loi portant création du fonds d’impulsion et d’accompagnement des PME


Brazzaville, 8 avril – (CONGO-SITE) – La chambre basse du parlement a approuvé, le 5 avril, au cours d'une plénière dirigée par Isidore Mvouba, le texte ayant pour mission première de créer les conditions de développement des Petites et moyennes entreprises (PME).



Le bureau de l'Assemblée nationale dirigeant les travaux
Le bureau de l'Assemblée nationale dirigeant les travaux
Placé sous la tutelle du ministre des PME, le fonds d'impulsion, de garantie et d'accompagnement des très petites, petites et moyennes entreprises et de l’artisanat  vise à améliorer l’environnement des affaires au Congo, en mettant en place des crédits et des structures spécialisées en vue de favoriser l’éclosion effective des TPE et PME.

L’objectif principal est de faire des PME un secteur porteur de richesse et créateur d’emplois, capable d'apporter de la valeur ajoutée au sein de l’économie nationale.

Par la même occasion, les députés ont examiné et adopté le projet de loi portant approbation de l’avenant n°2 à la convention de financement du projet de construction du réseau de transport d’énergie associé à la centrale d’Imboulou. Il s’agit d’un accord de prêt signé, le 19 décembre 2005, entre le Congo et la société chinoise, China national machinery et équipement import et export corporation, pour financer les travaux de construction du réseau de transport partant de la centrale hydroélectrique d’Imboulou.

Ce prêt estimé à 551,5 millions de dollars américains, soit environ 321,7 milliards francs CFA, est remboursable sur une durée de dix-sept ans. La dette ayant été traitée, le projet va être relancé dans les tout prochains mois, afin de poursuivre l’installation du réseau dans les zones déjà identifiées, notamment la connexion d’Ewo, chef-lieu du département de la Cuvette ouest, au réseau d’Imboulou, tel qu’il avait été inscrit dans le projet.

De même, la chambre basse du parlement a entériné le projet de loi autorisant l’adhésion à l’accord-cadre portant création de l’alliance solaire internationale ainsi que celui autorisant la ratification de la convention de Minima sur le mercure.
 
Source: www.adiac.com; du 5 avril; par Firmin Oyé

Diane Ondélé



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso