Le Site Portail242.Info n'est ni affilié aux auteurs et aux commentateurs de cette page ni responsable de son contenu

Enfin l'ouverture intégrale des frontières dans la zone CEMAC

Lors du 31ème sommet extraordinaire de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), tenu le 31 octobre 2017 à N’Djamena (Tchad), les participants ont salué la décision portant sur l’ouverture intégrale de leurs frontières au sein de la sous-région.



« Passant à l’examen des points inscrits à son ordre du jour, la Conférence a pris acte de la décision d’ouverture intégrale de leurs frontières, prise par les Etats membres en application de l’Acte additionnel N°01/13/CEMAC-070 U-CCE-SE du 25 juin 2013 portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l’espace communautaire. Elle s’est félicitée de ces avancées remarquables enregistrées dans le domaine de la libre circulation», indique le communiqué final de ce sommet.   

Pour accompagner la mise en œuvre de cette mesure, il a été autorisé la banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) à prélever une somme de 1,7 milliard de francs CFA sur les ressources du Fonds de Développement de la Communauté (FODEC), en vue du paiement du reliquat dû à Interpol au titre de la sécurisation des frontières de la CEMAC.

Des instructions ont été données à la Commission de la CEMAC pour prendre toutes les dispositions visant à créer les postes sécurisés aux frontières, afin de réserver le bénéfice exclusif de la libre circulation aux ressortissants de la Communauté.

La Conférence a exhorté les Etats membres, qui n’ont pas encore produit leur passeport CEMAC, à le faire dans les meilleurs délais.

Le Chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby Itno, Président exercice de la CEMAC, qui a plaidé pour « une Communauté des Etats et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) forte et audacieuse », a souligné que l’avenir de la CEAMC passe par la levée des barrières douanières et économiques.
 
Pour lui, il est urgent de renforcer la politique d’intégration grâce, surtout, à l’accélération de la mise en place des passeports numérisés et de l’identification des postes de contrôle à travers Interpol. «Les populations attendent de nous des actes forts», a rappelé Idriss Déby Itno.
 
Ce sommet qui avait pour thème : «Intégration accélérée pour une CEMAC émergente», a regroupé les Présidents Idriss Déby Itno du Tchad, Paul Biya du Cameroun, Obiang Nguéma Mbasogo de la Guinée Equatoriale, Faustin Archange Touadera de la République Centrafricaine (RCA);  des Premiers ministres Clément Mouamba du Congo, Emmanuel Issozé Ngondet du Gabon.

Ont également pris part, en qualité d’observateurs : le secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), Ahmad Allam-Mi, et le représentant spécial du Secrétaire Général du Bureau Régional des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale (ONUCA), François Lounceny Fall.

Il y avait aussi le président sortant de la Commission de la CEMAC, Pierre Moussa ; la vice-présidente de la Commission de la CEMAC ; le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) ; le Représentant du président du Parlement Communautaire ; le premier président de la Cour de Justice de la CEMAC ; le président de la BDEAC ; les Commissaires de la Commission de la CEMAC.

Gos-Gaspard Lenckonov


International | Politique | Économie | Culture | Écologie | Sports | Science et technologie | Santé




Message de VOEUX de nouvel'An 2017 par le président Denis Sassou Nguesso



Arrêt sur image

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Le nouveau viaduc de Brazzaville-Sud reliant le Centre-ville à la Case De Gaulle

Gos-Gaspard Lenckonov | 15880 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Valère Lékoumou | 8944 vues
00000  (0 vote)

Portail242.info en direct

Les PtitZ' Annonces