Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Gabon : Ali Bongo à la prestation de serment du gouvernement, et après ?


Brazzaville, 15 janvier – (CONGO-SITE) – Le Chef de l’Etat gabonais est du retour au pays, après près de trois mois d’absence à la suite d'un accident vasculaire cérébral, le 24 octobre 2018 à Riyad. Il vient assister à l’investiture du nouveau gouvernement, comme le prévoit l'article 15 de la Constitution gabonaise. Selon certaines sources, Ali Bongo Ondimba devrait regagner Rabat pour continuer sa convalescence.



Le Président gabonais a quitté Rabat à bord d’un avion affrété par le Maroc pour rejoindre Libreville, où se trouvait déjà le roi du Maroc, en vacances à la Pointe Denis, une presqu'île en face de la capitale gabonaise. Mohamed VI a mis à profit ses vacances pour tenter de dissiper les querelles intestines dans l'entourage d'Ali Bongo.

 Ce retour temporaire au bercail du Chef de l’Etat gabonais est une preuve qu’il est encore en vie. Il permet de mettre fin à toutes les rumeurs qui alimentaient le Gabon au sujet de son hospitalisation et de son transfert dans un hôpital militaire à Rabat, au Maroc.

«C'est une réponse à tous ceux qui avaient l'impression que le pays était en pilotage automatique », indique une source proche du pouvoir, citée par RFI.

Cependant, la présence d’Ali Bongo ne semble pas convaincre tout le monde. Des interrogations persistent sur sa capacité physique et mentale à occuper encore ses bureaux au Palais du Bord de mer.
 
Le 31 décembre dernier, dans son message à la nation, enregistrée depuis la capitale marocaine, le Président gabonais a reconnu qu’il souffrait de problèmes de santé, assurant toutefois qu'il se remettait.

Ce mardi, les Gabonais suivront de près la prestation de serment du gouvernement pour s’assurer si leur Président a encore des capacités de diriger le pays.

Déjà, du côté du pouvoir, l'objet du retour du Président c'est d'abord et avant tout la cérémonie de prestation de serment du nouveau gouvernement.

Par contre, selon le coordinateur de Tournons la page, Marc Ona, « si le Chef de l'Etat retourne au Maroc, cela n'a aucun sens. S'il ne peut pas assumer ses fonctions à Libreville, ils n'ont qu'à déclarer la vacance du pouvoir».

Gos-Gaspard Lenckonov



Nouveau commentaire :

International | Politique | Economie | Culture | Ecologie | Sports | Science et Technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 22937 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12985 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces