Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Insertion professionnelle : plus de 4.000 jeunes vulnérables seront formés

Congo-Brazzaville, 7 juin – (CONGO-SITE) - Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, de la Formation qualifiante et de l’Emploi, Nicéphore Antoine Thomas Fylla Saint-Eudes, a lancé, le 5 juin dernier à Brazzaville, la campagne de sensibilisation en vue de la formation des jeunes vulnérables pour sa deuxième vague. Cette formation intègre le projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE).



Des jeunes désœuvrés subissant gratuitement une formation en mécanique à Pointe-Noire grâce au PDCE
Des jeunes désœuvrés subissant gratuitement une formation en mécanique à Pointe-Noire grâce au PDCE
Cette formation est destinée à plus de quatre mille cinq cents jeunes des villes de Brazzaville et Pointe-Noire. Elle concerne la couche juvénile âgée de 16 à 30 ans, issue des familles pauvres. Les jeunes seront formés gratuitement pendant un mois dans plusieurs filières après la sélection faite par la Banque mondiale et selon les critères retenus.
 
Le PDCE a été lancé au Congo en 2014, mais ses activités ont débuté en janvier 2015. Le projet est cofinancé par le gouvernement congolais et la Banque mondiale. Il vise à promouvoir l’acquisition des compétences à l’emploi et l’entrepreneuriat pour les jeunes vulnérables vivant en zones urbaines et périurbaines de Brazzaville et Pointe-Noire. La première formation avait concerné quinze mille jeunes vulnérables, qui ont bénéficié des stages pré-emploi.
 
Le coordonnateur du projet de développement des compétences pour l’employabilité, Auxence Léonard Okombi, a expliqué les enjeux de cette formation : « Le PDCE s’apprête à lancer sa deuxième vague de formation qualifiante des jeunes en tirant les erreurs de sa première vague considérée comme pilote. Face à se challenge, la réussite de ce forum de formation passe nécessairement par une communication de proximité. Une communication de proximité dans les médias et les relais communautaires ».
 
Dans son mot de circonstance, le ministre Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes a indiqué que le projet était une école de seconde chance pour les jeunes désœuvrés et déscolarisés.

« La campagne lancée aujourd’hui doit être une véritable source de motivation des jeunes pour apprendre, rien qu’apprendre, afin de contribuer efficacement à l’œuvre de construction, de développement, d’enrichissement et d’épanouissement du Congo», a-t-il déclaré. 
 
Cette formation permettra de favoriser l’insertion socioprofessionnelle et de lutter contre la précarité de la vie, la pauvreté et le chômage des jeunes.

Lionel Obargui



Nouveau commentaire :

International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 14221 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8031 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces