Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Football : 232 enfants retenus pour la formation au Centre de Kintélé

Lors d’une conférence de presse, le 31 janvier dernier à Brazzaville, le Coordonnateur technique national des Centres de préformation de football, Fabrizio Cesana, a informé que 232 enfants congolais étaient retenus pour la formation qui démarre le 3 février 2018 au Centre de Préformation de Football de Brazzaville.



Football : 232 enfants retenus pour la formation au Centre de Kintélé
La conférence de presse s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du ministère des Sports et de l’éducation physique, Jacques Gambou, et de Medard Samba-Tsinda, responsable de communication du centre.

Le technicien italien a rassuré que toutes les conditions étaient réunies pour réaliser un travail de qualité, même si  l’œuvre humaine ne manque pas d'imperfections. Il a expliqué que les 362 jeunes ont été retenus après les visites médicales. Ils débuteront la formation le 3 février prochain.

«Nous aurons deux entraînements par semaine. Les séances d’entraînement personnalisées sont également prévues par rapport au calendrier scolaire. Nous n’avons pas besoin des jeunes footballeurs non instruits au centre », a précisé M. Fabrizio Cesana.  Il a ajouté que ce temps de formation n’entravera la période scolaire de ces jeunes enfant et que la formation était gratuite, à l’exception des visites médicales et l’assurance qui est fixé à 25.000 francs CFA.

Les détections de talents se poursuivront à Pointe-Noire et dans le département de la Cuvette pendant la période allant de mai à juillet. Les jeunes footballeurs qui débuteront la formation amorceront les compétitions avec d’autres centres de Brazzaville à partir du mois de juin.

M. Cesana Fabrizio a fait comprendre que de temps en temps, les techniciens du club italien Atalanta viendront à Brazzaville pour évaluer le travail qui se fait sur le terrain et former les encadreurs nationaux.

« Quand on travaille pour la préformation des jeunes de ces tranches d’âge (8 à 16), il faut être patient. Nous n’allons pas fabriquer des Messi et des Ronaldo en deux semaines. Il s’agit d’un travail à long terme », a-t-il souligné.

La préformation en régime externat n’est pas payante et concerne les joueurs de 8 à 16 ans déjà détectés par les techniciens congolais et italiens du club Atalanta Bergamasco Calcio.

La création du Service de la Préformation, chargé des catégories poussins, benjamins et minimes fait suite au  Protocole d’accord conclu entre le ministère des Sports et de l’Education Physique et Atalanta Bergamasca Calcio (Atalante bergamasque Football - Bergame, Italie), Club de Première Division italienne. Le document a été signé le 17 février 2017, à Bergame en Italie, en vue développement d’un programme de formation technique des catégories d’âge allant de 8 à 12 ans et de 13 à 17 ans.

Kury Kounga


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 21534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 12212 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Le DEBAT sur l'ACTUALITE
Les PtitZ' Annonces